929

Les robes de soirée par A.P.C.

 

Jean Touitou, créateur d’A.P.C., dévoile son interprétation très personnelle de la robe de soirée.

Proust, Flaubert et la mythologie grecque. Voici les inspirations de Jean Touitou pour sa collection de robes du soir pour son label A.P.C.

 

En crêpe noir, sobres sans être austères, les modèles “Odette”, “Albertine”, “Gilberte”, “Diane” et “Emma” s’inspirent des héroïnes d’À la recherche du temps perdu, d’Emma Bovary et de la déesse de la Chasse. 

 

Découpes subtiles, longueurs élégantes, détails sensuels et coupes en biais pour ces cinq créations ambivalentes et dramatiques. Amateur de matières raffinées, Jean Touitou utilise un crêpe plus épais réalisé en deux séries de fils, le premier, S, en torsion ordinaire, le second, Z, en torsion inversée. 

 

Presque trente ans après avoir lancé A.P.C., le créateur raconte son envie de proposer sa propre interprétation de cette pièce iconique : “Rendre hommage au métier et dessiner cinq robes de prêt-à-porter qui seraient, en fait, des robes du soir ambivalentes, toutes coupées dans le biais. Si quelqu’un l’avait fait, je ne l’aurais pas fait.

 

www.apc.fr

 

Par Léa Zetlaoui

 

A Venise, la maison Lesage expose ses broderies exceptionnelles
879

A Venise, la maison Lesage expose ses broderies exceptionnelles

Mode À Venise, l'exposition Homo Faber rend hommage aux métiers d'art à travers l'Europe. La maison de broderies Lesage y expose ses créations. À Venise, l'exposition Homo Faber rend hommage aux métiers d'art à travers l'Europe. La maison de broderies Lesage y expose ses créations.

Le défilé Michael Kors printemps-été 2019
823

Le défilé Michael Kors printemps-été 2019

Fashion Week Couleurs vives, imprimés floraux voire tropicaux, ceintures et colliers coquillages, Michael Kors emmène l’esprit plage sur son défilé homme et femme printemps-été 2019.   Couleurs vives, imprimés floraux voire tropicaux, ceintures et colliers coquillages, Michael Kors emmène l’esprit plage sur son défilé homme et femme printemps-été 2019.  

Les portraits de Kristin-Lee Moolman, entre extravagances queer et vestiges de l’apartheid
874

Les portraits de Kristin-Lee Moolman, entre extravagances queer et vestiges de l’apartheid

Photographie Dans une Afrique du Sud hétéronormative qui peine à effacer les cicatrices de l’apartheid, la photographe Kristin-Lee Moolman développe une imagerie fantasque où des modèles queer redéfinissent la notion d’identité et mettent à mal l’ordre social. Dans une Afrique du Sud hétéronormative qui peine à effacer les cicatrices de l’apartheid, la photographe Kristin-Lee Moolman développe une imagerie fantasque où des modèles queer redéfinissent la notion d’identité et mettent à mal l’ordre social.