Advertising
Advertising
11 Avril

Shayne Oliver repense le vêtement de sport avec Colmar

 

Le très avant-gardiste créateur Shayne Oliver présente sa seconde collaboration avec Colmar. Entre radicalité abordable et influences cow-boy, il insuffle sa radicalité sur les pièces emblématique du label sportif italien.

Par Léa Zetlaoui

Colmar A.G.E of Shayne Oliver printemps-été 2019
1/9
Colmar A.G.E of Shayne Oliver printemps-été 2019
2/9
Colmar A.G.E of Shayne Oliver printemps-été 2019
3/9
Colmar A.G.E of Shayne Oliver printemps-été 2019
4/9
Colmar A.G.E of Shayne Oliver printemps-été 2019
5/9
Colmar A.G.E of Shayne Oliver printemps-été 2019
6/9
Colmar A.G.E of Shayne Oliver printemps-été 2019
7/9
Colmar A.G.E of Shayne Oliver printemps-été 2019
8/9
Colmar A.G.E of Shayne Oliver printemps-été 2019
9/9
Colmar A.G.E of Shayne Oliver printemps-été 2019
Colmar A.G.E of Shayne Oliver printemps-été 2019
Colmar A.G.E of Shayne Oliver printemps-été 2019
Colmar A.G.E of Shayne Oliver printemps-été 2019
Colmar A.G.E of Shayne Oliver printemps-été 2019
Colmar A.G.E of Shayne Oliver printemps-été 2019
Colmar A.G.E of Shayne Oliver printemps-été 2019
Colmar A.G.E of Shayne Oliver printemps-été 2019
Colmar A.G.E of Shayne Oliver printemps-été 2019
  • Avec son label Hood by Air, Shayne Oliver s'est imposé comme l'un des créateurs les plus avant-gardistes de sa génération notamment à travers des créations radicales, des défilés politiques et une aura underground voire sulfureuse. En attendant de relancer son label, le designer célèbre pour ses réflexions chocs et pertinentes sur l’industrie présente sa seconde collaboration avec Colmar.

     

    Avec sa ligne A.G.E lancée en 2016, l'équipementier italien invite des créateurs à revisiter ses pièces iconiques. Et qui mieux que Shayne Oliver pour sublimer un aspect technique et tout en insufflant une aura radicale aux vêtements? Après une première collaboration présentée en septembre 2018 où les manteaux de ski oversized se transformaient en pièces ultra-conceptuelles, Shayne Oliver intervient sur des modèles davantage proches du corps, légèrs et estivaux. 

     

    Toujours aussi pointue, cette seconde collection associe matières innovantes et coupes à la frontière des genres urbains et sportswears. Ainsi des pantalons à double tailles, des robes à superspositions, des parkas à empiècements, dédoublements et effets envers/endroits, des doudounes à ouvertures et zips inattendus et d'une manière générale des pièces avec des coutures déplacées, des constructions sophistiquées et soulignées de ganses, sont associés de manières inattendues à des chapeaux et boots de cow-boys (un modèle que semble particulièrement apprécié Shaynes Oliver puisqu'il avait présenté un modèle de santiags hybride lors de sa collection printemps-été 2017). 

     

  • Avec son label Hood by Air, Shayne Oliver s'est imposé comme l'un des créateurs les plus avant-gardistes de sa génération notamment à travers des créations radicales, des défilés politiques et une aura underground voire sulfureuse. En attendant de relancer son label, le designer célèbre pour ses réflexions chocs et pertinentes sur l’industrie présente sa seconde collaboration avec Colmar.

     

    Avec sa ligne A.G.E lancée en 2016, l'équipementier italien invite des créateurs à revisiter ses pièces iconiques. Et qui mieux que Shayne Oliver pour sublimer un aspect technique et tout en insufflant une aura radicale aux vêtements? Après une première collaboration présentée en septembre 2018 où les manteaux de ski oversized se transformaient en pièces ultra-conceptuelles, Shayne Oliver intervient sur des modèles davantage proches du corps, légèrs et estivaux. 

     

    Toujours aussi pointue, cette seconde collection associe matières innovantes et coupes à la frontière des genres urbains et sportswears. Ainsi des pantalons à double tailles, des robes à superspositions, des parkas à empiècements, dédoublements et effets envers/endroits, des doudounes à ouvertures et zips inattendus et d'une manière générale des pièces avec des coutures déplacées, des constructions sophistiquées et soulignées de ganses, sont associés de manières inattendues à des chapeaux et boots de cow-boys (un modèle que semble particulièrement apprécié Shaynes Oliver puisqu'il avait présenté un modèle de santiags hybride lors de sa collection printemps-été 2017). 

     

  • Avec son label Hood by Air, Shayne Oliver s'est imposé comme l'un des créateurs les plus avant-gardistes de sa génération notamment à travers des créations radicales, des défilés politiques et une aura underground voire sulfureuse. En attendant de relancer son label, le designer célèbre pour ses réflexions chocs et pertinentes sur l’industrie présente sa seconde collaboration avec Colmar.

