9


Commandez-le
Numéro
07

Prix LVMH 2021 : Isabelle Huppert annonce les grands gagnants

Mode

Ce mardi 7 septembre 2021, la Fondation Louis Vuitton accueillait la finale de la 8ème édition du Prix LVMH. Découvrez qui sont les nouveaux vainqueurs de ce prestigieux prix de mode remis par l'actrice Isabelle Huppert.

  • Isabelle Huppert, Nensi Dojaka et Delphine Arnault

  • Le jury et les gagnants des prix LVMH 2021

  • Nensi Dojaka, gagnante du grand Prix

  • KidSuper, gagnant du prix Karl Lagerfeld

  • Lukhanyo Mdingi, gagnant du prix Karl Lagerfeld

  • Rui, gagnant du prix Karl Lagerfeld

1/6

Au sein de l'auditorium de la Fondation Louis Vuitton, quelques uns des plus grands créateurs de notre époque se sont réunis pour choisir les gagnants de la 8ème édition du prestigieux prix LVMH. Aux côtés de Delphine Arnault, directrice générale adjointe de Louis Vuitton, se tenaient Marc Jacobs, Stella McCartney, Kim Jones (Dior homme et Fendi femme), Virgil Abloh (Off-White et Louis Vuitton homme), Jonathan Anderson ainsi que Sidney Toledano (président du LVMH Fashion Group) et Jean-Paul Claverie (conseiller de Bernard Arnault et directeur du mécénat de LVMH). Après plusieurs minutes d'attente, c'est à l'actrice française Isabelle Huppert, dont le talent et la créativité n'ont pas manqué d'être soulignés, qu'est revenu l'honneur d'annoncer les gagnants. 

 

Contre toute attente, le prix Karl Lagerfeld - renommé en 2019 en hommage au couturier - a été décerné à trois créateurs aux univers très différents. Premier appelé, le New-Yorkais Colm Dillane pour son label KidSuper, qui a séduit par ses créations maximalistes ornées de peintures et de dessins figuratifs qu'il réalise lui même. Puis, le créateur Sud-africain Lukhanyo Mdingi qui mêle tailoring et artisanat africain dans des collections d'une sophistication exceptionnelle. Enfin, la Chinoise Rui Zhou du label Rui dont les pièces en maille et crochets s'apparent davantage à des œuvres d'art corporelles qu'à des vêtements.

 

Finalement, le Grand Prix s'est vu décerné à l'unanimité à la créatrice albanaise installée à Londres Nensi Dojaka. Diplômée de la Central Saint Martins School, elle imagine des collections sensuelles et poétiques inspirées de l'univers de la lingerie qui subliment le corps des femmes quel que soit leur morphologie. “Les quatre gagnants de cette édition sont comme les quatre pièces d'un puzzle, et réunis, ils représentent le futur de la mode”, souligne Virgil Abloh, directeur artistique des collections homme de Louis Vuitton.