Advertising
Advertising
16 Janvier

SIHH 2019 : les nouveautés d’Audemars Piguet au Salon international de la haute horlogerie

 

Le Salon international de la haute horlogerie ouvre ses portes jusqu’au 17 janvier à Genève. Baromètre des tendances horlogères, cette 29e édition permet aux 35 maisons de présenter leurs nouveautés. Découvrez celles de la maison Audemars Piguet.

Par La rédaction

Sapphire Orbe, montre en or gris 18 carats en forme de sphère, entièrement sertie de saphirs bleus foncés et ceinte d’anneaux en or gris 18 carats, sertis de diamants et de saphirs bleus et orange, glace saphir avec traitement anti-reflets, étanche à 20 m.
1/13
Automatique de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
2/13
Automatique de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
3/13
Automatique de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
4/13
Automatique de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
5/13
Chronographe Automatique de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
6/13
Chronographe Automatique de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
7/13
Chronographe Automatique de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
8/13
Quantième Perpétuel de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
9/13
Quantième Perpétuel de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
10/13
Tourbillon Volant Automatique de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
11/13
Tourbillon Volant Automatique de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
12/13
Tourbillon Squelette de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
13/13
Sapphire Orbe, montre en or gris 18 carats en forme de sphère, entièrement sertie de saphirs bleus foncés et ceinte d’anneaux en or gris 18 carats, sertis de diamants et de saphirs bleus et orange, glace saphir avec traitement anti-reflets, étanche à 20 m.
Automatique de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
Automatique de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
Automatique de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
Automatique de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
Chronographe Automatique de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
Chronographe Automatique de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
Chronographe Automatique de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
Quantième Perpétuel de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
Quantième Perpétuel de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
Tourbillon Volant Automatique de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
Tourbillon Volant Automatique de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
Tourbillon Squelette de la collection Code 11.59, Audemars Piguet
  • La nouvelle collection 11.59 d’Audemars Piguet a attiré tous les regards au Salon international de la haute horlogerie. Moderne, à la fois féminine et masculine, cette création du maître-horloger représente l’un des paris les plus ambitieux pour la marque. Treize modèles composent cette ligne, dont certains présentent des calibres manufacture de dernière génération, comme le chronographe intégré automatique, le mouvement automatique avec secondes et date, et le tourbillon volant à remontage automatique… Aussi élégante que contemporaine, cette collection risque bien de concurrencer les “Royal Oak” et “Royal Oak Offshore”, best-sellers de la maison. 

     

    En terme de haute joaillerie, la maison a également réalisé un exploit qui n'est pas passé inarperçu lors de l'événement. La montre "Sapphire Orbe” inspirée des paysages hivernaux de la Vallée de Joux, a necessité plus de mille cinquante heures de travail et plus de douze mille pierres précieuses dont des saphirs bleus, oranges ainsi que des diamants incrustés en serti neige sur les différents ondoiements. 

     

     

    Salon international de la haute horlogerie, jusqu’au 17 janvier, Genève.

  • La nouvelle collection 11.59 d’Audemars Piguet a attiré tous les regards au Salon international de la haute horlogerie. Moderne, à la fois féminine et masculine, cette création du maître-horloger représente l’un des paris les plus ambitieux pour la marque. Treize modèles composent cette ligne, dont certains présentent des calibres manufacture de dernière génération, comme le chronographe intégré automatique, le mouvement automatique avec secondes et date, et le tourbillon volant à remontage automatique… Aussi élégante que contemporaine, cette collection risque bien de concurrencer les “Royal Oak” et “Royal Oak Offshore”, best-sellers de la maison. 

     

    En terme de haute joaillerie, la maison a également réalisé un exploit qui n'est pas passé inarperçu lors de l'événement. La montre "Sapphire Orbe” inspirée des paysages hivernaux de la Vallée de Joux, a necessité plus de mille cinquante heures de travail et plus de douze mille pierres précieuses dont des saphirs bleus, oranges ainsi que des diamants incrustés en serti neige sur les différents ondoiements. 

     

     

    Salon international de la haute horlogerie, jusqu’au 17 janvier, Genève.