     

    Avec sa ligne A.G.E lancée en 2016, l'équipementier italien invite des créateurs à revisiter ses pièces iconiques. Et qui mieux que Shayne Oliver pour sublimer un aspect technique et tout en insufflant une aura radicale aux vêtements? Après une première collaboration présentée en septembre 2018 où les manteaux de ski oversized se transformaient en pièces ultra-conceptuelles, Shayne Oliver intervient sur des modèles davantage proches du corps, légèrs et estivaux. 

     

    Toujours aussi pointue, cette seconde collection associe matières innovantes et coupes à la frontière des genres urbains et sportswears. Ainsi des pantalons à double tailles, des robes à superspositions, des parkas à empiècements, dédoublements et effets envers/endroits, des doudounes à ouvertures et zips inattendus et d'une manière générale des pièces avec des coutures déplacées, des constructions sophistiquées et soulignées de ganses, sont associés de manières inattendues à des chapeaux et boots de cow-boys (un modèle que semble particulièrement apprécié Shaynes Oliver puisqu'il avait présenté un modèle de santiags hybride lors de sa collection printemps-été 2017). 

     

  • Avec son label Hood by Air, Shayne Oliver s'est imposé comme l'un des créateurs les plus avant-gardistes de sa génération notamment à travers des créations radicales, des défilés politiques et une aura underground voire sulfureuse. En attendant de relancer son label, le designer célèbre pour ses réflexions chocs et pertinentes sur l’industrie présente sa seconde collaboration avec Colmar.

     

    Avec sa ligne A.G.E lancée en 2016, l'équipementier italien invite des créateurs à revisiter ses pièces iconiques. Et qui mieux que Shayne Oliver pour sublimer un aspect technique et tout en insufflant une aura radicale aux vêtements? Après une première collaboration présentée en septembre 2018 où les manteaux de ski oversized se transformaient en pièces ultra-conceptuelles, Shayne Oliver intervient sur des modèles davantage proches du corps, légèrs et estivaux. 

     

    Toujours aussi pointue, cette seconde collection associe matières innovantes et coupes à la frontière des genres urbains et sportswears. Ainsi des pantalons à double tailles, des robes à superspositions, des parkas à empiècements, dédoublements et effets envers/endroits, des doudounes à ouvertures et zips inattendus et d'une manière générale des pièces avec des coutures déplacées, des constructions sophistiquées et soulignées de ganses, sont associés de manières inattendues à des chapeaux et boots de cow-boys (un modèle que semble particulièrement apprécié Shaynes Oliver puisqu'il avait présenté un modèle de santiags hybride lors de sa collection printemps-été 2017). 

     

  • Avec son label Hood by Air, Shayne Oliver s'est imposé comme l'un des créateurs les plus avant-gardistes de sa génération notamment à travers des créations radicales, des défilés politiques et une aura underground voire sulfureuse. En attendant de relancer son label, le designer célèbre pour ses réflexions chocs et pertinentes sur l’industrie présente sa seconde collaboration avec Colmar.

     

    Avec sa ligne A.G.E lancée en 2016, l'équipementier italien invite des créateurs à revisiter ses pièces iconiques. Et qui mieux que Shayne Oliver pour sublimer un aspect technique et tout en insufflant une aura radicale aux vêtements? Après une première collaboration présentée en septembre 2018 où les manteaux de ski oversized se transformaient en pièces ultra-conceptuelles, Shayne Oliver intervient sur des modèles davantage proches du corps, légèrs et estivaux. 

     

    Toujours aussi pointue, cette seconde collection associe matières innovantes et coupes à la frontière des genres urbains et sportswears. Ainsi des pantalons à double tailles, des robes à superspositions, des parkas à empiècements, dédoublements et effets envers/endroits, des doudounes à ouvertures et zips inattendus et d'une manière générale des pièces avec des coutures déplacées, des constructions sophistiquées et soulignées de ganses, sont associés de manières inattendues à des chapeaux et boots de cow-boys (un modèle que semble particulièrement apprécié Shaynes Oliver puisqu'il avait présenté un modèle de santiags hybride lors de sa collection printemps-été 2017). 

     

  • Avec son label Hood by Air, Shayne Oliver s'est imposé comme l'un des créateurs les plus avant-gardistes de sa génération notamment à travers des créations radicales, des défilés politiques et une aura underground voire sulfureuse. En attendant de relancer son label, le designer célèbre pour ses réflexions chocs et pertinentes sur l’industrie présente sa seconde collaboration avec Colmar.

     

    Avec sa ligne A.G.E lancée en 2016, l'équipementier italien invite des créateurs à revisiter ses pièces iconiques. Et qui mieux que Shayne Oliver pour sublimer un aspect technique et tout en insufflant une aura radicale aux vêtements? Après une première collaboration présentée en septembre 2018 où les manteaux de ski oversized se transformaient en pièces ultra-conceptuelles, Shayne Oliver intervient sur des modèles davantage proches du corps, légèrs et estivaux. 

