Parce que le simple rôle de maîtresse de cérémonie de cette 61e cérémonie des Grammy Awards ne suffisait pas, la superstar Alicia Keys a livré une prestation remarquée sur la scène, un medley de chansons qu’elle “aurait voulu écrire” interprété sur deux pianos en même temps. La reine de la soul a pris le parti de la simplicité pour reprendre des titres soul et hip-hop incontournables allant de Killing Me Softly with His Song des Fugees, Use Somebody de King’s of Leon”, In My Feelings de Cold King pour terminer en apothéose avec le titre Empire State of Mind interprété à l’origine en duo avec le rappeur Jay-Z.

 

Avec cette performance, la chanteuse et compositrice, qui compte 15 Grammys à son actif depuis le début de sa carrière, a rendu un vibrant hommage à l’artiste afro-américaine Hazel Scott qui avait joué sur deux pianos dans le film The Heat's On réalisé par la scénariste américaine Mae West en 1943. Au-delà de ce moment riche en émotions, Alicia Keys a dévoilé une partie de son nouveau titre Raise a Man avant de présenter le petit-fils d’une autre référence soul et disco mythique : Diana Ross dont la prestation a été saluée par une standing ovation.