  • La nouvelle collection 11.59 d’Audemars Piguet a attiré tous les regards au Salon international de la haute horlogerie. Moderne, à la fois féminine et masculine, cette création du maître-horloger représente l’un des paris les plus ambitieux pour la marque. Treize modèles composent cette ligne, dont certains présentent des calibres manufacture de dernière génération, comme le chronographe intégré automatique, le mouvement automatique avec secondes et date, et le tourbillon volant à remontage automatique… Aussi élégante que contemporaine, cette collection risque bien de concurrencer les “Royal Oak” et “Royal Oak Offshore”, best-sellers de la maison. 

     

    En terme de haute joaillerie, la maison a également réalisé un exploit qui n'est pas passé inarperçu lors de l'événement. La montre "Sapphire Orbe” inspirée des paysages hivernaux de la Vallée de Joux, a necessité plus de mille cinquante heures de travail et plus de douze mille pierres précieuses dont des saphirs bleus, oranges ainsi que des diamants incrustés en serti neige sur les différents ondoiements. 

     

     

    Salon international de la haute horlogerie, jusqu’au 17 janvier, Genève.

  • La nouvelle collection 11.59 d’Audemars Piguet a attiré tous les regards au Salon international de la haute horlogerie. Moderne, à la fois féminine et masculine, cette création du maître-horloger représente l’un des paris les plus ambitieux pour la marque. Treize modèles composent cette ligne, dont certains présentent des calibres manufacture de dernière génération, comme le chronographe intégré automatique, le mouvement automatique avec secondes et date, et le tourbillon volant à remontage automatique… Aussi élégante que contemporaine, cette collection risque bien de concurrencer les “Royal Oak” et “Royal Oak Offshore”, best-sellers de la maison. 

     

    En terme de haute joaillerie, la maison a également réalisé un exploit qui n'est pas passé inarperçu lors de l'événement. La montre "Sapphire Orbe” inspirée des paysages hivernaux de la Vallée de Joux, a necessité plus de mille cinquante heures de travail et plus de douze mille pierres précieuses dont des saphirs bleus, oranges ainsi que des diamants incrustés en serti neige sur les différents ondoiements. 

     

     

    Salon international de la haute horlogerie, jusqu’au 17 janvier, Genève.

  • La nouvelle collection 11.59 d’Audemars Piguet a attiré tous les regards au Salon international de la haute horlogerie. Moderne, à la fois féminine et masculine, cette création du maître-horloger représente l’un des paris les plus ambitieux pour la marque. Treize modèles composent cette ligne, dont certains présentent des calibres manufacture de dernière génération, comme le chronographe intégré automatique, le mouvement automatique avec secondes et date, et le tourbillon volant à remontage automatique… Aussi élégante que contemporaine, cette collection risque bien de concurrencer les “Royal Oak” et “Royal Oak Offshore”, best-sellers de la maison. 

     

    En terme de haute joaillerie, la maison a également réalisé un exploit qui n'est pas passé inarperçu lors de l'événement. La montre "Sapphire Orbe” inspirée des paysages hivernaux de la Vallée de Joux, a necessité plus de mille cinquante heures de travail et plus de douze mille pierres précieuses dont des saphirs bleus, oranges ainsi que des diamants incrustés en serti neige sur les différents ondoiements. 

     

     

    Salon international de la haute horlogerie, jusqu’au 17 janvier, Genève.

  • La nouvelle collection 11.59 d’Audemars Piguet a attiré tous les regards au Salon international de la haute horlogerie. Moderne, à la fois féminine et masculine, cette création du maître-horloger représente l’un des paris les plus ambitieux pour la marque. Treize modèles composent cette ligne, dont certains présentent des calibres manufacture de dernière génération, comme le chronographe intégré automatique, le mouvement automatique avec secondes et date, et le tourbillon volant à remontage automatique… Aussi élégante que contemporaine, cette collection risque bien de concurrencer les “Royal Oak” et “Royal Oak Offshore”, best-sellers de la maison. 

