8


Commandez-le
Numéro
18

Pourquoi le label japonais Sacai est-il devenu culte ?

Mode

Depuis sa création en 1999, la griffe japonaise Sacai s'est imposée dans le panorama des marques de mode les plus influentes grâce au talent de sa créatrice, Chitose Abe, qui infuse à ses créations sa vision unique, entre expérimentation, hybridation et élégance. Mêlant sans complexe le Nylon à la soie, hybridant blouson et pull, jupe et pantalon, blouses transparentes et pantalons militaires, Sacai déconstruit la silhouette classique, en mixant des styles bien différents, pour créer de nouveaux classiques, orchestrant avec brio la fusion de tous les possibles : formes et textures, couleurs et motifs, époques et fonctions.

Chitose Abe, © Victor Demarchelier

Depuis près de 22 ans, le label Sacai a su s'imposer dans le panorama international de la mode grâce à des collections travaillées alliant les inspirations personnelles de sa créatrice Chitose Abe à un regard innovant et sophistiqué. Que ce soit grâce à ses défilés remarquables lors de la Fashion Week de Paris ou à ses nombreuses collaborations avec des labels cultes à l'instar de Nike, ou Dior plus récemment, le nom de Sacai est dans toutes les têtes. La marque incarne véritablement le renouveau d’un vestiaire japonais aussi créatif que pragmatique, 30 ans après l’émergence de Yohji Yamamoto et de Rei Kawakubo avec Comme des Garçons. Comme ses illustres prédécesseurs, la créatrice impressionne par son art du mélange, mariant sans complexes matières techniques, détails fonctionnels et pièces utilitaires à des textures plus légères, des couleurs douces, des motifs et des modèles plus féminins. Mais avant d’être l’une des maisons les plus applaudies de la Fashion Week parisienne, Sacai trouve ses origines bien loin de la capitale. Sa fondatrice, Chitose Abe (née Sakai, d’où le nom de son label) a grandi en plein Japon rural, dans la campagne de Gifu. Sa mère étant couturière, elle-même a très vite voulu être créatrice de mode, et confectionnait déjà des vêtements pour poupées. Après des études à l’école de mode de Nagoya au Japon, la jeune femme a commencé sa vie professionnelle avec un travail dans une grosse entreprise textile. Puis, elle réussit à se faire embaucher, à l’âge de 26 ans, comme modéliste au sein de la marque qu’elle admire le plus : Comme des Garçons, de Rei Kawabuko. Elle y fera ses armes, et y apprendra l’importance d’être pleinement responsable de sa création, du début à la fin. Au bout de huit ans, elle quitte son travail pour donner naissance et élever sa fille, comme le veut la tradition japonaise. Puis, elle reprend son rôle de couturière et contribue à la naissance du label du jeune designer Junya Watanabe en 1992.

Défilé Sacai automne-hiver 2020-2021

Petit à petit, Chitose Abe a l’envie de créer quelque chose de différent, sous sa propre griffe. Ainsi naît Sacai, avec 5 premières créations présentées en 1999, toutes en maille et tricotées à la main, témoignant d'une variété d'approche impressionnante de cette matière, tant par leur construction que par la richesse des points employés. Un peu comme la créatrice Sonia Rykiel trente ans auparavant, elle a choisi la maille pour revisiter le modèle, une matière mise de côté par beaucoup de créateurs de l’époque. L’attrait du tricot, qui lui rappelle sa mère, ainsi que le savoir-faire artisanal y sont pour beaucoup. Très vite, ses créations plaisent et se font connaître. Elle qui créait de A à Z ses collections, seule dans sa propre maison, commence par être plébiscitée par la critique et les acheteurs pour sa démarche conceptuelle et ses formes novatrices. “Je voulais m’approprier les classiques et les renouveler avec élégance, d’une façon qui serait propre à Sacai”, confie la créatrice japonaise à Numéro. Le concept de Sacai : déconstruire la silhouette classique, en mixant des matières contrastées et en combinant des styles bien différents, pour créer de nouveaux classiques. En 2006, Chitose Abe lance une seconde ligne de prêt-à-porter nommée "Sacai Luck", plus abordable que sa ligne principale, mais toujours dans la même veine artistique. 3 ans plus tard, elle décline ses collections, habituellement féminines, pour habiller aussi la gent masculine. Et la consécration arrive en 2010, lorsque Sacai fait son arrivée au sein du calendrier officiel de la Fashion Week de Paris. Karl Lagerfeld étant l’un de ses plus fervents admirateurs, le label japonais est déjà devenu culte.

Défilé Sacai printemps-été 2020

Chitose Abe se démarque des autres designers par ses collections toujours avant-gardistes et expérimentales, mais qui ne perdent jamais de vue son désir d’élégance et de praticité. D’ailleurs, au Japon existe cette tradition qu’une femme ne se change pas au cours de la journée, et porte la même tenue que ce soit pour aller au travail ou pour aller en soirée. Alors, Chitose Abe crée des vêtements qui permettront à celui ou celle qui les porte de garder le même look pour plusieurs évènements différents. “Je tiens à toujours m’enraciner dans la réalité. Dans mes créations, le challenge est pour moi de trouver un juste équilibre entre réalisme et originalité”, affirme la créatrice. Mais ce qui fait véritablement de Sacai une griffe qui ne ressemble à aucune autre, c’est la fusion de tous les possibles : formes et textures, couleurs et motifs, époques et fonctions. Chitose Abe réalise des silhouettes hybrides, mêlant le Nylon et la soie, des jupes à des polos, des blouses transparentes à des pantalons militaires. Les pièces outdoor côtoient les jupes portefeuille, les jupes plissées en tissu prince-de-galles se portent dans des volumes bouffants avec des bombers oversize matelassés hybridés avec des pulls camionneur en maille côtelée… L’assemblage de toutes ces pièces pourrait paraître impossible, et pourtant, quand ces associations improbables sont imaginées par Chitose Abe, la structure finale s’impose comme une évidence. Si au fil des années, Sacai parvient encore à surprendre la sphère mode avec ses pièces fortes et originales, elle le fait aussi par le biais de multiples collaborations. C’est aussi l’une des forces de la marque, qui a travaillé avec de nombreuses griffes, à l'instar de Nike, APC, Petit Bateau ou encore le label japonais Fragment. À travers ses collections et ses partenariats, Chitose Abe a ainsi réussi le tour de force de toucher toutes les générations, et s’attaque désormais aux maisons de couture, comme en témoigne sa prochaine collection avec Dior qui sera révélée en septembre 2021.

Collaboration Dior x Sacai

Aujourd’hui, Sacai possède une centaine de points de vente dans le monde entier, et continue de bousculer les codes de la mode avec ses collections hybrides. À l’heure où beaucoup de labels réinterprètent le passé, puisant les idées dans leurs anciennes collections, revisitant des modèles vintage ou des tendances vieilles d’une vingtaine d’années, Chitose Abe éblouit par sa vision toujours résolument ancrée dans l'innovation, signe distinctif des grands créateurs.