8


Commandez-le
Numéro
07

Coldplay lance son dernier single dans l'espace avec Thomas Pesquet

Musique

Certains artistes lancent leurs nouveaux titres en exclusivité dans la presse, d’autres les envoient en mission sur l’ISS. Dans la nuit du 7 mai, Higher Power, le dernier single du groupe Coldplay, s’est offert un voyage intergalactique avant d’atterrir sur les plateformes d’écoute. 

© Coldplay

Puisqu'on n’a pas le droit de jouer pour qui que ce soit sur Terre [en raison de la crise sanitaire, ndlr.], on s’est dit qu’on allait jouer juste pour toi…” A la fin d’une rapide conversation avec Thomas Pesquet en direct de la Station spatiale internationale, Chris Martin, leader du groupe Coldplay, propose à l’astronaute un petit “concert pour une personne”. A l'occasion de la sortie de leur dernier titre, Higher Power, les anglais, qui ont déjà vendu plus de 100 millions de disques dans le monde, partent à la conquête de l'espace. Dans une vidéo postée par le groupe sur YouTube, on voit les membres du groupe échanger avec l'astronaute français - qui vient d’embarquer pour un deuxième voyage de six mois à bord de l’ISS -, avant de lui faire jouer leur nouveau morceau en exclusivité. Lunettes de soleil sur le nez, Thomas Pesquet joue ainsi le titre pour la première fois depuis la Cupola, coupole panoramique de la station, au beau milieu des étoiles. 

Dans cette mise en scène lunaire, l'astronaute français raconte sa vie extraterrestre aux membres du groupe de britpop et leur explique pourquoi les films de science-fiction racontent n'importe quoi quand ils font sortir les astronautes de leur capsule spatiale directement dans l'espace. Interrogé par Thomas Pesquet sur l’“alien vibe” du single, le chanteur, Chris Martin explique que le morceau a pour objet de nous faire “trouver l’astronaute en chacun de nous”. Le clip, paru quelques heures plus tard sur YouTube, met en scène les membres du groupe dans une zone industrielle indéterminée, jouant pour une poignée de danseurs holographiques aux looks extraterrestres. Dansant et bon enfant, le titre annonce un virage résolument synth-pop pour le groupe qui s’apprête à sortir son neuvième album d’ici à la fin de l’année.