Advertising
17 Octobre

Le costume selon 19 designers

 

Gucci, Craig Green, Saint Laurent et Raf Simons, mais aussi Y/Project, Balenciaga, Prada ou Rick Owens, 19 designers livrent leur vision actuelle du costume avec MatchesFashion.com.

 

Par Léa Zetlaoui

Balenciaga
1/15
Gucci
2/15
Marni
3/15
Saint Laurent
4/15
Y/Project
5/15
Givenchy
6/15
Prada
7/15
Raf Simons
8/15
Stella McCartney
9/15
Bottega Veneta
10/15
RIck Owens
11/15
Craig Green
12/15
Maison Margiela
13/15
Dunhill
14/15
Ludovic de Saint Sernin
15/15
Balenciaga
Gucci
Marni
Saint Laurent
Y/Project
Givenchy
Prada
Raf Simons
Stella McCartney
Bottega Veneta
RIck Owens
Craig Green
Maison Margiela
Dunhill
Ludovic de Saint Sernin
  • Après plusieurs saisons dominées par le sportswear, le streetwear et l’utilitaire, Matchesfashion.com annonce le grand retour du tailoring. Et pour célébrer en beauté ce retour à l’élégance, le e-shop anglais, qui offre chaque saison une analyse précise des tendances, invite 19 designers à livrer leur vision du costume, en sélectionnant des pièces fortes de leurs défilés, ou en leur proposant de créer un modèle exclusif.

     

    Certains vont jouer la carte du classique, à l’instar de Saint Laurent, Balenciaga, Prada, Alexander McQueen, Stella McCartney, Maison Margiela et Bottega Veneta, qui pensent leurs costumes avec une fausse sobriété, en noir ou gris, et dans de très belles matières. D’autres au contraire vont twister leur modèle de détails étonnants : de larges œillets chez Ludovic de Saint Sernin, des poches XXL en coton blanc chez Rick Owens, des patchs aux manches et des bas de pantalon resserrés chez Gucci ou en version utilitaire chez Craig Green. Enfin, certains créateurs vont se réapproprier complètement cette pièce et en proposer une version originale : large et mauve chez Raf Simons, seventies et turquoise chez Givenchy, marron à rayures oranges chez Marni, XXL en velours côtelé beige chez Y/Project et même plissé chez Issey Miyake.

     

    Pour accompagner ces créations, MatchesFashion propose également sur son site des pulls, des chemises, des accessoires et prévoit une installation spéciale au sein de sa boutique londonienne 5Carlos Place.

  • Après plusieurs saisons dominées par le sportswear, le streetwear et l’utilitaire, Matchesfashion.com annonce le grand retour du tailoring. Et pour célébrer en beauté ce retour à l’élégance, le e-shop anglais, qui offre chaque saison une analyse précise des tendances, invite 19 designers à livrer leur vision du costume, en sélectionnant des pièces fortes de leurs défilés, ou en leur proposant de créer un modèle exclusif.

     

    Certains vont jouer la carte du classique, à l’instar de Saint Laurent, Balenciaga, Prada, Alexander McQueen, Stella McCartney, Maison Margiela et Bottega Veneta, qui pensent leurs costumes avec une fausse sobriété, en noir ou gris, et dans de très belles matières. D’autres au contraire vont twister leur modèle de détails étonnants : de larges œillets chez Ludovic de Saint Sernin, des poches XXL en coton blanc chez Rick Owens, des patchs aux manches et des bas de pantalon resserrés chez Gucci ou en version utilitaire chez Craig Green. Enfin, certains créateurs vont se réapproprier complètement cette pièce et en proposer une version originale : large et mauve chez Raf Simons, seventies et turquoise chez Givenchy, marron à rayures oranges chez Marni, XXL en velours côtelé beige chez Y/Project et même plissé chez Issey Miyake.

     

    Pour accompagner ces créations, MatchesFashion propose également sur son site des pulls, des chemises, des accessoires et prévoit une installation spéciale au sein de sa boutique londonienne 5Carlos Place.