     

    En terme de haute joaillerie, la maison a également réalisé un exploit qui n'est pas passé inarperçu lors de l'événement. La montre "Sapphire Orbe” inspirée des paysages hivernaux de la Vallée de Joux, a necessité plus de mille cinquante heures de travail et plus de douze mille pierres précieuses dont des saphirs bleus, oranges ainsi que des diamants incrustés en serti neige sur les différents ondoiements. 

     

     

    Salon international de la haute horlogerie, jusqu’au 17 janvier, Genève.

  • La nouvelle collection 11.59 d’Audemars Piguet a attiré tous les regards au Salon international de la haute horlogerie. Moderne, à la fois féminine et masculine, cette création du maître-horloger représente l’un des paris les plus ambitieux pour la marque. Treize modèles composent cette ligne, dont certains présentent des calibres manufacture de dernière génération, comme le chronographe intégré automatique, le mouvement automatique avec secondes et date, et le tourbillon volant à remontage automatique… Aussi élégante que contemporaine, cette collection risque bien de concurrencer les “Royal Oak” et “Royal Oak Offshore”, best-sellers de la maison. 

     

    En terme de haute joaillerie, la maison a également réalisé un exploit qui n'est pas passé inarperçu lors de l'événement. La montre "Sapphire Orbe” inspirée des paysages hivernaux de la Vallée de Joux, a necessité plus de mille cinquante heures de travail et plus de douze mille pierres précieuses dont des saphirs bleus, oranges ainsi que des diamants incrustés en serti neige sur les différents ondoiements. 

     

     

    Salon international de la haute horlogerie, jusqu’au 17 janvier, Genève.

  • La nouvelle collection 11.59 d’Audemars Piguet a attiré tous les regards au Salon international de la haute horlogerie. Moderne, à la fois féminine et masculine, cette création du maître-horloger représente l’un des paris les plus ambitieux pour la marque. Treize modèles composent cette ligne, dont certains présentent des calibres manufacture de dernière génération, comme le chronographe intégré automatique, le mouvement automatique avec secondes et date, et le tourbillon volant à remontage automatique… Aussi élégante que contemporaine, cette collection risque bien de concurrencer les “Royal Oak” et “Royal Oak Offshore”, best-sellers de la maison. 

     

    En terme de haute joaillerie, la maison a également réalisé un exploit qui n'est pas passé inarperçu lors de l'événement. La montre "Sapphire Orbe” inspirée des paysages hivernaux de la Vallée de Joux, a necessité plus de mille cinquante heures de travail et plus de douze mille pierres précieuses dont des saphirs bleus, oranges ainsi que des diamants incrustés en serti neige sur les différents ondoiements. 

     

     

    Salon international de la haute horlogerie, jusqu’au 17 janvier, Genève.

  • La nouvelle collection 11.59 d’Audemars Piguet a attiré tous les regards au Salon international de la haute horlogerie. Moderne, à la fois féminine et masculine, cette création du maître-horloger représente l’un des paris les plus ambitieux pour la marque. Treize modèles composent cette ligne, dont certains présentent des calibres manufacture de dernière génération, comme le chronographe intégré automatique, le mouvement automatique avec secondes et date, et le tourbillon volant à remontage automatique… Aussi élégante que contemporaine, cette collection risque bien de concurrencer les “Royal Oak” et “Royal Oak Offshore”, best-sellers de la maison. 

     

    En terme de haute joaillerie, la maison a également réalisé un exploit qui n'est pas passé inarperçu lors de l'événement. La montre "Sapphire Orbe” inspirée des paysages hivernaux de la Vallée de Joux, a necessité plus de mille cinquante heures de travail et plus de douze mille pierres précieuses dont des saphirs bleus, oranges ainsi que des diamants incrustés en serti neige sur les différents ondoiements. 

     

     

    Salon international de la haute horlogerie, jusqu’au 17 janvier, Genève.

  • La nouvelle collection 11.59 d’Audemars Piguet a attiré tous les regards au Salon international de la haute horlogerie. Moderne, à la fois féminine et masculine, cette création du maître-horloger représente l’un des paris les plus ambitieux pour la marque. Treize modèles composent cette ligne, dont certains présentent des calibres manufacture de dernière génération, comme le chronographe intégré automatique, le mouvement automatique avec secondes et date, et le tourbillon volant à remontage automatique… Aussi élégante que contemporaine, cette collection risque bien de concurrencer les “Royal Oak” et “Royal Oak Offshore”, best-sellers de la maison. 

