Advertising
855

Christophe: pourquoi son album “Les Vestiges du Chaos” était un chef-d'œuvre

 

Retour sur l'un des plus beaux albums du chanteur qui nous a quittés cette semaine. Sorti en 2016, ce sublime treizième album et ses treize morceaux, telles les poussières d’étoiles issues du chaos de son travail de création, avait nécessité 7 ans de travail.

Christophe photographié dans son appartement parisien par Cédric Delsaux

Dangereuse, par Christophe avec Sara Forestier, issu de son dernier album Les Vestiges du Chaos.

Je vous propose… d’ouvrir des choses. Des choses avec moi… sur de nouvelles voies.” En quelques mots simples – les premières paroles de son 13ème album –, Christophe en avait résumé le dessein. Humblement, délicatement, il y décrivait le voyage inédit qui attend ceux qui répondront à son invitation. Une exploration de contrées inexplorées, peuplées de musiques électroniques sauvages, d’instruments fabuleux et d’incantations primitives. Une plongée en sa compagnie dans les profondeurs caverneuses de son intimité, sans pudeur et sans masque. Une traversée de matières sonores brutes, nouvelles, denses et puissantes. Album magistral et fulgurant, Les Vestiges du chaos est un pur objet contemporain et, pourtant, son étrange beauté lui confère une aura universelle, intemporelle.

 

 

 Le cristal de ses cordes vocales frémit, mais ce sont nos cœurs qui sont parcourus d’un frisson.

“Les Vestiges du chaos, ce sont les poussières qu’il reste de tout ça…”, nous expliquait Christophe en 2016, observant, tel un capitaine, son appartement-laboratoire du boulevard du Montparnasse à Paris. C’est dans ce paquebot interstellaire rempli de bric-à-brac qu’il créait depuis des années, au milieu de dizaines de synthés, de machines, d’un piano ou d’un Hang, cet instrument en forme de soucoupe volante sur lequel il tambourinait à toute heure de la nuit. Les vestiges du chaos sont les poussières d’étoiles de ses créations, de ses expérimentations musicales, de ses rencontres, de ses fantasmes, de ses amours et de ses voyages “sur [son] bateau, ou à Tanger, la ville qu’[il] aime”. Les vestiges, treize morceaux, rayonnent et vibrent en musique comme une matière noire frénétique. Esthète timide, bluesman qui ne compose qu’“au feeling”, dandy, rockeur, performeur électro ou amoureux des productions de metal, du rap et du R & B américain (de Kanye West à Nine Inch Nails), Christophe présentait les multiples visages d’un dieu dionysiaque. Du chaos de la vie musicale, il faisait émerger des vestiges toujours solides, des pyramides incas où résonnent des chants poignants, des temples grecs dédiés aux amours déçues, des églises où l’on vénère des amitiés sacrées (celle avec l’icône électro-punk et chanteur du groupe Suicide, Alan Vega – en duo sur le morceau Tangerine – ou avec Lou Reed auquel il en dédie un autre). De chaque morceau s’échappent des exhalaisons prophétiques. Comme celles d’Apollon à Delphes, elles mettent en transe. Au détour d’un morceau, des pythies surgissent pour annoncer leurs oracles. On reconnaît la chanteuse Soko ou l’actrice Anna Mouglalis. Partout, la voix de Christophe, toujours plus émouvante, crie la sincérité même lorsqu’elle susurre. Le cristal de ses cordes vocales frémit, mais ce sont nos cœurs qui sont parcourus d’un frisson.

 J’ai le désir de réunir votre plus belle âme et ma plus grande flamme (Christophe)

Les Mots Bleus, morceau mythique de Christophe.

Ailleurs, sa musique semble, au contraire, venir des confins de l’espace, à travers des instruments déréglés, des satellites et des antennes astronomiques dirigés vers des étoiles noires émettant un son alien envoûtant. On navigue alors dans une nuit galactique, voguant, le vague à l’âme, sur des mélodies romantiques portées par des pianos et des violons majestueux, et, l’instant d’après, dansant joyeusement entre des soleils brûlants. “J’ai le désir de réunir votre plus belle âme et ma plus grande flamme”, psalmodie Christophe. Le brasier a pris. Il est incandescent, toujours aujourd'hui.

 

 

Les Vestiges du Chaos de Christophe (Capitol Music France),

 

 

 

Par Thibaut Wychowanok

Rema, le rappeur soutenu par Barack Obama
12

Rema, le rappeur soutenu par Barack Obama

Musique A 20 ans, Rema s’impose déjà comme l’un des artistes les plus influents de la scène musicale nigériane. Avec trois EP qui ont déjà fait leurs preuves, le jeune chanteur originaire de Benin City trace sa route sur la scène internationale. Les titres “Dumebi”, “Bad Commando” ou “Iron Man” ont été validés par le manager de Drake et un certain Barack Obama, faisant de lui la nouvelle star montante afrobeat dans la lignée de WizKid et de Burna Boy. A 20 ans, Rema s’impose déjà comme l’un des artistes les plus influents de la scène musicale nigériane. Avec trois EP qui ont déjà fait leurs preuves, le jeune chanteur originaire de Benin City trace sa route sur la scène internationale. Les titres “Dumebi”, “Bad Commando” ou “Iron Man” ont été validés par le manager de Drake et un certain Barack Obama, faisant de lui la nouvelle star montante afrobeat dans la lignée de WizKid et de Burna Boy.