  • Après plusieurs saisons dominées par le sportswear, le streetwear et l’utilitaire, Matchesfashion.com annonce le grand retour du tailoring. Et pour célébrer en beauté ce retour à l’élégance, le e-shop anglais, qui offre chaque saison une analyse précise des tendances, invite 19 designers à livrer leur vision du costume, en sélectionnant des pièces fortes de leurs défilés, ou en leur proposant de créer un modèle exclusif.

     

    Certains vont jouer la carte du classique, à l’instar de Saint Laurent, Balenciaga, Prada, Alexander McQueen, Stella McCartney, Maison Margiela et Bottega Veneta, qui pensent leurs costumes avec une fausse sobriété, en noir ou gris, et dans de très belles matières. D’autres au contraire vont twister leur modèle de détails étonnants : de larges œillets chez Ludovic de Saint Sernin, des poches XXL en coton blanc chez Rick Owens, des patchs aux manches et des bas de pantalon resserrés chez Gucci ou en version utilitaire chez Craig Green. Enfin, certains créateurs vont se réapproprier complètement cette pièce et en proposer une version originale : large et mauve chez Raf Simons, seventies et turquoise chez Givenchy, marron à rayures oranges chez Marni, XXL en velours côtelé beige chez Y/Project et même plissé chez Issey Miyake.

     

    Pour accompagner ces créations, MatchesFashion propose également sur son site des pulls, des chemises, des accessoires et prévoit une installation spéciale au sein de sa boutique londonienne 5Carlos Place.

  • Après plusieurs saisons dominées par le sportswear, le streetwear et l’utilitaire, Matchesfashion.com annonce le grand retour du tailoring. Et pour célébrer en beauté ce retour à l’élégance, le e-shop anglais, qui offre chaque saison une analyse précise des tendances, invite 19 designers à livrer leur vision du costume, en sélectionnant des pièces fortes de leurs défilés, ou en leur proposant de créer un modèle exclusif.

     

    Certains vont jouer la carte du classique, à l’instar de Saint Laurent, Balenciaga, Prada, Alexander McQueen, Stella McCartney, Maison Margiela et Bottega Veneta, qui pensent leurs costumes avec une fausse sobriété, en noir ou gris, et dans de très belles matières. D’autres au contraire vont twister leur modèle de détails étonnants : de larges œillets chez Ludovic de Saint Sernin, des poches XXL en coton blanc chez Rick Owens, des patchs aux manches et des bas de pantalon resserrés chez Gucci ou en version utilitaire chez Craig Green. Enfin, certains créateurs vont se réapproprier complètement cette pièce et en proposer une version originale : large et mauve chez Raf Simons, seventies et turquoise chez Givenchy, marron à rayures oranges chez Marni, XXL en velours côtelé beige chez Y/Project et même plissé chez Issey Miyake.

     

    Pour accompagner ces créations, MatchesFashion propose également sur son site des pulls, des chemises, des accessoires et prévoit une installation spéciale au sein de sa boutique londonienne 5Carlos Place.

  • Après plusieurs saisons dominées par le sportswear, le streetwear et l’utilitaire, Matchesfashion.com annonce le grand retour du tailoring. Et pour célébrer en beauté ce retour à l’élégance, le e-shop anglais, qui offre chaque saison une analyse précise des tendances, invite 19 designers à livrer leur vision du costume, en sélectionnant des pièces fortes de leurs défilés, ou en leur proposant de créer un modèle exclusif.

