14


Commandez-le
Numéro
25 Tina Turner, Meilleurs looks, Alaïa, Versace, Chanteuse, Rock, Style

Tina Turner en 5 looks phénoménaux

MODE

Icône du rock à la voix exceptionnelle, Tina Turner qui s’est éteinte à l’âge de 83 ans, ce mercredi 24 mai, s’est aussi illustrée à travers une multitude de silhouettes aussi flamboyantes qu’inoubliables. Retour sur 5 looks qui ont marqué son évolution mode. 

  • Tina Turner, Los Angeles, California, 1977 (Photo par Harry Langdon/Getty Images)

    Tina Turner, Los Angeles, California, 1977 (Photo par Harry Langdon/Getty Images) Tina Turner, Los Angeles, California, 1977 (Photo par Harry Langdon/Getty Images)

Tina Turner, icône de mode

 

Il n'y a pas de règles qui disent qu'il faut s'habiller d'une certaine façon, ou se comporter d'une certaine façon. Nous vivons une époque passionnante pour les femmes”, a déclaré Tina Turner en 2009. En soixante ans de carrière, la chanteuse qui a vendu plus de 200 millions d’albums à travers le monde, a eu le temps d’arborer sur scène de nombreux looks devenus pour certains inoubliables. Très proche des créateurs les plus célèbres de notre époque, Tina Turner séduisait les plus créatifs par son aura rock et son allure d’amazone ultra glamour. Talons hauts, mini-robes sexy, cuir, paillettes à gogo… Numéro revient sur 5 looks mémorables qui ont marqué la carrière de cette icône du rock auréolée de plusieurs Grammy Awards.

Tina Turner lors d'un concert à Amsterdam en 1971, Photo par Gijsbert Hanekroot/Redferbs © Getty Images Tina Turner lors d'un concert à Amsterdam en 1971, Photo par Gijsbert Hanekroot/Redferbs © Getty Images
Tina Turner lors d'un concert à Amsterdam en 1971, Photo par Gijsbert Hanekroot/Redferbs © Getty Images

1. Strass et paillettes, le début de carrière flamboyant de Tina Turner 

 

Tout droit venue du Tennessee, Tina Turner adopte dès ses débuts sur scène un look en phase avec les tendances de son époque. Très tôt, la chanteuse, s’illustre micro à la main, dans un vestiaire assez sobre, privilégiant les robes longues très sages et les coiffures sérieuses. Pour autant, aux cotés de son mari de l’époque, Ike Turner, l’interprète de What’s Love Got to Do with It (1984) assume déjà son goût pour les pièces audacieuses. Plus les années passent, plus Tina Turner devient versatile. Durant les années 1970, elle opte pour des robes courtes extravagantes à sequins ou à plumes comme pour annoncer l’arrivée imminente de la vague disco.

Tina Turner en concert dans les années 70, Photo par Gai Terrell/Redferns © Getty Images Tina Turner en concert dans les années 70, Photo par Gai Terrell/Redferns © Getty Images
Tina Turner en concert dans les années 70, Photo par Gai Terrell/Redferns © Getty Images

2. La robe flamme de Tina Turner dessinée par Bob Mackie

 

Tina n'avait pas d'argent à l'époque ; elle achetait des robes de soirée bon marché en jersey lorsqu'elle était en Europe et les ramenait chez elle", déclare Bob Mackie à propos de la “reine du rock'n'roll”. Obnubilé par le talent volcanique de Tina Turner, le couturier américain (aujourd’hui âgé de 83 ans), connu pour avoir dessiné les tenues de scène éblouissantes de la chanteuse Cher, s'est de nombreuses fois dédié à la création de vêtements pour Tina Turner. L'un des looks le plus emblématiques de sa carrière de Tina, la “robe flamme” de Bob Mackie est entrée dans la pop culture comme l'emblème de la personnalité de feu de la chanteuse. Conçue pour “scintiller comme de la dynamite”, cette robe constituée de franges scintillantes de longueurs différentes a été arborée en 1978 par Tina Turner, associée avec une cape imposante en plumes orange. Portée la même année par Cher lors d’une séance photo pour le créateur, cette robe est devenue iconique grâce à l’aura explosive de Tina Turner. Si bien qu’en 2005, soit 27 ans après que son idole l'ait portée pour la première fois, Beyoncé a été aperçue sur scène lors de la cérémonie annuelle des Kennedy Center Honors avec cette pièce.