Rencontre avec Thomas Azier : “Je suis assailli par la pub, la pornographie et les stories Instagram”
768

Rencontre avec Thomas Azier : “Je suis assailli par la pub, la pornographie et les stories Instagram”

Musique En attendant la sortie le 12 juin de son quatrième album “Love, Disordely”, le musicien néerlandais se confie sur son désir de radicalité, l’exploration de nouvelles masculinités, les réseaux sociaux et le pouvoir de l'indépendance artistique. En attendant la sortie le 12 juin de son quatrième album “Love, Disordely”, le musicien néerlandais se confie sur son désir de radicalité, l’exploration de nouvelles masculinités, les réseaux sociaux et le pouvoir de l'indépendance artistique.

Advertising
Le producteur de Kendrick Lamar sample les pleurs des Afro-Américains
997

Le producteur de Kendrick Lamar sample les pleurs des Afro-Américains

Musique Producteur pour Snoop Dogg, Kendrick Lamar, Raphael Saadiq ou encore Steevie Wonder, le musicien Terrace Martin a dévoilé le titre “Pig Feet” alors que les émeutes se multiplient aux États-Unis suite au décès de George Floyd, étranglé par un policier. Découvrez ce morceau explosif en collaboration avec Denzel Curry, le saxophoniste Kamasi Washington ou encore les rappeurs G Perico et Daylyt. Producteur pour Snoop Dogg, Kendrick Lamar, Raphael Saadiq ou encore Steevie Wonder, le musicien Terrace Martin a dévoilé le titre “Pig Feet” alors que les émeutes se multiplient aux États-Unis suite au décès de George Floyd, étranglé par un policier. Découvrez ce morceau explosif en collaboration avec Denzel Curry, le saxophoniste Kamasi Washington ou encore les rappeurs G Perico et Daylyt.

Le festival We Love Green inaugure une édition 100% digitale
598

Le festival We Love Green inaugure une édition 100% digitale

Musique Après l'annulation de sa neuvième édition le 16 avril dernier en raison de la pandémie de Covid-19, le festival francilien We Love Green revient du 3 au 7 juin pour proposer une édition intégralement virtuelle. Sur une plateforme dédié baptisée “We Love Green TV”, celle-ci proposera une sélection de concerts inédits, sessions live, conférences et autres recettes de cuisine pour patienter jusqu'à sa future édition en 2021. Après l'annulation de sa neuvième édition le 16 avril dernier en raison de la pandémie de Covid-19, le festival francilien We Love Green revient du 3 au 7 juin pour proposer une édition intégralement virtuelle. Sur une plateforme dédié baptisée “We Love Green TV”, celle-ci proposera une sélection de concerts inédits, sessions live, conférences et autres recettes de cuisine pour patienter jusqu'à sa future édition en 2021.

Que vaut le nouvel album de Freddie Gibbs, l'ex-dealer passé prophète du rap américain?
977

Que vaut le nouvel album de Freddie Gibbs, l'ex-dealer passé prophète du rap américain?

Musique Vendredi dernier sortait le dernier album de Freddie Gibbs, “Alfredo”, réalisé en duo avec le producteur The Alchemist. À l'aide du fidèle collaborateur de Mobb Deep et d'Eminem, le rappeur originaire de l'Indiana offre un opus à la fois grave et éthéré, dont les mélodies douces emmènent vers un territoire de rap tendre. Vendredi dernier sortait le dernier album de Freddie Gibbs, “Alfredo”, réalisé en duo avec le producteur The Alchemist. À l'aide du fidèle collaborateur de Mobb Deep et d'Eminem, le rappeur originaire de l'Indiana offre un opus à la fois grave et éthéré, dont les mélodies douces emmènent vers un territoire de rap tendre.

La chanteuse Grimes vend son âme aux enchères
586

La chanteuse Grimes vend son âme aux enchères

Art Dans la lignée de Faust ou de Dorian Gray, la chanteuse Grimes, connue pour sa musique électronique expérimentale rehaussée d’un style tout aussi audacieux, a décidé de mettre en vente, au milieu d'une exposition de ses dessins et de ses photographies, un autre bien tout à fait particulier : son âme. Derrière cette ultime transgression, ce n’est en effet ni la beauté éternelle ni la richesse infinie que souhaite l’artiste mais un simple chèque du plus offrant qu'elle échangera contre un ensemble d'actes juridiques. Dans la lignée de Faust ou de Dorian Gray, la chanteuse Grimes, connue pour sa musique électronique expérimentale rehaussée d’un style tout aussi audacieux, a décidé de mettre en vente, au milieu d'une exposition de ses dessins et de ses photographies, un autre bien tout à fait particulier : son âme. Derrière cette ultime transgression, ce n’est en effet ni la beauté éternelle ni la richesse infinie que souhaite l’artiste mais un simple chèque du plus offrant qu'elle échangera contre un ensemble d'actes juridiques.