     

    En terme de haute joaillerie, la maison a également réalisé un exploit qui n'est pas passé inarperçu lors de l'événement. La montre "Sapphire Orbe” inspirée des paysages hivernaux de la Vallée de Joux, a necessité plus de mille cinquante heures de travail et plus de douze mille pierres précieuses dont des saphirs bleus, oranges ainsi que des diamants incrustés en serti neige sur les différents ondoiements. 

     

     

    Salon international de la haute horlogerie, jusqu’au 17 janvier, Genève.

  • La nouvelle collection 11.59 d’Audemars Piguet a attiré tous les regards au Salon international de la haute horlogerie. Moderne, à la fois féminine et masculine, cette création du maître-horloger représente l’un des paris les plus ambitieux pour la marque. Treize modèles composent cette ligne, dont certains présentent des calibres manufacture de dernière génération, comme le chronographe intégré automatique, le mouvement automatique avec secondes et date, et le tourbillon volant à remontage automatique… Aussi élégante que contemporaine, cette collection risque bien de concurrencer les “Royal Oak” et “Royal Oak Offshore”, best-sellers de la maison. 

     

    En terme de haute joaillerie, la maison a également réalisé un exploit qui n'est pas passé inarperçu lors de l'événement. La montre "Sapphire Orbe” inspirée des paysages hivernaux de la Vallée de Joux, a necessité plus de mille cinquante heures de travail et plus de douze mille pierres précieuses dont des saphirs bleus, oranges ainsi que des diamants incrustés en serti neige sur les différents ondoiements. 

     

     

    Salon international de la haute horlogerie, jusqu’au 17 janvier, Genève.

  • La nouvelle collection 11.59 d’Audemars Piguet a attiré tous les regards au Salon international de la haute horlogerie. Moderne, à la fois féminine et masculine, cette création du maître-horloger représente l’un des paris les plus ambitieux pour la marque. Treize modèles composent cette ligne, dont certains présentent des calibres manufacture de dernière génération, comme le chronographe intégré automatique, le mouvement automatique avec secondes et date, et le tourbillon volant à remontage automatique… Aussi élégante que contemporaine, cette collection risque bien de concurrencer les “Royal Oak” et “Royal Oak Offshore”, best-sellers de la maison. 

     

    En terme de haute joaillerie, la maison a également réalisé un exploit qui n'est pas passé inarperçu lors de l'événement. La montre "Sapphire Orbe” inspirée des paysages hivernaux de la Vallée de Joux, a necessité plus de mille cinquante heures de travail et plus de douze mille pierres précieuses dont des saphirs bleus, oranges ainsi que des diamants incrustés en serti neige sur les différents ondoiements. 

     

     

    Salon international de la haute horlogerie, jusqu’au 17 janvier, Genève.

  • La nouvelle collection 11.59 d’Audemars Piguet a attiré tous les regards au Salon international de la haute horlogerie. Moderne, à la fois féminine et masculine, cette création du maître-horloger représente l’un des paris les plus ambitieux pour la marque. Treize modèles composent cette ligne, dont certains présentent des calibres manufacture de dernière génération, comme le chronographe intégré automatique, le mouvement automatique avec secondes et date, et le tourbillon volant à remontage automatique… Aussi élégante que contemporaine, cette collection risque bien de concurrencer les “Royal Oak” et “Royal Oak Offshore”, best-sellers de la maison. 

     

    En terme de haute joaillerie, la maison a également réalisé un exploit qui n'est pas passé inarperçu lors de l'événement. La montre "Sapphire Orbe” inspirée des paysages hivernaux de la Vallée de Joux, a necessité plus de mille cinquante heures de travail et plus de douze mille pierres précieuses dont des saphirs bleus, oranges ainsi que des diamants incrustés en serti neige sur les différents ondoiements. 

     

     

    Salon international de la haute horlogerie, jusqu’au 17 janvier, Genève.

NuméroNews


Advertising