     

    Toujours aussi pointue, cette seconde collection associe matières innovantes et coupes à la frontière des genres urbains et sportswears. Ainsi des pantalons à double tailles, des robes à superspositions, des parkas à empiècements, dédoublements et effets envers/endroits, des doudounes à ouvertures et zips inattendus et d'une manière générale des pièces avec des coutures déplacées, des constructions sophistiquées et soulignées de ganses, sont associés de manières inattendues à des chapeaux et boots de cow-boys (un modèle que semble particulièrement apprécié Shaynes Oliver puisqu'il avait présenté un modèle de santiags hybride lors de sa collection printemps-été 2017). 

     

  • Avec son label Hood by Air, Shayne Oliver s'est imposé comme l'un des créateurs les plus avant-gardistes de sa génération notamment à travers des créations radicales, des défilés politiques et une aura underground voire sulfureuse. En attendant de relancer son label, le designer célèbre pour ses réflexions chocs et pertinentes sur l’industrie présente sa seconde collaboration avec Colmar.

     

    Avec sa ligne A.G.E lancée en 2016, l'équipementier italien invite des créateurs à revisiter ses pièces iconiques. Et qui mieux que Shayne Oliver pour sublimer un aspect technique et tout en insufflant une aura radicale aux vêtements? Après une première collaboration présentée en septembre 2018 où les manteaux de ski oversized se transformaient en pièces ultra-conceptuelles, Shayne Oliver intervient sur des modèles davantage proches du corps, légèrs et estivaux. 

     

    Toujours aussi pointue, cette seconde collection associe matières innovantes et coupes à la frontière des genres urbains et sportswears. Ainsi des pantalons à double tailles, des robes à superspositions, des parkas à empiècements, dédoublements et effets envers/endroits, des doudounes à ouvertures et zips inattendus et d'une manière générale des pièces avec des coutures déplacées, des constructions sophistiquées et soulignées de ganses, sont associés de manières inattendues à des chapeaux et boots de cow-boys (un modèle que semble particulièrement apprécié Shaynes Oliver puisqu'il avait présenté un modèle de santiags hybride lors de sa collection printemps-été 2017). 

     

  • Avec son label Hood by Air, Shayne Oliver s'est imposé comme l'un des créateurs les plus avant-gardistes de sa génération notamment à travers des créations radicales, des défilés politiques et une aura underground voire sulfureuse. En attendant de relancer son label, le designer célèbre pour ses réflexions chocs et pertinentes sur l’industrie présente sa seconde collaboration avec Colmar.

     

    Avec sa ligne A.G.E lancée en 2016, l'équipementier italien invite des créateurs à revisiter ses pièces iconiques. Et qui mieux que Shayne Oliver pour sublimer un aspect technique et tout en insufflant une aura radicale aux vêtements? Après une première collaboration présentée en septembre 2018 où les manteaux de ski oversized se transformaient en pièces ultra-conceptuelles, Shayne Oliver intervient sur des modèles davantage proches du corps, légèrs et estivaux. 

     

    Toujours aussi pointue, cette seconde collection associe matières innovantes et coupes à la frontière des genres urbains et sportswears. Ainsi des pantalons à double tailles, des robes à superspositions, des parkas à empiècements, dédoublements et effets envers/endroits, des doudounes à ouvertures et zips inattendus et d'une manière générale des pièces avec des coutures déplacées, des constructions sophistiquées et soulignées de ganses, sont associés de manières inattendues à des chapeaux et boots de cow-boys (un modèle que semble particulièrement apprécié Shaynes Oliver puisqu'il avait présenté un modèle de santiags hybride lors de sa collection printemps-été 2017). 

     

  • Avec son label Hood by Air, Shayne Oliver s'est imposé comme l'un des créateurs les plus avant-gardistes de sa génération notamment à travers des créations radicales, des défilés politiques et une aura underground voire sulfureuse. En attendant de relancer son label, le designer célèbre pour ses réflexions chocs et pertinentes sur l’industrie présente sa seconde collaboration avec Colmar.

     

    Avec sa ligne A.G.E lancée en 2016, l'équipementier italien invite des créateurs à revisiter ses pièces iconiques. Et qui mieux que Shayne Oliver pour sublimer un aspect technique et tout en insufflant une aura radicale aux vêtements? Après une première collaboration présentée en septembre 2018 où les manteaux de ski oversized se transformaient en pièces ultra-conceptuelles, Shayne Oliver intervient sur des modèles davantage proches du corps, légèrs et estivaux. 

     

    Toujours aussi pointue, cette seconde collection associe matières innovantes et coupes à la frontière des genres urbains et sportswears. Ainsi des pantalons à double tailles, des robes à superspositions, des parkas à empiècements, dédoublements et effets envers/endroits, des doudounes à ouvertures et zips inattendus et d'une manière générale des pièces avec des coutures déplacées, des constructions sophistiquées et soulignées de ganses, sont associés de manières inattendues à des chapeaux et boots de cow-boys (un modèle que semble particulièrement apprécié Shaynes Oliver puisqu'il avait présenté un modèle de santiags hybride lors de sa collection printemps-été 2017). 

     

NuméroNews


Advertising