236


Commandez-le
Numéro
23 Beyoncé, Atlantis The Royal, Dubaï, Polémique, Tournée 2023, Concert, Renaissance

Beyoncé à Dubaï : pourquoi son concert à 24 millions fait-il polémique ?

MUSIQUE

Ce samedi 21 janvier 2023, Beyoncé donnait son premier concert depuis 4 ans, à Dubaï (au cœur de l’Atlantis The Royal, un nouvel hôtel de luxe), lors d’une soirée privée VIP. Mais ce show sensationnel est loin d’avoir fait l’unanimité…

  • Beyoncé en concert à Dubaï, pour l'inauguration de l'hôtel Atlantis The Royal, le 21 janvier 2023 © Mason Poole/Parkwood Media/Getty Images for Atlantis The Royal

    Beyoncé en concert à Dubaï, pour l'inauguration de l'hôtel Atlantis The Royal, le 21 janvier 2023 © Mason Poole/Parkwood Media/Getty Images for Atlantis The Royal Beyoncé en concert à Dubaï, pour l'inauguration de l'hôtel Atlantis The Royal, le 21 janvier 2023 © Mason Poole/Parkwood Media/Getty Images for Atlantis The Royal
  • Beyoncé en concert à Dubaï, pour l'inauguration de l'hôtel Atlantis The Royal, le 21 janvier 2023 © Kevin Mazur/Getty Images for Atlantis The Royal

    Beyoncé en concert à Dubaï, pour l'inauguration de l'hôtel Atlantis The Royal, le 21 janvier 2023 © Kevin Mazur/Getty Images for Atlantis The Royal Beyoncé en concert à Dubaï, pour l'inauguration de l'hôtel Atlantis The Royal, le 21 janvier 2023 © Kevin Mazur/Getty Images for Atlantis The Royal
  • Beyoncé en concert à Dubaï, pour l'inauguration de l'hôtel Atlantis The Royal, le 21 janvier 2023 © Mason Poole/Parkwood Media/Getty Images for Atlantis The Royal

    Beyoncé en concert à Dubaï, pour l'inauguration de l'hôtel Atlantis The Royal, le 21 janvier 2023 © Mason Poole/Parkwood Media/Getty Images for Atlantis The Royal Beyoncé en concert à Dubaï, pour l'inauguration de l'hôtel Atlantis The Royal, le 21 janvier 2023 © Mason Poole/Parkwood Media/Getty Images for Atlantis The Royal
  • Beyoncé en concert à Dubaï, pour l'inauguration de l'hôtel Atlantis The Royal, le 21 janvier 2023 © Kevin Mazur/Getty Images for Atlantis The Royal

    Beyoncé en concert à Dubaï, pour l'inauguration de l'hôtel Atlantis The Royal, le 21 janvier 2023 © Kevin Mazur/Getty Images for Atlantis The Royal Beyoncé en concert à Dubaï, pour l'inauguration de l'hôtel Atlantis The Royal, le 21 janvier 2023 © Kevin Mazur/Getty Images for Atlantis The Royal
  • Beyoncé à Dubaï, pour l'inauguration de l'hôtel Atlantis The Royal, le 21 janvier 2023 © Mason Poole/Parkwood Media/Getty Images for Atlantis The Royal

    Beyoncé à Dubaï, pour l'inauguration de l'hôtel Atlantis The Royal, le 21 janvier 2023 © Mason Poole/Parkwood Media/Getty Images for Atlantis The Royal Beyoncé à Dubaï, pour l'inauguration de l'hôtel Atlantis The Royal, le 21 janvier 2023 © Mason Poole/Parkwood Media/Getty Images for Atlantis The Royal

1/5

Kendall Jenner et Nabilla parmi les invités du concert de Beyoncé à Dubaï

 