Tina Turner and Mick Jagger au Live Aid Concert le 13 juillet 1985 (Photo par Paul Natkin/WireImage) Tina Turner and Mick Jagger au Live Aid Concert le 13 juillet 1985 (Photo par Paul Natkin/WireImage)
Tina Turner and Mick Jagger au Live Aid Concert le 13 juillet 1985 (Photo par Paul Natkin/WireImage)

3. Tina Turner se mue en rockeuse ultra glamour 

 

Dès les années 80, l’allure sage de Tina Turner mue pour se diriger vers une silhouette plus rock et glamour osant à plusieurs reprises le cuir en total look. Ses cheveux deviennent plus volumineux et ses vêtements se raccourcissent à une vitesse folle dévoilant sa plastique de déesse très sportive. Alors portée aux nues par son public et ses pairs, la chanteuse à l’énergie débordante devient un sex-symbol arborant des tenues flamboyantes et ne reculant devant rien. En témoigne ce cliché où la reine du rock’n’roll, en robe courte de cuir associée à des collants en résille, chante aux côtés de l'auteur-compositeur et interprète britannique Mick Jagger, qui était son ami, lors d’un concert caritatif.

4. La muse d’Azzedine Alaïa

 

En 1989, Tina Turner est filmée, le sourire aux lèvres, dans les studios de création d’Azzedine Alaïa en pleine séance d’essayage. Sourire éclatant, danse enjouées, session de chant, câlins affectueux, essayage de créations sensuelles et architecturales, la chanteuse capturée par les caméras de l'INA, se montre plus proche que jamais du couturier franco-tunisien. “Tina a tout d’abord acheté une robe à Los Angeles sans savoir mon nom. On lui a ensuite parlé de moi et dès son arrivée à Paris, elle a demandé à me rencontrer. Notre relation est tout de suite devenue une osmose", révèle le créateur dans le reportage. Muse et amie de l’artiste, Tina Turner a souvent été aperçue portant des silhouettes signées Alaïa. Pochette d’album, clips, séances photos pour les magazines, tapis rouge… durant des années la rockstar ne jure que par les vêtements du couturier. Lorsqu'elle assiste à un défilé en 1989, elle déclare notamment que ses vêtements étaient “différents de ceux de n'importe qui d'autre, très spéciaux.” À plusieurs reprises, la star a été immortalisée sur des photographies aujourd’hui cultes. On se rappelle de celles du photographe Peter Lindbergh dans laquelle Tina Turner est perchée au sommet de la tour Eiffel dans une robe courte et légère signée du couturier. 

Tina Turner lors de son concert au stade Wembley en 1996, photo par Roberta Parkin./Redferns © Getty Images Tina Turner lors de son concert au stade Wembley en 1996, photo par Roberta Parkin./Redferns © Getty Images
Tina Turner lors de son concert au stade Wembley en 1996, photo par Roberta Parkin./Redferns © Getty Images

5. La robe courte en sequins argent signée Versace de Tina Turner

 

Alors qu’elle entame sa neuvième tournée astronomique nommée Wildest Dreams Tour (plus de 250 concerts en Europe, en Amérique du Nord et en Australie), la chanteuse alors âgée de 56 ans propose un show hors normes composé de ses plus grands hits, embelli par des looks fous dont elle seule a le secret. Flashback. Stade de Wembley, 1996. Prouvant une nouvelle fois qu'elle ne compte rien perdre de sa superbe en montant sur scène devant des milliers de spectateurs, Tina Turner ose apparaître sous les spots habillée d’une robe Versace ultra courte en sequins couleur silver et dentelle noire, laissant apparaitre ses sublimes jambes. L'icône déclare dans son livre That's My Life (2020) : “En grandissant, j'ai toujours pensé que mes jambes étaient trop longues et trop maigres. J'avais l'impression d'être un poney maladroit, alors je n'ai jamais voulu les montrer. Lorsque je portais des jupes courtes sur scène, c'était pour une raison pratique : elles me donnaient la liberté de bouger.”