Le moins que l'on puisse dire, c'est que Chris(tine & the Queens) maîtrise à la perfection les multiples facettes de son nouveau personnage. Après l'acrobate aux airs macho de Damn, dis-moi, la valseuse à l'âme sensible de Doesn't Matter (Voleur de soleil) et la prostituée SM de 5 dollars, la coqueluche de la pop française s'est définitivement défaite de l'image de fillette BCBG proprette inhérents à ses débuts. À trois jours de la sortie de son deuxième album Chris, elle dévoile le clip de La marcheuse, un titre électro-pop minimaliste qui n'est pas sans rappeler les mélodies de son premier opus.

 

Réalisée de nouveau par Colin Solal Cardo, la vidéo suit le parcours indolent de la chanteuse, blessée au visage et portant une tenue de torera sexy au col plus qu'échancré. Sous un soleil accablant, elle traverse un village espagnol quasi désertique et affronte le regard des habitants. Alors qu'elle sort du village, elle rencontre un taureau, aussi calme soit-il, avec lequel elle poursuit son chemin, une douce étreinte en prime à la toute fin.

 

Le clip à forte portée symbolique de La marcheuse parachève le basculement de Christine & the Queens vers cette masculinité sensible et pleine d'assurance, qui la suit depuis la sortie du premier single en mai dernier. Elle s'affirme sereinement, la tête haute face aux jugements, ici retranscrit métaphoriquement par le regard des habitants et la présence paisible du taureau. Dans un court-métrage consacré à l'univers de son nouvel opus Chris, disponible sur Apple Music, l'artiste y confie ses désirs de présenter un album à la fois “de crise, d'éclosion, d'amour, de risques et de provocations”.

 

 

Chris sera disponible dès le 21 septembre.