     

    Certains vont jouer la carte du classique, à l’instar de Saint Laurent, Balenciaga, Prada, Alexander McQueen, Stella McCartney, Maison Margiela et Bottega Veneta, qui pensent leurs costumes avec une fausse sobriété, en noir ou gris, et dans de très belles matières. D’autres au contraire vont twister leur modèle de détails étonnants : de larges œillets chez Ludovic de Saint Sernin, des poches XXL en coton blanc chez Rick Owens, des patchs aux manches et des bas de pantalon resserrés chez Gucci ou en version utilitaire chez Craig Green. Enfin, certains créateurs vont se réapproprier complètement cette pièce et en proposer une version originale : large et mauve chez Raf Simons, seventies et turquoise chez Givenchy, marron à rayures oranges chez Marni, XXL en velours côtelé beige chez Y/Project et même plissé chez Issey Miyake.

     

    Pour accompagner ces créations, MatchesFashion propose également sur son site des pulls, des chemises, des accessoires et prévoit une installation spéciale au sein de sa boutique londonienne 5Carlos Place.

  • Après plusieurs saisons dominées par le sportswear, le streetwear et l’utilitaire, Matchesfashion.com annonce le grand retour du tailoring. Et pour célébrer en beauté ce retour à l’élégance, le e-shop anglais, qui offre chaque saison une analyse précise des tendances, invite 19 designers à livrer leur vision du costume, en sélectionnant des pièces fortes de leurs défilés, ou en leur proposant de créer un modèle exclusif.

     

    Certains vont jouer la carte du classique, à l’instar de Saint Laurent, Balenciaga, Prada, Alexander McQueen, Stella McCartney, Maison Margiela et Bottega Veneta, qui pensent leurs costumes avec une fausse sobriété, en noir ou gris, et dans de très belles matières. D’autres au contraire vont twister leur modèle de détails étonnants : de larges œillets chez Ludovic de Saint Sernin, des poches XXL en coton blanc chez Rick Owens, des patchs aux manches et des bas de pantalon resserrés chez Gucci ou en version utilitaire chez Craig Green. Enfin, certains créateurs vont se réapproprier complètement cette pièce et en proposer une version originale : large et mauve chez Raf Simons, seventies et turquoise chez Givenchy, marron à rayures oranges chez Marni, XXL en velours côtelé beige chez Y/Project et même plissé chez Issey Miyake.

     

    Pour accompagner ces créations, MatchesFashion propose également sur son site des pulls, des chemises, des accessoires et prévoit une installation spéciale au sein de sa boutique londonienne 5Carlos Place.

  • Après plusieurs saisons dominées par le sportswear, le streetwear et l’utilitaire, Matchesfashion.com annonce le grand retour du tailoring. Et pour célébrer en beauté ce retour à l’élégance, le e-shop anglais, qui offre chaque saison une analyse précise des tendances, invite 19 designers à livrer leur vision du costume, en sélectionnant des pièces fortes de leurs défilés, ou en leur proposant de créer un modèle exclusif.

     

    Certains vont jouer la carte du classique, à l’instar de Saint Laurent, Balenciaga, Prada, Alexander McQueen, Stella McCartney, Maison Margiela et Bottega Veneta, qui pensent leurs costumes avec une fausse sobriété, en noir ou gris, et dans de très belles matières. D’autres au contraire vont twister leur modèle de détails étonnants : de larges œillets chez Ludovic de Saint Sernin, des poches XXL en coton blanc chez Rick Owens, des patchs aux manches et des bas de pantalon resserrés chez Gucci ou en version utilitaire chez Craig Green. Enfin, certains créateurs vont se réapproprier complètement cette pièce et en proposer une version originale : large et mauve chez Raf Simons, seventies et turquoise chez Givenchy, marron à rayures oranges chez Marni, XXL en velours côtelé beige chez Y/Project et même plissé chez Issey Miyake.

     

    Pour accompagner ces créations, MatchesFashion propose également sur son site des pulls, des chemises, des accessoires et prévoit une installation spéciale au sein de sa boutique londonienne 5Carlos Place.

  • Après plusieurs saisons dominées par le sportswear, le streetwear et l’utilitaire, Matchesfashion.com annonce le grand retour du tailoring. Et pour célébrer en beauté ce retour à l’élégance, le e-shop anglais, qui offre chaque saison une analyse précise des tendances, invite 19 designers à livrer leur vision du costume, en sélectionnant des pièces fortes de leurs défilés, ou en leur proposant de créer un modèle exclusif.

