84

Cédric Jacquemyn, Craig Green, Gosha Rubchinskiy : trois créateurs incontournables

 

Numéro dévoile sa sélection de trois créateurs de mode masculine qui se distinguent par leur esthétique singulière et leur identité forte : Gosha Rubchinskiy, Cédric Jacquemyn, et Craig Green.

84

Numéro dévoile sa sélection de trois créateurs de mode masculine qui se distinguent par leur esthétique singulière et leur identité forte : Gosha Rubchinskiy, Cédric Jacquemyn, et Craig Green. 

 

Gosha Rubchinskiy

 

Le jeune designer russe propose un sportswear détonnant qui s’inspire du lifestyle de la jeunesse moscovite, et mêle l’héritage culturel post-soviétique à la culture skate occidentale. Ses silhouettes se réapproprient l’identité du streetwear des années 90, notamment le culte du logo, que le créateur décline parfois même en all over. Imprimé en cyrillique, son nom est une signature déjà reconnue dans le monde entier, qu’il appose sur ses pièces graphiques, aux coupes et matières sophistiquées.

 

Depuis sa première collection, Gosha Rubchinskiy s’illustre avec brio par son sens du stylisme, directement inspiré de la rue moscovite. Il célèbre avec authenticité la diversité de ses figures jusque dans le casting de ses défilés. Une démarche qu’il pousse jusqu’à photographier lui-même le quotidien méconnu des jeunes Russes. Ses clichés d’un été passé à Saint-Pétersbourg ont été publiés dans un livre intitulé Transfiguration

 

Cédric Jacquemyn

 

Diplômé de l’Académie des beaux-arts d’Anvers, Cédric Jacquemyn propose un menswear romantique d’inspiration ethnique. Sa dernière collection est un retour à la source du vêtement et de sa construction utilitaire. Directement inspirées des rites initiatiques de Nouvelle-Guinée, les pièces figuratives et imprimées confèrent aux silhouettes graphiques une allure protectrice. D’autres arborent également une esthétique à la fois sombre et érotique avec des pièces en cuir noir, laissant apparaître la peau du corps masculin.

 

Une ambivalence entre deux propositions radicalement différentes que le créateur transcende dans son univers empreint d’une sensibilité poétique. La modernité de Cédric Jacquemyn réside dans sa capacité à mettre en exergue la vulnérabilité de l’homme dans des silhouettes longues, sombres et architecturales.

 

 

Craig Green

 

Finaliste du prestigieux prix LVMH, le créateur britannique a confirmé cette année son statut d’étoile montante du prêt-à-porter masculin. Sur une base mêlant le vêtement de travail, l’esthétique des arts martiaux et une éthique de la réserve inspirée de l’uniforme, Craig Green construit de savantes superpositions de vêtements aux dimensions oversize

 

Pièce phare qu’il réinterprète de saison en saison, le kimono fluide en coton connaît depuis ses débuts plusieurs variations. Jusqu’à être arboré, dans une version blanche et estivale, par la chanteuse FKA Twigs lors de son concert inoubliable en avril au festival Coachella. Autre consécration, une sélection des pièces de Craig Green est actuellement exposée au MET de New York dans le cadre de l’exposition  China: Through the looking glass.

 

Par Delphine Roche et Rafaëlle Emery 

 

Autoportrait de Gosha Rubchinskiy.

Portrait de Cédric Jacquemyn par Yves de Brabander.

Portrait de Craig Green par Lucy Carr-Ellison.

Look de Gosha Rubchinskiy, automne-hiver 2015-2016.

Look de Cédric Jacquemyn, automne-hiver 2015-2016.

Look de Craig Green, automne-hiver 2015-2016.

