Numero

219


Commandez-le
Numéro

Combien vaut le piano à queue de Charles Aznavour ?

Le 4 décembre prochain, la maison Piasa organise à Paris une vente aux enchères de la collection de mobilier et d’objets d’art ayant appartenu au compositeur Georges Garvarentz et à sa femme Aïda Aznavour, sœur aînée de Charles Aznavour. Chez eux, la légende de la variété française disparue il y a deux ans avait notamment entreposé son piano à queue Steinway, témoin d’une riche histoire familiale désormais estimé entre 50.000€ et 80.000€. 

Lorsqu’il quitte sa propriété provençale aux trois hectares arborés d’oliviers pour rendre de fréquentes visites à sa sœur aînée Aïda dans les Yvelines, Charles Aznavour est accueilli en seigneur. Et pour cause, le petit pianiste de music-hall révélé par Édith Piaf au début des années 50 est devenu depuis “le chanteur de variété le plus important du XXe siècle” selon la presse, composant plus de 1200 morceaux en 80 ans de carrière et allant même jusqu'à mettre ses talents d’acteurs au service des plus grands cinéastes, comme François Truffaut ou encore Claude Chabrol. Le 1er octobre 2018, cette légende de la variété française s'éteint malheureusement à l'âge de 94 ans et se voit canonisé lors d’obsèques nationales.

 

 

Dans le château de Bourdonné, acquis par son beau-frère Georges Garvarentz en 1967, Charles Aznavour a mené au cœur de la vallée de Chevreuse une vie de campagne très prisée par les artistes des années 60 et 70 – Johnny Hallyday, Jean Anouilh, Raymond Devos, Robert Doisneau –, qui viennent dans la région pour trouver le calme à quelques kilomètres de Paris. Les intérieurs et le mobilier, au contraire, relèvent d’une exubérance plus proche du “haut de l’affiche” que de “la bohème”. Lot phare de la vente aux enchères Aznavour-Garvarentz qui s’ouvrira début décembre à Paris chez la maison de vente Piasa, le piano à queue Steinway sur lequel joue Charles Aznavour a par exemple été sculpté et doré comme un carrosse, dans un style rococo emprunté au clavecin Rückers conservé au château de Versailles. Désormais, il est estimé entre 50 000€ et 80 000€ par les commissaires-priseurs. 

 

 

Parmi les autres lots proposés lors de la vente Aznavour-Garvarentz, on retrouve un tableau XVIIIe de Jean-François Colson, un petit canapé de Georges Jacob – le plus grand ébéniste français de la seconde moitié du XVIIIe siècle –, des bustes d’empereurs romains en marbre d’après l’Antique, une malle portant la mention de la rue de Navarin, berceau parisien de la famille Aznavour, ainsi que de nombreux manuscrits musicaux du défunt propriétaire des lieux Georges Garvarentz. Marié à Aïda Aznavour, ce compositeur fut introduit dans le milieu du cinéma par son beau-frère Charles, qui avait réussi à convaincre le réalisateur Denys de La Patellière et le dialoguiste Michel Audiard de l'engager sur le film Un taxi pour Tobrouk (1961). 

 


Vente aux enchères “Aznavour-Garvarentz”, le vendredi 4 décembre 2020 chez Piasa. Plus d’informations sur le site de la maison.