S’il a réussi à se faire une place de choix auprès des noctambules parisiens et des artistes, c’est parce que le Badaboum, club attractif de l’Est parisien qui célèbre ses cinq ans, mise sur la bienveillance et la surprise. Un esprit que partage l’agence artistique HAïKU, chargée de repenser l’identité visuelle et sonore du club parisien, afin de créer davantage de proximité entre le public et les artistes qui se produisent.

 

Pour faire vivre aux clubbers une expérience plus intimiste et immersive : une scène surélevée et ouverte au public, afin de créer un dancefloor à deux niveaux tandis que le  DJ, déplacé au sol à hauteur du public, jouera dans un nouveau DJ booth – son terrain de jeu – dont le design est signé Nicolas Dorval-Bory Architectes, récompensé par le Ministère de la Culture. De fait, le DJ mixera sur des poutres métalliques blanches empilées donnant un aspect “élémentaire, brutal, familier et radical” au DJ booth.

 

L’immersion sensorielle est également renforcée par un soundsystem et des lumières retravaillés, accompagnant une programmation de longs sets, qui continue le 29 septembre avec Dixon, un habitué des soirées HAïKU.

 

 

Le Badaboum, 2 bis rue des Taillandiers Paris XIe.