14


Commandez-le
Numéro
10 Betty Davis

Betty Davis, légende visionnaire et torride du funk, en 3 morceaux inoubliables

MUSIQUE

L'icône funk avant-gardiste et ultra sensuelle, ancienne épouse de Miles Davis, s'est éteinte ce mercredi 9 février à l'âge de 77 ans. En guise d'hommage, retour sur trois titres phares chantés (et souvent composés) par la diva new-yorkaise à la voix rauque et à l'attitude rock qui a grandement influencé la musique noire américaine actuelle.

1. Betty Davis – They Say I'm Different (1974)

 

Ce morceau tout en petits cris suaves et guitares électrisantes en dit long sur l'aura rock (un genre qu'elle a fait découvrir à son ex mari, Miles Davis) et l'originalité de la songwriteuse et chanteuse. Betty Davis n'était en effet pas comme les autres. Que ce soit par son allure folle constituée de mini-shorts et d'une impressionnante coupe afro (elle avait été mannequin), ses amitiés (Jimi Hendrix, Sly Stone) ou encore ses prestations scéniques et paroles si érotiques qu'elles affolaient les ligues de vertu.

2. Betty Davis - Nasty Gal  (1975)

 

Cet morceau très sexuel (préfigurant l'attitude décomplexée d'un Prince ou d'une Madonna) issu du troisième album studio de Betty Davis, lui aussi intitulé Nasty Gal, date de 1975 mais n'a pas pris une ride. À l'époque, l'album n'a pas rencontré le succès commercial qu'il méritait, à tel point que peu après, la reine du funk new-yorkais underground s'est retirée de la musique. Réédité plusieurs fois dans les années qui suivirent, le disque est ensuite devenu culte. L'album a même donné son nom à la marque Nasty Gal dont la créatrice était une grande fan.

3. Betty Davis - F.U.N.K. (1975)


Ce morceau illustre parfaitement de quoi était capable Betty Davis, soit d'arriver à sonner comme un mix addictif entre Tina Turner, James Brown, Jimi Hendrix et David Bowie. Samplée par Ice Cube et Talib Kweli, l'Américaine qui fut biberonnée au blues dans son enfance (grâce à une grand-mère et un père mélomanes) parvenait à réconcilier le côté dansant et sexy du funk avec l'esprit du punk par la magie d'une voix rauque qui sonnait comme une révolte contre toute sorte de bienséance et prenait aux tripes. En avance sur le féminisme pop d'aujourd'hui et la notion d'empowerment, Betty Davis a ouvert la voie à une génération d'artistes aussi libres et fières que Nicki Minaj, Cardi B, Rihanna ou Beyoncé.