Ses fans attendaient ça depuis longtemps. Quatre ans après son dernier concert et un an après sa dernière performance télévisée (aux Oscars), Beyoncé se produisait en live ce samedi 21 janvier 2023. Sauf que l'évènement, qui s’est déroulée à l'Atlantis The Royal, un hôtel de luxe situé à Dubaï inauguré cette nuit-là, n’était pas ouvert à tout le monde. En effet, il s’agissait d’une soirée privée, réservée à 1500 spectateurs triés sur le volet. Parmi eux, se trouvaient des journalistes (le média américain Pitchfork et Edward Enninful, notamment), des célébrités (Kendall Jenner, Liam Payne, Rebel Wilson, Chloe et Halle Bailey, Letitia Wright, Ellen Pompeo, Bar Refaeli) et des influenceuses (Nabilla). Son mari, Jay-Z, sa famille et ses parents étaient également présents. Tous avaient interdiction de poster des vidéos du concert de Queen B, devant garder leurs téléphones dans de petites pochettes avant d'assister au live. Mais évidemment, peu sont ceux qui ont respecté les consignes. On a ainsi vu de nombreuses images du show sensationnel, comprenant un soleil géant, de la pyrotechnie et des jets d’eau spectaculaires, sur les réseaux sociaux. 

 

Des tubes en rafale, Blue Ivy et une lévitation au milieu d'une fontaine

 

Pendant plus d’une heure, Beyoncé a chanté ses plus grands tubes, Crazy in Love (2003), Naughty Girl (2003), Halo et XO (2013) ainsi qu’une reprise du At Last (1960) de l'icône de la soul Etta James. Elle a aussi invité sa fille, Blue Ivy, 11 ans, à prendre le micro à ses côtés pour interpréter le morceau Brown Skin Girl, extrait de la bande originale du film Le Roi Lion (2019). Parmi les meilleurs moments, il y a eu celui où la chanteuse a lévité dans les airs, au milieu d’une fontaine, tout en chantant sur le sensuel Drunk in Love (2013). Si l’on en croit les vidéos postées sur Twitter, Instagram et YouTube par ceux qui ont réussi à conserver leurs téléphones sur eux, Beyoncé a livré une performance vocale époustouflante, épaulée par une scénographie pharaonique, des chorégraphies oniriques (assurées par The Mayyas, un groupe de danse entièrement féminin venu du Liban) et la virtuosité de Firdaus, un orchestre composé de 48 femmes, emmené par un compositeur primé aux Oscars, A.R. Rahman. Côté looks, Beyoncé a ébloui les VIP présents ce soir-là avec avec des tenues imaginées (dont une robe jaune ajourée, une cape en plumes et un body rose incrusté de strass) par Atelier Zuhra de Dubaï, le créateur libanais Nicolas Jebran, le label ukrainien Frolov et Dolce & Gabbana.

Dubaï : un choix controversé pour Beyoncé

 

Mais si le concert semblait sensationnel, laissant présager une tournée mondiale exceptionnelle pour l'été 2023, plusieurs points ont alerté les fans de Beyoncé. D’abord, la star n’a joué aucun morceau, ce samedi 21 janvier 2023, de son excellent album Renaissance, sorti l’an dernier. La raison ? Beaucoup pensent que c’est parce que cet album célèbre la communauté queer et la culture ballroom. Or à Dubaï, de nombreux gays ont été condamnés à des peines de prison en raison de leur sexualité. La chanteuse américaine aurait donc eu l’air hypocrite si elle avait chanté Break My Soul (2022), son hymne house, une musique née grâce aux Noirs, aux Latinos et aux gays, lors de son concert à Dubaï. Autre reproche fait à Beyoncé ? Celui d’avoir accepté 24 millions de dollars (selon GQ Middle East), soit 22 millions d'euros, pour se produire dans un hôtel de luxe, sans avoir pris en compte que les Émirats arabes unis sont loin d’être un paradis pour les droits des femmes. La star affichant depuis plusieurs années son engagement féministe, il ne s’agissait pas de la meilleure destination pour faire son retour aux lives. Contactée par le magazine britannique The Guardian, Beyoncé n’a pas souhaité expliciter son choix controversé.

 

La tournée mondiale Renaissance World Tour de Beyoncé débutera au printemps 2023 en France.