     

    Certains vont jouer la carte du classique, à l’instar de Saint Laurent, Balenciaga, Prada, Alexander McQueen, Stella McCartney, Maison Margiela et Bottega Veneta, qui pensent leurs costumes avec une fausse sobriété, en noir ou gris, et dans de très belles matières. D’autres au contraire vont twister leur modèle de détails étonnants : de larges œillets chez Ludovic de Saint Sernin, des poches XXL en coton blanc chez Rick Owens, des patchs aux manches et des bas de pantalon resserrés chez Gucci ou en version utilitaire chez Craig Green. Enfin, certains créateurs vont se réapproprier complètement cette pièce et en proposer une version originale : large et mauve chez Raf Simons, seventies et turquoise chez Givenchy, marron à rayures oranges chez Marni, XXL en velours côtelé beige chez Y/Project et même plissé chez Issey Miyake.

     

    Pour accompagner ces créations, MatchesFashion propose également sur son site des pulls, des chemises, des accessoires et prévoit une installation spéciale au sein de sa boutique londonienne 5Carlos Place.

  • Après plusieurs saisons dominées par le sportswear, le streetwear et l’utilitaire, Matchesfashion.com annonce le grand retour du tailoring. Et pour célébrer en beauté ce retour à l’élégance, le e-shop anglais, qui offre chaque saison une analyse précise des tendances, invite 19 designers à livrer leur vision du costume, en sélectionnant des pièces fortes de leurs défilés, ou en leur proposant de créer un modèle exclusif.

     

    Certains vont jouer la carte du classique, à l’instar de Saint Laurent, Balenciaga, Prada, Alexander McQueen, Stella McCartney, Maison Margiela et Bottega Veneta, qui pensent leurs costumes avec une fausse sobriété, en noir ou gris, et dans de très belles matières. D’autres au contraire vont twister leur modèle de détails étonnants : de larges œillets chez Ludovic de Saint Sernin, des poches XXL en coton blanc chez Rick Owens, des patchs aux manches et des bas de pantalon resserrés chez Gucci ou en version utilitaire chez Craig Green. Enfin, certains créateurs vont se réapproprier complètement cette pièce et en proposer une version originale : large et mauve chez Raf Simons, seventies et turquoise chez Givenchy, marron à rayures oranges chez Marni, XXL en velours côtelé beige chez Y/Project et même plissé chez Issey Miyake.

     

    Pour accompagner ces créations, MatchesFashion propose également sur son site des pulls, des chemises, des accessoires et prévoit une installation spéciale au sein de sa boutique londonienne 5Carlos Place.

  • Après plusieurs saisons dominées par le sportswear, le streetwear et l’utilitaire, Matchesfashion.com annonce le grand retour du tailoring. Et pour célébrer en beauté ce retour à l’élégance, le e-shop anglais, qui offre chaque saison une analyse précise des tendances, invite 19 designers à livrer leur vision du costume, en sélectionnant des pièces fortes de leurs défilés, ou en leur proposant de créer un modèle exclusif.

     

    Certains vont jouer la carte du classique, à l’instar de Saint Laurent, Balenciaga, Prada, Alexander McQueen, Stella McCartney, Maison Margiela et Bottega Veneta, qui pensent leurs costumes avec une fausse sobriété, en noir ou gris, et dans de très belles matières. D’autres au contraire vont twister leur modèle de détails étonnants : de larges œillets chez Ludovic de Saint Sernin, des poches XXL en coton blanc chez Rick Owens, des patchs aux manches et des bas de pantalon resserrés chez Gucci ou en version utilitaire chez Craig Green. Enfin, certains créateurs vont se réapproprier complètement cette pièce et en proposer une version originale : large et mauve chez Raf Simons, seventies et turquoise chez Givenchy, marron à rayures oranges chez Marni, XXL en velours côtelé beige chez Y/Project et même plissé chez Issey Miyake.

