Retour en force pour la Californienne Brooke Candy. Après un nouveau titre, Happy, il y a trois mois, la rappeuse revenait début juillet avec XXXTC, morceau sulfureux à trois voix dont elle dévoilait hier le clip. Son amie et collaboratrice de longue date la chanteuse britannique Charli XCX l’y rejoint une fois de plus, ainsi que la rappeuse du Bronx Maliibu Miitch qui vient y poser un couplet décapant. Dans XXXTC, Brooke Candy semble revenir au son sombre et sulfureux de son premier EP Opulence après une incursion vers une pop plus commerciale et solaire. Ici, l’artiste réaffirme son message libertaire et sex-positivebrandi l’an dernier dans le titre My Sex où elle clamait déjà : “Mon sexe est mon arme (…) Mon sexe, mon sexe règne.”

 

Icône de mode subversive, Brooke Candy est également une artiste visuelle confirmée par la réalisation de ses propres vidéos à l’instar d’I Love You, son propre film pornographique de 40 minutes sorti l’an dernier. Forte de cette identité marquée, il n’est pas surprenant que le nouveau clip de la chanteuse, réalisé par Devan Jovanovic et Luke Abby, soit également très travaillé. Le visage peinturluré de rouge, Brooke Candy s’y présente telle une véritable “glamazone”, arborant une fois de plus son corps dénudé et tatoué comme l’étendard de sa féminité et de sa sexualité. Des lumières stroboscopiques d’un club à trois strip-teaseuses chromées en passant par un python albinos, l’artiste nous emmène dans sa propre réalité virtuelle aux accents cyber-punk, où elle s’incarne définitivement en figure d’un hip-hop futuriste.