Billie Eilish a plus d’un tour dans son sac. De retour ce week-end sur la scène de Coachella pour le deuxième volet du festival, la jeune Américaine continue de surprendre ses fans avec un clip entièrement réalisé en animation pour son titre You should see me in a crown. Afin de réaliser cet excitant projet, c’est l’un des plus célèbres artistes contemporains au monde qui a été sollicité, le Japonais Takashi Murakami. Pour illustrer ce titre, il imagine une quatrième dimension proche d’un univers de jeu vidéo dans laquelle un avatar de la chanteuse danse en rythme. Le clip prend alors un tournant post-apocalyptique et horrifique lorsque le personnage se métamorphose en monstre arachnéen, qui détruit une ville virtuelle tel un Godzilla du futur.

 

On reconnaît notamment dans le clip les célèbres fleurs qui ont valu à Takashi Murakami sa notoriété internationale. En 2004, son univers pop et kawaii, très imprégné de l’imaginaire manga, se retrouve sur des sacs qu’il conçoit pour Louis Vuitton à la demande de Marc Jacobs. Après avoir habillé l’album Graduation de Kanye West en 2007, le style Murakami s'invite une nouvelle fois dans le monde de la musique : en plus du clip, il réalise également une figurine de l’avatar de Billie Eilish, en vente en édition limitée. Avec cette nouvelle collaboration, la chanteuse américaine affirme une fois de plus son statut d'artiste singulière croisant l'art, la musique et la pop culture. 

 

Billie Eilish, When We Fall Asleep, Where Do We Go?, disponible depuis le 29 mars chez Darkroom et Interscope Records.