     

    Pour accompagner ces créations, MatchesFashion propose également sur son site des pulls, des chemises, des accessoires et prévoit une installation spéciale au sein de sa boutique londonienne 5Carlos Place.

  • Après plusieurs saisons dominées par le sportswear, le streetwear et l’utilitaire, Matchesfashion.com annonce le grand retour du tailoring. Et pour célébrer en beauté ce retour à l’élégance, le e-shop anglais, qui offre chaque saison une analyse précise des tendances, invite 19 designers à livrer leur vision du costume, en sélectionnant des pièces fortes de leurs défilés, ou en leur proposant de créer un modèle exclusif.

     

    Certains vont jouer la carte du classique, à l’instar de Saint Laurent, Balenciaga, Prada, Alexander McQueen, Stella McCartney, Maison Margiela et Bottega Veneta, qui pensent leurs costumes avec une fausse sobriété, en noir ou gris, et dans de très belles matières. D’autres au contraire vont twister leur modèle de détails étonnants : de larges œillets chez Ludovic de Saint Sernin, des poches XXL en coton blanc chez Rick Owens, des patchs aux manches et des bas de pantalon resserrés chez Gucci ou en version utilitaire chez Craig Green. Enfin, certains créateurs vont se réapproprier complètement cette pièce et en proposer une version originale : large et mauve chez Raf Simons, seventies et turquoise chez Givenchy, marron à rayures oranges chez Marni, XXL en velours côtelé beige chez Y/Project et même plissé chez Issey Miyake.

     

    Pour accompagner ces créations, MatchesFashion propose également sur son site des pulls, des chemises, des accessoires et prévoit une installation spéciale au sein de sa boutique londonienne 5Carlos Place.

  • Après plusieurs saisons dominées par le sportswear, le streetwear et l’utilitaire, Matchesfashion.com annonce le grand retour du tailoring. Et pour célébrer en beauté ce retour à l’élégance, le e-shop anglais, qui offre chaque saison une analyse précise des tendances, invite 19 designers à livrer leur vision du costume, en sélectionnant des pièces fortes de leurs défilés, ou en leur proposant de créer un modèle exclusif.

     

    Certains vont jouer la carte du classique, à l’instar de Saint Laurent, Balenciaga, Prada, Alexander McQueen, Stella McCartney, Maison Margiela et Bottega Veneta, qui pensent leurs costumes avec une fausse sobriété, en noir ou gris, et dans de très belles matières. D’autres au contraire vont twister leur modèle de détails étonnants : de larges œillets chez Ludovic de Saint Sernin, des poches XXL en coton blanc chez Rick Owens, des patchs aux manches et des bas de pantalon resserrés chez Gucci ou en version utilitaire chez Craig Green. Enfin, certains créateurs vont se réapproprier complètement cette pièce et en proposer une version originale : large et mauve chez Raf Simons, seventies et turquoise chez Givenchy, marron à rayures oranges chez Marni, XXL en velours côtelé beige chez Y/Project et même plissé chez Issey Miyake.

     

    Pour accompagner ces créations, MatchesFashion propose également sur son site des pulls, des chemises, des accessoires et prévoit une installation spéciale au sein de sa boutique londonienne 5Carlos Place.

  • Après plusieurs saisons dominées par le sportswear, le streetwear et l’utilitaire, Matchesfashion.com annonce le grand retour du tailoring. Et pour célébrer en beauté ce retour à l’élégance, le e-shop anglais, qui offre chaque saison une analyse précise des tendances, invite 19 designers à livrer leur vision du costume, en sélectionnant des pièces fortes de leurs défilés, ou en leur proposant de créer un modèle exclusif.

