638

Qui sont les Flatbush Zombies, sensation hip-hop psyché de Brooklyn ?

 

Numéro a rencontré le trio hip-hop psychédélique de Brooklyn le soir de son concert au Trianon à Paris. Photos : Darryl Richardson pour Numero.com.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’histoire commence avenue Flatbush, dans le quartier de Brooklyn à New York. Erick Arc Elliott et Meechy Darko se connaissent depuis l’enfance. Au lycée, ils rencontrent Zombie Juice. À eux 3, ils forment rapidement Flatbush Zombies. Ces trois artistes complémentaires incarnent aujourd’hui un rap psychédélique et unique. Proches d’autres rappeurs issus du mouvement rap de la Beast Coast comme A$ap Rocky et Joey Bada$$, ils sont sortis de l’ombre avec leur première mixtape D.R.U.G.S en 2012. 

On a toujours fait partie de ces kids qui écoutaient beaucoup de choses en dehors du rap. Quand j’étais petit, les gens appelaient ça de la ‘musique de Blancs’.

Tantôt planant tantôt puissant, leur style – entre ode aux trips sous acide, identité visuelle inspirée des comics et références au cinéma de Stanley Kubrick – est reconnaissable entre mille. Leur rap est à la fois acide, envoûtant et rocailleux, comme une rencontre entre The Jimi Hendrix Experience, Ol’ Dirty Bastard et les Beastie Boys.  C’est donc sans surprise que les rappeurs Jay Z, Busta Rhymes et Notorious B.I.G occupent une place aussi importante dans leurs influences que celle du groupe Nirvana et des chanteurs John Mayer et Beck. “On a toujours fait partie de ces kids qui écoutaient beaucoup de choses en dehors du rap. Quand j’étais petit, les gens appelaient ça de la ‘musique de Blancs’.” Erick Arc Elliott 

En mars dernier et six ans après la sortie de leur première mixtape, les Flatbush Zombies dévoilent leur premier album 3001 : A Laced Odyssey produit par Erick “The Architect” Elliott. S’ils se sont fait connaître en évoquant leurs propres trips sous drogue, ils traitent également de thèmes plus politiques comme dans le titre Blacktivist. À travers les paroles et le clip de ce morceau qui compile plusieurs extraits de vidéos de violences policières subies par la communauté noire, ils dénoncent l’insécurité dans les quartiers pauvres.

 

Quant au morceau Trade-Off de ce premier album – et dont le clip de génie a été tourné en Chine, à Shanghai –, il invite à réfléchir à la dimension aliénante du monde du travail. À la fin de leur show, dimanche dernier, les premières notes de Smells Like Teen Spirit de Nirvana retentissent et les Flatbush Zombies nous adressent, entre deux lâchers de cheveux, un dernier message : “Open your mind !”

 

 3001: A Laced Odyssey de Flatbush Zombies. Disponible. 

thegloriousdead.com

 

 

Angèle dévoile ses talents de danseuse avec le clip “Jalousie”
826

Angèle dévoile ses talents de danseuse avec le clip “Jalousie”

Musique Avec le clip “Jalousie”, Angèle dévoile un nouvel extrait de son premier album à paraître le 5 octobre prochain. La sœur du rappeur belge Roméo Elvis y dévoile ses talents de danseuse.  Avec le clip “Jalousie”, Angèle dévoile un nouvel extrait de son premier album à paraître le 5 octobre prochain. La sœur du rappeur belge Roméo Elvis y dévoile ses talents de danseuse. 

4 choses à savoir sur Lana Del Rey, la star vintage à la moue irrésistible
718

4 choses à savoir sur Lana Del Rey, la star vintage à la moue irrésistible

Musique Avec son look vintage et son chant lancinant, Lana Del Rey envoûte autant qu'elle respire. Tout juste une semaine après la sortie de son inattendu “Mariners Apartment Complex”, elle dévoile “Venice Bitch”, un morceau de 10 minutes qui clôt merveilleusement l'été, et annonce son sixième album “Norman Fucking Rockwell”. Numéro revient en quatre points sur la diva à la moue irrésistible. Avec son look vintage et son chant lancinant, Lana Del Rey envoûte autant qu'elle respire. Tout juste une semaine après la sortie de son inattendu “Mariners Apartment Complex”, elle dévoile “Venice Bitch”, un morceau de 10 minutes qui clôt merveilleusement l'été, et annonce son sixième album “Norman Fucking Rockwell”. Numéro revient en quatre points sur la diva à la moue irrésistible.

Avec “Love S.O.S.”, Justice mêle strip-tease, voyeurisme et violence
475

Avec “Love S.O.S.”, Justice mêle strip-tease, voyeurisme et violence

Musique En pleine promotion de “Woman Worldwide”, la version live de son album “Woman”, le duo Justice livre un clip aussi torride que violent pour son morceau “Love S.O.S.”. En pleine promotion de “Woman Worldwide”, la version live de son album “Woman”, le duo Justice livre un clip aussi torride que violent pour son morceau “Love S.O.S.”.

Qui est Noname, la nouvelle bombe hip-hop repérée par Chance the Rapper ?
825

Qui est Noname, la nouvelle bombe hip-hop repérée par Chance the Rapper ?

Musique Issue de la jeune génération de Chicago en pleine ascension, à l'instar de Chance the Rapper, Noname s’est approprié la scène hip-hop depuis quelques années.     Issue de la jeune génération de Chicago en pleine ascension, à l'instar de Chance the Rapper, Noname s’est approprié la scène hip-hop depuis quelques années.    

Pour “La Marcheuse” , Christine & the Queens s’essaye à la tauromachie
698

Pour “La Marcheuse” , Christine & the Queens s’essaye à la tauromachie

Musique À trois jours de la sortie de son deuxième opus tant attendu, “Chris”, Christine & the Queens se défait de ses tenues SM portées dans “5 dollars” et devient une torera solitaire dans “La marcheuse”, un clip où la douceur et les métaphores règnent. À trois jours de la sortie de son deuxième opus tant attendu, “Chris”, Christine & the Queens se défait de ses tenues SM portées dans “5 dollars” et devient une torera solitaire dans “La marcheuse”, un clip où la douceur et les métaphores règnent.

Rencontre avec Róisín Murphy, pop star malgré elle
708

Rencontre avec Róisín Murphy, pop star malgré elle

Musique Icône de mode et pop star malgré elle, Róisín Murphy se singularise par son extravagance, sa pop expérimentale et une vision très glamour de l’art. À l'occasion de la sortie de ses quatre nouveaux EP, elle répond aux questions de Numéro. Icône de mode et pop star malgré elle, Róisín Murphy se singularise par son extravagance, sa pop expérimentale et une vision très glamour de l’art. À l'occasion de la sortie de ses quatre nouveaux EP, elle répond aux questions de Numéro.