La série mode exclusive de Luca Guadagnino, réalisateur de “Call Me By Your Name”, pour Numéro Homme
864

La série mode exclusive de Luca Guadagnino, réalisateur de “Call Me By Your Name”, pour Numéro Homme

Mode Homme Après le succès mondial de “Call Me by Your Name”, le réalisateur oscarisé Luca Guadagnino plonge dans le film d’horreur avec son remake de “Suspiria”. Dans les pages du Numéro Homme automne-hiver 2018, le réalisateur met en vedette deux espoirs du cinéma, Will Poulter et Ben Schnetzer, en extraterrestres débarqués sur Terre. Après le succès mondial de “Call Me by Your Name”, le réalisateur oscarisé Luca Guadagnino plonge dans le film d’horreur avec son remake de “Suspiria”. Dans les pages du Numéro Homme automne-hiver 2018, le réalisateur met en vedette deux espoirs du cinéma, Will Poulter et Ben Schnetzer, en extraterrestres débarqués sur Terre.

Exclusif : la série mode de Bruce LaBruce pour Numéro Homme
843

Exclusif : la série mode de Bruce LaBruce pour Numéro Homme

Mode Homme Découvrez la série mode exclusive de Bruce LaBruce pour le Numéro Homme 36 qui a pour thème le “Cinéma” avec Dakota Lohan, Olajuwon Anderson, Luka Isaac et Justus Zela. Découvrez la série mode exclusive de Bruce LaBruce pour le Numéro Homme 36 qui a pour thème le “Cinéma” avec Dakota Lohan, Olajuwon Anderson, Luka Isaac et Justus Zela.

Comment Études Studio s'est imposé dans la mode masculine
1

Comment Études Studio s'est imposé dans la mode masculine

Mode Homme Tandis que le label parisien publie son premier ouvrage rétrospectif chez Rizzoli, Numéro revient sur le parcours d'un label à suivre.  Tandis que le label parisien publie son premier ouvrage rétrospectif chez Rizzoli, Numéro revient sur le parcours d'un label à suivre. 

Rencontre avec Virgil Abloh : “Les gens m’ont pris pour un phénomène Instagram, ils ne savaient pas qui j’étais.”
850

Rencontre avec Virgil Abloh : “Les gens m’ont pris pour un phénomène Instagram, ils ne savaient pas qui j’étais.”

Mode Homme Autodidacte en matière de mode, l’Américain Virgil Abloh a connu une ascension fulgurante, qui l’a mené à la tête de la ligne masculine de Louis Vuitton. Pour Numéro Homme, le directeur artistique met en lumière les pièces phares de sa collection printemps-été 2019, sous l’objectif de Jean-Baptiste Mondino. Autodidacte en matière de mode, l’Américain Virgil Abloh a connu une ascension fulgurante, qui l’a mené à la tête de la ligne masculine de Louis Vuitton. Pour Numéro Homme, le directeur artistique met en lumière les pièces phares de sa collection printemps-été 2019, sous l’objectif de Jean-Baptiste Mondino.

L’expo bijoux de l’automne : les 500 bagues d’homme de la collection Yves Gastou
874

L’expo bijoux de l’automne : les 500 bagues d’homme de la collection Yves Gastou

Bijoux Objet souvent occulté, le bijou d’homme révèle dans l’exposition Bagues d’homme à l’École des arts joailliers. Jusqu’au 30 novembre, cette institution soutenue depuis 2012 par la Maison Van Cleef & Arpels pour démocratiser la joaillerie auprès du grand public réunit 500 modèles collectionnés par le galeriste Yves Gastou au fil de sa vie. Objet souvent occulté, le bijou d’homme révèle dans l’exposition Bagues d’homme à l’École des arts joailliers. Jusqu’au 30 novembre, cette institution soutenue depuis 2012 par la Maison Van Cleef & Arpels pour démocratiser la joaillerie auprès du grand public réunit 500 modèles collectionnés par le galeriste Yves Gastou au fil de sa vie.

Quel créateur est l’invité d’honneur du Pitti Uomo 2019 ?
893

Quel créateur est l’invité d’honneur du Pitti Uomo 2019 ?

Mode Homme Après Craig Green et Virgil Abloh, le salon florentin dédié à la mode masculine invite un créateur belge à présenter sa collection homme automne-hiver 2020. Après Craig Green et Virgil Abloh, le salon florentin dédié à la mode masculine invite un créateur belge à présenter sa collection homme automne-hiver 2020.