Cardi B embrasse une autre femme, puis un homme, dans un ménage à trois à l’ouverture du clip de Press. Puis la rappeuse fume une cigarette en sous-vêtements et attrape une arme à feu. Un écran noir et deux coups de feu plus tard, on retrouve des fans déchaînés à l’extérieur d’un commissariat, des pancartes à l’appui pour montrer leur soutien à leur idole. La rappeuse se déshabille et danse alors parmi des femmes nues, elles aussi (toutes sont floutées pour un effet poupée Barbie).

 

À l’image des paroles du morceau – dévoilé il y a un mois –, le clip de Press est très violent. La rappeuse ne se contente pas d’assassiner ses amants, elle tente d’étrangler son interrogateur puis comble ses envies de meurtre sur les personnes présentes lors de son procès et les danseuses qui l’entourent. Loin de se repentir, Cardi B attaque sa compagne de cellule dans la dernière scène de la vidéo.