224


Commandez-le
Numéro
21

De Martin Scorsese à David Fincher : 9 clips de musique réalisés par des stars du cinéma

Musique

L’Exorciste, Shutter Island, Taxi Driver ou encore La Haine… Ces films sont connus de tous, et leurs réalisateurs le sont tout autant. Certains de ces immenses cinéastes s'aventurent parfois hors du grand écran pour réaliser des clips de musique. Numéro revient sur 9 d'entre eux signés par des maîtres du 7e art, de Martin Scorsese à Matthieu Kassovitz, du plus ancien au plus récent.

Billy Idol, Dancing with myself, réalisé par Tobe Hooper

 

En 1985, lorsque le chanteur britannique Billy Idol revient avec le morceau Dancing with myself, c'est à Tobe Hooper, le réalisateur du film culte Massacre à la tronçonneuse qu'il fait appel pour son clip. Dans l'univers dark d'une ville post-apocalyptique, il met en scène le chanteur entouré de zombies qui tentent de l’atteindre… et qui finissent par danser avec lui sur la musique !

Michael Jackson, Bad, réalisé par Martin Scorsese

 

Pour le morceau Bad sorti en 1987, Martin Scorsese, illustre auteur de Taxi Driver et Raging Bull, a réalisé non pas un clip, mais bien un court-métrage de 18 minutes. Il y met en scène Michael Jackson dans un rôle de lycéen, qui entre en conflit avec ses potes de quartier car il ne veut plus participer aux mauvais coups. S’ensuit alors la fameuse chorégraphie qui a marqué l'histoire de la pop lorsque la musique démarre.

Sting, English man in New-York, réalisé par David Fincher

 

Sorti la même année que Bad (1987), le morceau English man in New-York de Sting a fait l’objet d’un clip réalisé par David Fincher, connu notamment pour le polar culte Seven, ou encore Alien 3. Dans une vidéo en noir et blanc, le chanteur marche dans les rues enneigées de New-York. En 4 minutes 27, le réalisateur nous plonge dans l’essence même de la ville, ayant su capturer comme nul autre son ambiance si singulière.

IAM, Je danse le MIA, réalisé par Michel Gondry

 

Connu pour ses films Eternel Sunshine of the Spotless Mind ou encore L’écume des jours, le cinéaste Michel Gondry a aussi réalisé de nombreux clips. L’un des plus connus est celui du tube du groupe IAM, Je danse le MIA, sorti en 1993. Une succession de zooms avant et arrière viennent rythmer cette vidéo, qui met en scène le groupe marseillais sur le dancefloor d'une boîte de nuit.

Daft Punk, Da Funk, réalisé par Spike Jonze

 

Plus connu pour ses clips que pour ses films, Spike Jonze a pourtant signé d'excellents longs-métrages (Her, Dans la peau de John Malkovich). C'est lui qui signe les images du morceau Da Funk, du groupe électro Daft Punk, en 1995. Le clip raconte simplement l’histoire de Charles, un homme à tête de chien, qui se balade à New-York dans la nuit en tenant un ghetto-blaster diffusant la musique, et qui se fait systématiquement rejeter de tous les endroits où il passe.

Johnny Hallyday, Ce que je sais, réalisé par William Friedkin

 

En 1997, la star française Johnny Hallyday fait appel au réalisateur américain de L’Exorciste et French Connection pour réaliser le clip de Ce que je sais, un morceau très mélancolique coécrit par Pascal Obispo. Dans la vidéo, le cinéaste reste fidèle à la musique et met en scène un couple qui se quitte, avec des fondus enchaînés qui accentuent le côté poignant des paroles.

Red Hot Chili Peppers, Californication, réalisé par Jonathan Dayton et Valerie Faris

 

Si leur nom sont moins familiers que ceux des réalisateurs précités, le nom de leur film suffit pour identifier le duo Jonathan Dayton et Valerie Faris, puisqu'il est à l’origine de la comédie culte Little Miss Sunshine. C'est à leur regard tendre et humoristique que les Red Hot Chili Peppers ont fait appel pour filmer leur clip Californication en 2000. La vidéo devenue culte mixe des plans où le groupe performe sur un fond de ciel, avec des extraits de jeux vidéo.

Carla Bruni, Quelqu’un m’a dit, réalisé par Leos Carax

 

Carla Bruni dévoile en 2002 l’une de ses chansons emblématiques, Quelqu’un m’a dit. La chanteuse a coécrit le morceau avec Leos Carax, son compagnon de l’époque mais aussi réalisateur de Mauvais Sang et des Amants du Pont-Neuf. Bien sûr, il a aussi réalisé le clip, où Carla Bruni interprète tranquillement le morceau dans son salon accompagnée de sa guitare.

Kery James, XY, réalisé par Matthieu Kassovitz

 

En 2008, le réalisateur Matthieu Kassovitz s’associe avec le rappeur Kery James pour réaliser le clip du morceau XY. Après Les Rivières pourpres et Babylon A.D., le cinéaste français dévoile une vidéo à l’atmosphère ultra sombre, qui rappelle ses premiers films La Haine et Assassin(s). Plus qu’un simple clip, c’est un court-métrage de 7 minutes qui met en scène une histoire de règlement de compte.