Numero

7


Commandez-le
Numéro

“Je calque ma symphonie sur un orgasme féminin.” Le top 10 de Chilly Gonzales

Musique

Compositeur, chanteur, producteur et pianiste de haut vol, le truculent iconoclaste, dont les prestations sont qualifiées de “cabaret dada”, a élaboré pour Numéro une “symphonie en dix mouvements”. Retour sur le top 10 de Chilly Gonzales.

1. Bruce Springsteen – Dancing in the Dark

 

On commence par le thème qui va annoncer la cadence, comme un tracé. D’ailleurs, si on devait représenter l’énergie de cette chanson sur un graphique, on obtiendrait un dessin parfait et assez rond. Un cul parfait de femme.

Bruce Springsteen – “Dancing in the Dark”

2. Billy Joel – Big Shot

 

Il fait beaucoup d’efforts pour que les gens oublient qu’il a débuté comme pianiste de bar. On a ça en commun. Mais même s’il joue les rockers, il le restera toujours. Moi même, j’en fais souvent trop, je me demande si les gens voient le simple musicien derrière le personnage de Gonzales.

Billy Joel – “Big Shot”

3. Daft Punk – Something About Us

 

Le fait qu’ils me demandent de contribuer à leur œuvre, même de façon indirecte (le remix de Too Long), fut pour moi un adoubement. Mais ça remonte à 2002… Ça fait longtemps que j’attends que cette expérience se réitère [rires].

Daft Punk – “Something About Us”

4. Teki Latex (featuring Lio) – Les Matins de Paris

 

Un tube intersidéral, que j’ai produit. Ce que j’aime chez Teki, c’est qu’il assume le côté totalement superficiel de la pop. Un soir, il me l’a chanté dans l’oreille, et j’ai immédiatement pensé qu’on allait tous devenir riches.

Teki Latex (featuring Lio) – “Les Matins de Paris”

5. Loud Pipes – Ratatat

 

De l’inattendu, je veux prouver qu’oncle Gonzo n’écoute pas que des vieux ou ses potes. Avec leur talent, leurs deux guitares et leurs machines, ces deux branleurs de Brooklyn m’ont forcé à reconsidérer mon opposition farouche à la démocratisation de la musique…

Loud Pipes – “Ratatat”

6. Bee Gees – Love You Inside and Out

 

L’originale, pas la reprise chantée par Feist et produite par moi. Je me demande comment on a osé toucher à ce chef-d’œuvre. Normalement, pour un crime de ce genre, on va illico en prison musicale. Heureusement, mon avocat musical a parlé au juge musical et je n’y suis pas allé. C’était moins une.

Bee Gees – “Love You Inside and Out”

7. Iggy Pop – Motor Inn

 

Une chanson sortie sur son album de 2005. Iggy nous l’a piquée, à l’époque où Peaches et moi avions formé un groupe en hommage au riff du rock répétitif.

Iggy Pop – “Motor Inn”

8. Giorgio Moroder – The Chase

 

Dans la musique classique, on parle de “fin masculine” et de “fin féminine”, ce qui est assez fou. Il existe aussi une école de pensée fondée sur le rythme sexuel masculin… Je calque ma symphonie sur un orgasme féminin pour conclure sur une explosion masculine.

Giorgio Moroder – “The Chase”

9. R. Kelly featuring The Game – Playa’s Only

 

Deux génies. Snoop, Jay-Z, 50 Cent, Kayne West: dans le rap, quand t’es bon, tu vends, mais dans les autres styles musicaux, on n’assume pas ce côté capitaliste. Feist est la première de ma bande à avoir vendu beaucoup de disques. 

R. Kelly featuring The Game – “Playa’s Only”

10. Survivor – Eye of the Tiger

 

Une sortie en grande pompe, style “Tchaïkovski 92”.Ce titre donne le sentiment que tout est possible, c’est l’hymne du gagnant. Depuis l’adolescence, je participe à des concours de piano, un jour, j’en ai gagné un en jouant ce titre contre un virtuose de niveau mondial. Après la battle, il avait l’œil du chien, pas celui du tigre.

 

 

Solo Piano III [Gentle Threat Ltd], Chilly Gonzales, disponible.

 

 

Lire aussi

loading loading