     

    Certains vont jouer la carte du classique, à l’instar de Saint Laurent, Balenciaga, Prada, Alexander McQueen, Stella McCartney, Maison Margiela et Bottega Veneta, qui pensent leurs costumes avec une fausse sobriété, en noir ou gris, et dans de très belles matières. D’autres au contraire vont twister leur modèle de détails étonnants : de larges œillets chez Ludovic de Saint Sernin, des poches XXL en coton blanc chez Rick Owens, des patchs aux manches et des bas de pantalon resserrés chez Gucci ou en version utilitaire chez Craig Green. Enfin, certains créateurs vont se réapproprier complètement cette pièce et en proposer une version originale : large et mauve chez Raf Simons, seventies et turquoise chez Givenchy, marron à rayures oranges chez Marni, XXL en velours côtelé beige chez Y/Project et même plissé chez Issey Miyake.

     

    Pour accompagner ces créations, MatchesFashion propose également sur son site des pulls, des chemises, des accessoires et prévoit une installation spéciale au sein de sa boutique londonienne 5Carlos Place.

  • Après plusieurs saisons dominées par le sportswear, le streetwear et l’utilitaire, Matchesfashion.com annonce le grand retour du tailoring. Et pour célébrer en beauté ce retour à l’élégance, le e-shop anglais, qui offre chaque saison une analyse précise des tendances, invite 19 designers à livrer leur vision du costume, en sélectionnant des pièces fortes de leurs défilés, ou en leur proposant de créer un modèle exclusif.

     

    Certains vont jouer la carte du classique, à l’instar de Saint Laurent, Balenciaga, Prada, Alexander McQueen, Stella McCartney, Maison Margiela et Bottega Veneta, qui pensent leurs costumes avec une fausse sobriété, en noir ou gris, et dans de très belles matières. D’autres au contraire vont twister leur modèle de détails étonnants : de larges œillets chez Ludovic de Saint Sernin, des poches XXL en coton blanc chez Rick Owens, des patchs aux manches et des bas de pantalon resserrés chez Gucci ou en version utilitaire chez Craig Green. Enfin, certains créateurs vont se réapproprier complètement cette pièce et en proposer une version originale : large et mauve chez Raf Simons, seventies et turquoise chez Givenchy, marron à rayures oranges chez Marni, XXL en velours côtelé beige chez Y/Project et même plissé chez Issey Miyake.

     

    Pour accompagner ces créations, MatchesFashion propose également sur son site des pulls, des chemises, des accessoires et prévoit une installation spéciale au sein de sa boutique londonienne 5Carlos Place.

  • Après plusieurs saisons dominées par le sportswear, le streetwear et l’utilitaire, Matchesfashion.com annonce le grand retour du tailoring. Et pour célébrer en beauté ce retour à l’élégance, le e-shop anglais, qui offre chaque saison une analyse précise des tendances, invite 19 designers à livrer leur vision du costume, en sélectionnant des pièces fortes de leurs défilés, ou en leur proposant de créer un modèle exclusif.

     

    Certains vont jouer la carte du classique, à l’instar de Saint Laurent, Balenciaga, Prada, Alexander McQueen, Stella McCartney, Maison Margiela et Bottega Veneta, qui pensent leurs costumes avec une fausse sobriété, en noir ou gris, et dans de très belles matières. D’autres au contraire vont twister leur modèle de détails étonnants : de larges œillets chez Ludovic de Saint Sernin, des poches XXL en coton blanc chez Rick Owens, des patchs aux manches et des bas de pantalon resserrés chez Gucci ou en version utilitaire chez Craig Green. Enfin, certains créateurs vont se réapproprier complètement cette pièce et en proposer une version originale : large et mauve chez Raf Simons, seventies et turquoise chez Givenchy, marron à rayures oranges chez Marni, XXL en velours côtelé beige chez Y/Project et même plissé chez Issey Miyake.

     

    Pour accompagner ces créations, MatchesFashion propose également sur son site des pulls, des chemises, des accessoires et prévoit une installation spéciale au sein de sa boutique londonienne 5Carlos Place.

Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising