Advertising
27 Septembre

La petite robe noire célébrée chez Sotheby's

 

Érigée par Gabrielle Chanel au rang d'indispensable du vestiaire féminin, la petite robe noire se voit célébrée dans une vente exceptionnelle organisée par Sotheby's à Paris le 3 octobre.

Par La rédaction

Robe Balenciaga -153
1/14
Robe Balenciaga -153
2/14
Robe Cardin 1970
3/14
Robe Chanel 1960
4/14
Robe Dior 1950
5/14
Robe Dior par Yves Saint Laurent 1960
6/14
Robe Givenchy 1956
7/14
Robe Givenchy par Alexander McQueen 1998
8/14
Robe Lanvin 1937
9/14
Robe Lanvin 1937
10/14
Robe Lelong 1946
11/14
Robe Patou 1925, Nuit de Chine
12/14
Robe Patou 1925, Nuit de Chine
13/14
Robe Poiret 1921
14/14
Robe Balenciaga -153
Robe Balenciaga -153
Robe Cardin 1970
Robe  Chanel 1960
Robe Dior 1950
Robe Dior par Yves Saint Laurent 1960
Robe Givenchy 1956
Robe Givenchy par Alexander McQueen 1998
Robe Lanvin 1937
Robe Lanvin 1937
Robe Lelong 1946
Robe Patou 1925, Nuit de Chine
Robe Patou 1925, Nuit de Chine
Robe Poiret 1921
  • Balenciaga, Lanvin, Dior ou encore Yohji Yamamoto… depuis que Gabrielle Chanel a érigé la petite robe noire comme l'ultime uniforme féminin, les créateurs n'ont cessé de l'honorer. Le 3 octobre, Sotheby's met en vente 140 pièces d'archives appartenant à Didier Ludot, datant des années 1910 à 2010, ainsi qu'une dizaine de paires d'escarpins Roger Vivier. 

     

    Je rends aujourd’hui hommage à la fabuleuse épopée de la petite robe noire et aux créateurs qui ont écrit son histoire, dont le catalogue se fait l’écho vertigineux, des Années folles aux années 2000. Ces pièces, estimées entre 500 et 5 000 €, que j’ai collectionnées avec passion, ont été créées par les plus grands couturiers, de Chanel à Marc Vaughan, en passant par Jean Patou – dont certaines pièces furent prêtées au Metropolitan Museum de New York – Balenciaga, Yves Saint Laurent, Pierre Balmain, Yohji Yamamoto. Une vingtaine de robes signées Christian Dior célèbrent les soixante-dix ans de l’illustre maison. Et parce que la petite robe noire n’aime pas sortir seule, des escarpins de Roger Vivier et des fourrures accompagnent cette sélection”, raconte le collectionneur.

     

    Découvrez les 140 robes noires chez Sotheby's,
    76, rue du Faubourg-Saint-Honoré, 75008 Paris.

    Exposition le 28, 29, 30 septembre.

    Vente le 3 octobre à 14h30.

  • Balenciaga, Lanvin, Dior ou encore Yohji Yamamoto… depuis que Gabrielle Chanel a érigé la petite robe noire comme l'ultime uniforme féminin, les créateurs n'ont cessé de l'honorer. Le 3 octobre, Sotheby's met en vente 140 pièces d'archives appartenant à Didier Ludot, datant des années 1910 à 2010, ainsi qu'une dizaine de paires d'escarpins Roger Vivier. 

     

    Je rends aujourd’hui hommage à la fabuleuse épopée de la petite robe noire et aux créateurs qui ont écrit son histoire, dont le catalogue se fait l’écho vertigineux, des Années folles aux années 2000. Ces pièces, estimées entre 500 et 5 000 €, que j’ai collectionnées avec passion, ont été créées par les plus grands couturiers, de Chanel à Marc Vaughan, en passant par Jean Patou – dont certaines pièces furent prêtées au Metropolitan Museum de New York – Balenciaga, Yves Saint Laurent, Pierre Balmain, Yohji Yamamoto. Une vingtaine de robes signées Christian Dior célèbrent les soixante-dix ans de l’illustre maison. Et parce que la petite robe noire n’aime pas sortir seule, des escarpins de Roger Vivier et des fourrures accompagnent cette sélection”, raconte le collectionneur.

     

    Découvrez les 140 robes noires chez Sotheby's,
    76, rue du Faubourg-Saint-Honoré, 75008 Paris.

    Exposition le 28, 29, 30 septembre.

    Vente le 3 octobre à 14h30.

  • Balenciaga, Lanvin, Dior ou encore Yohji Yamamoto… depuis que Gabrielle Chanel a érigé la petite robe noire comme l'ultime uniforme féminin, les créateurs n'ont cessé de l'honorer. Le 3 octobre, Sotheby's met en vente 140 pièces d'archives appartenant à Didier Ludot, datant des années 1910 à 2010, ainsi qu'une dizaine de paires d'escarpins Roger Vivier. 

     

    Je rends aujourd’hui hommage à la fabuleuse épopée de la petite robe noire et aux créateurs qui ont écrit son histoire, dont le catalogue se fait l’écho vertigineux, des Années folles aux années 2000. Ces pièces, estimées entre 500 et 5 000 €, que j’ai collectionnées avec passion, ont été créées par les plus grands couturiers, de Chanel à Marc Vaughan, en passant par Jean Patou – dont certaines pièces furent prêtées au Metropolitan Museum de New York – Balenciaga, Yves Saint Laurent, Pierre Balmain, Yohji Yamamoto. Une vingtaine de robes signées Christian Dior célèbrent les soixante-dix ans de l’illustre maison. Et parce que la petite robe noire n’aime pas sortir seule, des escarpins de Roger Vivier et des fourrures accompagnent cette sélection”, raconte le collectionneur.

     

    Découvrez les 140 robes noires chez Sotheby's,
    76, rue du Faubourg-Saint-Honoré, 75008 Paris.

    Exposition le 28, 29, 30 septembre.

    Vente le 3 octobre à 14h30.

  • Balenciaga, Lanvin, Dior ou encore Yohji Yamamoto… depuis que Gabrielle Chanel a érigé la petite robe noire comme l'ultime uniforme féminin, les créateurs n'ont cessé de l'honorer. Le 3 octobre, Sotheby's met en vente 140 pièces d'archives appartenant à Didier Ludot, datant des années 1910 à 2010, ainsi qu'une dizaine de paires d'escarpins Roger Vivier. 

     

    Je rends aujourd’hui hommage à la fabuleuse épopée de la petite robe noire et aux créateurs qui ont écrit son histoire, dont le catalogue se fait l’écho vertigineux, des Années folles aux années 2000. Ces pièces, estimées entre 500 et 5 000 €, que j’ai collectionnées avec passion, ont été créées par les plus grands couturiers, de Chanel à Marc Vaughan, en passant par Jean Patou – dont certaines pièces furent prêtées au Metropolitan Museum de New York – Balenciaga, Yves Saint Laurent, Pierre Balmain, Yohji Yamamoto. Une vingtaine de robes signées Christian Dior célèbrent les soixante-dix ans de l’illustre maison. Et parce que la petite robe noire n’aime pas sortir seule, des escarpins de Roger Vivier et des fourrures accompagnent cette sélection”, raconte le collectionneur.

     

    Découvrez les 140 robes noires chez Sotheby's,
    76, rue du Faubourg-Saint-Honoré, 75008 Paris.

    Exposition le 28, 29, 30 septembre.

    Vente le 3 octobre à 14h30.

  • Balenciaga, Lanvin, Dior ou encore Yohji Yamamoto… depuis que Gabrielle Chanel a érigé la petite robe noire comme l'ultime uniforme féminin, les créateurs n'ont cessé de l'honorer. Le 3 octobre, Sotheby's met en vente 140 pièces d'archives appartenant à Didier Ludot, datant des années 1910 à 2010, ainsi qu'une dizaine de paires d'escarpins Roger Vivier. 

     

    Je rends aujourd’hui hommage à la fabuleuse épopée de la petite robe noire et aux créateurs qui ont écrit son histoire, dont le catalogue se fait l’écho vertigineux, des Années folles aux années 2000. Ces pièces, estimées entre 500 et 5 000 €, que j’ai collectionnées avec passion, ont été créées par les plus grands couturiers, de Chanel à Marc Vaughan, en passant par Jean Patou – dont certaines pièces furent prêtées au Metropolitan Museum de New York – Balenciaga, Yves Saint Laurent, Pierre Balmain, Yohji Yamamoto. Une vingtaine de robes signées Christian Dior célèbrent les soixante-dix ans de l’illustre maison. Et parce que la petite robe noire n’aime pas sortir seule, des escarpins de Roger Vivier et des fourrures accompagnent cette sélection”, raconte le collectionneur.

     

    Découvrez les 140 robes noires chez Sotheby's,
    76, rue du Faubourg-Saint-Honoré, 75008 Paris.

    Exposition le 28, 29, 30 septembre.

    Vente le 3 octobre à 14h30.

  • Balenciaga, Lanvin, Dior ou encore Yohji Yamamoto… depuis que Gabrielle Chanel a érigé la petite robe noire comme l'ultime uniforme féminin, les créateurs n'ont cessé de l'honorer. Le 3 octobre, Sotheby's met en vente 140 pièces d'archives appartenant à Didier Ludot, datant des années 1910 à 2010, ainsi qu'une dizaine de paires d'escarpins Roger Vivier. 

     

    Je rends aujourd’hui hommage à la fabuleuse épopée de la petite robe noire et aux créateurs qui ont écrit son histoire, dont le catalogue se fait l’écho vertigineux, des Années folles aux années 2000. Ces pièces, estimées entre 500 et 5 000 €, que j’ai collectionnées avec passion, ont été créées par les plus grands couturiers, de Chanel à Marc Vaughan, en passant par Jean Patou – dont certaines pièces furent prêtées au Metropolitan Museum de New York – Balenciaga, Yves Saint Laurent, Pierre Balmain, Yohji Yamamoto. Une vingtaine de robes signées Christian Dior célèbrent les soixante-dix ans de l’illustre maison. Et parce que la petite robe noire n’aime pas sortir seule, des escarpins de Roger Vivier et des fourrures accompagnent cette sélection”, raconte le collectionneur.

     

    Découvrez les 140 robes noires chez Sotheby's,
    76, rue du Faubourg-Saint-Honoré, 75008 Paris.

    Exposition le 28, 29, 30 septembre.

    Vente le 3 octobre à 14h30.

  • Balenciaga, Lanvin, Dior ou encore Yohji Yamamoto… depuis que Gabrielle Chanel a érigé la petite robe noire comme l'ultime uniforme féminin, les créateurs n'ont cessé de l'honorer. Le 3 octobre, Sotheby's met en vente 140 pièces d'archives appartenant à Didier Ludot, datant des années 1910 à 2010, ainsi qu'une dizaine de paires d'escarpins Roger Vivier. 

     

    Je rends aujourd’hui hommage à la fabuleuse épopée de la petite robe noire et aux créateurs qui ont écrit son histoire, dont le catalogue se fait l’écho vertigineux, des Années folles aux années 2000. Ces pièces, estimées entre 500 et 5 000 €, que j’ai collectionnées avec passion, ont été créées par les plus grands couturiers, de Chanel à Marc Vaughan, en passant par Jean Patou – dont certaines pièces furent prêtées au Metropolitan Museum de New York – Balenciaga, Yves Saint Laurent, Pierre Balmain, Yohji Yamamoto. Une vingtaine de robes signées Christian Dior célèbrent les soixante-dix ans de l’illustre maison. Et parce que la petite robe noire n’aime pas sortir seule, des escarpins de Roger Vivier et des fourrures accompagnent cette sélection”, raconte le collectionneur.

     

    Découvrez les 140 robes noires chez Sotheby's,
    76, rue du Faubourg-Saint-Honoré, 75008 Paris.

    Exposition le 28, 29, 30 septembre.

    Vente le 3 octobre à 14h30.

  • Balenciaga, Lanvin, Dior ou encore Yohji Yamamoto… depuis que Gabrielle Chanel a érigé la petite robe noire comme l'ultime uniforme féminin, les créateurs n'ont cessé de l'honorer. Le 3 octobre, Sotheby's met en vente 140 pièces d'archives appartenant à Didier Ludot, datant des années 1910 à 2010, ainsi qu'une dizaine de paires d'escarpins Roger Vivier. 

     

    Je rends aujourd’hui hommage à la fabuleuse épopée de la petite robe noire et aux créateurs qui ont écrit son histoire, dont le catalogue se fait l’écho vertigineux, des Années folles aux années 2000. Ces pièces, estimées entre 500 et 5 000 €, que j’ai collectionnées avec passion, ont été créées par les plus grands couturiers, de Chanel à Marc Vaughan, en passant par Jean Patou – dont certaines pièces furent prêtées au Metropolitan Museum de New York – Balenciaga, Yves Saint Laurent, Pierre Balmain, Yohji Yamamoto. Une vingtaine de robes signées Christian Dior célèbrent les soixante-dix ans de l’illustre maison. Et parce que la petite robe noire n’aime pas sortir seule, des escarpins de Roger Vivier et des fourrures accompagnent cette sélection”, raconte le collectionneur.

     

    Découvrez les 140 robes noires chez Sotheby's,
    76, rue du Faubourg-Saint-Honoré, 75008 Paris.

    Exposition le 28, 29, 30 septembre.

    Vente le 3 octobre à 14h30.

  • Balenciaga, Lanvin, Dior ou encore Yohji Yamamoto… depuis que Gabrielle Chanel a érigé la petite robe noire comme l'ultime uniforme féminin, les créateurs n'ont cessé de l'honorer. Le 3 octobre, Sotheby's met en vente 140 pièces d'archives appartenant à Didier Ludot, datant des années 1910 à 2010, ainsi qu'une dizaine de paires d'escarpins Roger Vivier. 

     

    Je rends aujourd’hui hommage à la fabuleuse épopée de la petite robe noire et aux créateurs qui ont écrit son histoire, dont le catalogue se fait l’écho vertigineux, des Années folles aux années 2000. Ces pièces, estimées entre 500 et 5 000 €, que j’ai collectionnées avec passion, ont été créées par les plus grands couturiers, de Chanel à Marc Vaughan, en passant par Jean Patou – dont certaines pièces furent prêtées au Metropolitan Museum de New York – Balenciaga, Yves Saint Laurent, Pierre Balmain, Yohji Yamamoto. Une vingtaine de robes signées Christian Dior célèbrent les soixante-dix ans de l’illustre maison. Et parce que la petite robe noire n’aime pas sortir seule, des escarpins de Roger Vivier et des fourrures accompagnent cette sélection”, raconte le collectionneur.

     

    Découvrez les 140 robes noires chez Sotheby's,
    76, rue du Faubourg-Saint-Honoré, 75008 Paris.

    Exposition le 28, 29, 30 septembre.

    Vente le 3 octobre à 14h30.

  • Balenciaga, Lanvin, Dior ou encore Yohji Yamamoto… depuis que Gabrielle Chanel a érigé la petite robe noire comme l'ultime uniforme féminin, les créateurs n'ont cessé de l'honorer. Le 3 octobre, Sotheby's met en vente 140 pièces d'archives appartenant à Didier Ludot, datant des années 1910 à 2010, ainsi qu'une dizaine de paires d'escarpins Roger Vivier. 

     

    Je rends aujourd’hui hommage à la fabuleuse épopée de la petite robe noire et aux créateurs qui ont écrit son histoire, dont le catalogue se fait l’écho vertigineux, des Années folles aux années 2000. Ces pièces, estimées entre 500 et 5 000 €, que j’ai collectionnées avec passion, ont été créées par les plus grands couturiers, de Chanel à Marc Vaughan, en passant par Jean Patou – dont certaines pièces furent prêtées au Metropolitan Museum de New York – Balenciaga, Yves Saint Laurent, Pierre Balmain, Yohji Yamamoto. Une vingtaine de robes signées Christian Dior célèbrent les soixante-dix ans de l’illustre maison. Et parce que la petite robe noire n’aime pas sortir seule, des escarpins de Roger Vivier et des fourrures accompagnent cette sélection”, raconte le collectionneur.

     

    Découvrez les 140 robes noires chez Sotheby's,
    76, rue du Faubourg-Saint-Honoré, 75008 Paris.

    Exposition le 28, 29, 30 septembre.

    Vente le 3 octobre à 14h30.

  • Balenciaga, Lanvin, Dior ou encore Yohji Yamamoto… depuis que Gabrielle Chanel a érigé la petite robe noire comme l'ultime uniforme féminin, les créateurs n'ont cessé de l'honorer. Le 3 octobre, Sotheby's met en vente 140 pièces d'archives appartenant à Didier Ludot, datant des années 1910 à 2010, ainsi qu'une dizaine de paires d'escarpins Roger Vivier. 

     

    Je rends aujourd’hui hommage à la fabuleuse épopée de la petite robe noire et aux créateurs qui ont écrit son histoire, dont le catalogue se fait l’écho vertigineux, des Années folles aux années 2000. Ces pièces, estimées entre 500 et 5 000 €, que j’ai collectionnées avec passion, ont été créées par les plus grands couturiers, de Chanel à Marc Vaughan, en passant par Jean Patou – dont certaines pièces furent prêtées au Metropolitan Museum de New York – Balenciaga, Yves Saint Laurent, Pierre Balmain, Yohji Yamamoto. Une vingtaine de robes signées Christian Dior célèbrent les soixante-dix ans de l’illustre maison. Et parce que la petite robe noire n’aime pas sortir seule, des escarpins de Roger Vivier et des fourrures accompagnent cette sélection”, raconte le collectionneur.

     

    Découvrez les 140 robes noires chez Sotheby's,
    76, rue du Faubourg-Saint-Honoré, 75008 Paris.

    Exposition le 28, 29, 30 septembre.

    Vente le 3 octobre à 14h30.

  • Balenciaga, Lanvin, Dior ou encore Yohji Yamamoto… depuis que Gabrielle Chanel a érigé la petite robe noire comme l'ultime uniforme féminin, les créateurs n'ont cessé de l'honorer. Le 3 octobre, Sotheby's met en vente 140 pièces d'archives appartenant à Didier Ludot, datant des années 1910 à 2010, ainsi qu'une dizaine de paires d'escarpins Roger Vivier. 

     

    Je rends aujourd’hui hommage à la fabuleuse épopée de la petite robe noire et aux créateurs qui ont écrit son histoire, dont le catalogue se fait l’écho vertigineux, des Années folles aux années 2000. Ces pièces, estimées entre 500 et 5 000 €, que j’ai collectionnées avec passion, ont été créées par les plus grands couturiers, de Chanel à Marc Vaughan, en passant par Jean Patou – dont certaines pièces furent prêtées au Metropolitan Museum de New York – Balenciaga, Yves Saint Laurent, Pierre Balmain, Yohji Yamamoto. Une vingtaine de robes signées Christian Dior célèbrent les soixante-dix ans de l’illustre maison. Et parce que la petite robe noire n’aime pas sortir seule, des escarpins de Roger Vivier et des fourrures accompagnent cette sélection”, raconte le collectionneur.

     

    Découvrez les 140 robes noires chez Sotheby's,
    76, rue du Faubourg-Saint-Honoré, 75008 Paris.

    Exposition le 28, 29, 30 septembre.

    Vente le 3 octobre à 14h30.

  • Balenciaga, Lanvin, Dior ou encore Yohji Yamamoto… depuis que Gabrielle Chanel a érigé la petite robe noire comme l'ultime uniforme féminin, les créateurs n'ont cessé de l'honorer. Le 3 octobre, Sotheby's met en vente 140 pièces d'archives appartenant à Didier Ludot, datant des années 1910 à 2010, ainsi qu'une dizaine de paires d'escarpins Roger Vivier. 

     

    Je rends aujourd’hui hommage à la fabuleuse épopée de la petite robe noire et aux créateurs qui ont écrit son histoire, dont le catalogue se fait l’écho vertigineux, des Années folles aux années 2000. Ces pièces, estimées entre 500 et 5 000 €, que j’ai collectionnées avec passion, ont été créées par les plus grands couturiers, de Chanel à Marc Vaughan, en passant par Jean Patou – dont certaines pièces furent prêtées au Metropolitan Museum de New York – Balenciaga, Yves Saint Laurent, Pierre Balmain, Yohji Yamamoto. Une vingtaine de robes signées Christian Dior célèbrent les soixante-dix ans de l’illustre maison. Et parce que la petite robe noire n’aime pas sortir seule, des escarpins de Roger Vivier et des fourrures accompagnent cette sélection”, raconte le collectionneur.

     

    Découvrez les 140 robes noires chez Sotheby's,
    76, rue du Faubourg-Saint-Honoré, 75008 Paris.

    Exposition le 28, 29, 30 septembre.

    Vente le 3 octobre à 14h30.

  • Balenciaga, Lanvin, Dior ou encore Yohji Yamamoto… depuis que Gabrielle Chanel a érigé la petite robe noire comme l'ultime uniforme féminin, les créateurs n'ont cessé de l'honorer. Le 3 octobre, Sotheby's met en vente 140 pièces d'archives appartenant à Didier Ludot, datant des années 1910 à 2010, ainsi qu'une dizaine de paires d'escarpins Roger Vivier. 

     

    Je rends aujourd’hui hommage à la fabuleuse épopée de la petite robe noire et aux créateurs qui ont écrit son histoire, dont le catalogue se fait l’écho vertigineux, des Années folles aux années 2000. Ces pièces, estimées entre 500 et 5 000 €, que j’ai collectionnées avec passion, ont été créées par les plus grands couturiers, de Chanel à Marc Vaughan, en passant par Jean Patou – dont certaines pièces furent prêtées au Metropolitan Museum de New York – Balenciaga, Yves Saint Laurent, Pierre Balmain, Yohji Yamamoto. Une vingtaine de robes signées Christian Dior célèbrent les soixante-dix ans de l’illustre maison. Et parce que la petite robe noire n’aime pas sortir seule, des escarpins de Roger Vivier et des fourrures accompagnent cette sélection”, raconte le collectionneur.

     

    Découvrez les 140 robes noires chez Sotheby's,
    76, rue du Faubourg-Saint-Honoré, 75008 Paris.

    Exposition le 28, 29, 30 septembre.

    Vente le 3 octobre à 14h30.

Advertising
Advertising

NuméroNews


Advertising