9


Commandez-le
Numéro
08

Qui est Chlöe Bailey, la protégée de Beyoncé qui a même séduit Michelle Obama ?

Musique

Si les sœurs Chlöe et Halle Bailey se sont fait connaître en 2013 grâce à leurs covers sur YouTube, séduisant Beyoncé dans la foulée, le duo de chanteuses s’est ensuite fait une place de choix dans le milieu grâce à leur talent précoce et leurs voix exceptionnelles. Aujourd’hui, après plusieurs projets musicaux à deux, Chlöe, alors âgée de vingt-deux ans, prend son envol et se lance dans une carrière en solo. Rencontre avec une jeune artiste adulée des réseaux sociaux, et protégée de Queen B en personne, qui a sorti son tout premier single, Have Mercy, le 10 septembre dernier.

Chlöe Bailey

Lors de notre rencontre avec Chlöe, la jeune femme ne cesse de souligner à quel point elle est reconnaissante pour tout ce qui lui arrive. Elle le fait d'un ton doux et calme, apparaissant presque vulnérable, à l'opposé de l'image forte et pleine d'assurance qu'elle renvoie sur les réseaux sociaux et lors de ses performances. Car malgré ses presque quatre millions d’abonnés sur Instagram, sa relation privilégiée avec Beyoncé et sa carrière musicale florissante avec sa sœur Halle, Chlöe reste une grande amoureuse de la musique, qui a vu sa vie être bouleversée il y a maintenant huit ans. Le 1er juillet 1998, Chlöe Bailey naît à Atlanta, en Géorgie, puis grandi auprès de sa sœur Halle, née deux ans plus tard, au sein d’une famille aimante et d’un foyer chaleureux, où la musique est reine. "Nos parents nous faisaient écouter de la musique sans cesse à la maison. On a grandi avec cet amour pour la musique. On écoutait Alicia Keys, Beyoncé, Nina Simone ou encore Toni Braxton… Que des artistes qui m’ont également donné envie d’en faire mon métier", confie Chlöe.

 

Des leur plus jeune âge, les deux sœurs, très complices, ont alors compris qu’elles savaient chanter et on très vite eu l’idée d’exposer leur talent. Elles postent alors des vidéos de reprises sur Youtube, sous le nom de Chloe x Halle et reprennent des chansons de leurs idoles : Beyoncé, Alicia Keys, Rihanna ou encore John Legend. À la fin de l’année 2013, alors que les deux sont respectivement âgées de quinze et treize ans, elles publient une reprise du single Pretty Hurts de Queen B, qui devient viral et cumule plus de douze millions de vues, à tel point que Beyoncé elle-même publie la vidéo sur ses réseaux sociaux. Une première consécration pour le duo, qui sera ensuite signé chez Parkwood Entertainment, le label créé par Queen B, en 2015. "Beyoncé nous a donné beaucoup de conseils sur le milieu de la musique. Elle nous a dit de ne pas écouter ce que les gens disent, que ce soit positif ou négatif, car ça peut nous affecter profondément. Elle nous a aussi dit de rester fidèle à qui on est vraiment". 

Très vite, tout s’enchaîne, Chlöe et Halle dévoilent leur premier EP, Sugar Symphony, en 2016, puis font la première partie de Beyoncé lors de l’étape européenne de sa tournée "The Formation World Tour", et participent même à un projet lancé par Michelle Obama : This Is for My Girls, une chanson créée dans le cadre du projet "Let Girls Learn"  - visant à favoriser l’éducation des jeunes filles en difficulté -, initié par la first lady de l'époque. Puis Chloe x Halle dévoilent un nouvel EP en 2017, The Two of Us, une mixtape en 2018, The Kids Are Alright, et même un album l’année dernière, intitulé Ungodly Hour. Grâce à tous ces projets musicaux, le groupe de chanteuses s’est véritablement démarqué et a séduit des millions de personnes, en particulier sur les réseaux sociaux, et a même reçu un total de cinq nominations aux Grammys. Aujourd’hui, bien que Chlöe "adore faire de la musique avec sa sœur", qu’elle considère même comme sa "meilleure amie", la jeune artiste a décidé de se lancer en solo. "Malgré notre carrière en duo, j’ai toujours fait de la musique de mon côté. J’ai déjà énormément de titres prêts que personne n’a jamais entendu".

 

Le 10 septembre dernier, l’Américaine a ainsi dévoilé son tout premier single en solo, Have Mercy, un titre percutant et vibrant, qui comptabilise aujourd’hui un total de vingt-trois millions d’écoutes. D'ailleurs, Chlöe n’a pas fait les choses à moitié, puisqu’elle a aussi sorti le clip du morceau quelques jours plus tard, clip qui a d’ailleurs beaucoup fait réagir. Alors que certains fans du duo la voyait encore comme une enfant dépourvue de tout sex-appeal ou même d'un corps formé, la chanteuse s’est montrée comme la femme qu’elle est aujourd’hui, en twerkant dans une tenue ultra sexy dans la vidéo, qui a suscité des commentaires parfois désobligeants, voire dégoûtants. "Ce que les haters ont pu dire ça m’a beaucoup touché et ça me touche encore. Les gens n’ont pas le droit de dire à une femme comment se comporter ou comment s’habiller. Je suis justement heureuse de pouvoir aider d’autres femmes à s’aimer et à être confiante. Les gens n’ont pas le droit de te sexualiser et de commenter ton corps. C’est un vrai problème pour la confiance des femmes". Une réponse à ces "haters" qu’elle a publié sur ses réseaux sociaux, comme un véritable cri du cœur contre cette sexualisation omniprésente des artistes féminines, dès que l'une d'entre elles oserait laisser entrevoir un morceau de peau. 

Deux jours après avoir sorti son premier single, Chlöe l’a également chanté pour la toute première fois en solo lors des VMAs, en assurant une prestation explosive digne des plus grandes artistes. "Les VMAs c’était dément. J’étais remplie d’émotions, et surtout très nerveuse à l’idée que le public me voit performer comme ça pour la première fois, même si ça a toujours été mon rêve. Performer et danser c’est ce que je préfère. C’est le meilleur ressenti au monde". Alors qu’elle prépare son premier album sans sa sœur Halle, qui quant à elle travaille sur le live-action de La Petite Sirène, Chlöe ne compte pas pour autant s’en séparer, et affirme que leur groupe continuera malgré le nouveau pan en solitaire de sa vie professionnelle. À seulement vingt-deux ans, Chlöe peut tout de même se targuer d’avoir une carrière musicale comme très peu à son âge, en étant même soutenue par l’une des plus grandes artistes de son époque. Mais la jeune femme, qui conclut notre rencontre avec un air aussi nostalgique qu’amusé, rappelle que son objectif en tant qu’artiste "serait tout simplement de rendre les gens heureux et inspirés, comme d’autres artistes l’ont fait pour elle. Et pourquoi pas bien sûr gagner quelques Grammys !". 

 

Single Have Mercy (2021), de Chlöe, disponible.