Collaborateur musical et sonore du réalisateur américain David Lynch depuis quatorze ans, Dean Hurley vient d’annoncer un nouvel album solo. Ce designer sonore a déjà sorti un album en 2017, Anthology Resource Vol. 1: △△, avec les ambiances sonores de la troisième saison de la série culte Twin Peaks sur laquelle il a collaboré avec David Lynch. Son deuxième album, intitulé Anthology Resource Vol. 2 Philosophy of Beyond, rassemble les atmosphères créées pour le film Perfect d’Eddie Alcazar, dont la bande-son est signée du producteur et rappeur Flying Lotus. Certaines musiques de ce nouvel opus ont été composées alors que Dean Hurley était en résidence d'artiste en Australie : la Galerie d'art de Nouvelle-Galles du Sud, important musée de Sydney, l’avait invité dans le cadre de l’exposition “Masters of Modern Sound. De ces inspirations est né un album ambient expérimental aux sonorités intrigantes et planantes à l’image de la bande-son culte de Twin Peaks, plutôt conçue pour créer une ambiance que pour donner lieu à un tube planétaire.

 

Un documentaire a été dévoilé à l’annonce de l’album. Philosophy of Beyond: An Introduction explore la question métaphysique de ce qui constitue l'être en dehors de notre “réalité physique”. Des interviews d’archives de l’actrice Elizabeth Taylor, du philosophe Charles Muses et de bien d’autres ont été montées sur les musiques mystérieuses composées par Dean Hurley. L’album, dont la sortie est fixée au 12 juillet chez Sacred Bones Records, se veut la bande-son du “voyage mystérieux et immortel de l’âme dans les profondeurs au-delà du monde connu et son retour”.

 

La musique influence énormément la perception d’un film ou d’une série. Son rôle est majeur dans l'accompagnement du récit et dans la création d'atmosphère. Sans la chanson Stuck In the Middle With You, des Stealers Wheel, que serait la scène culte du film Reservoir Dogs de Quentin Tarantino? Éléments essentiels à la création d’une œuvre, les compositeurs de B. O. et les music supervisors (chargés de trouver la musique correspondant à la vision du réalisateur) ont rarement la notoriété qu'ils méritent compte tenu de leur contribution au succès d'un film. Certains y arrivent pourtant comme le français Yann Tiersen, connu pour avoir composé la bande originale du Fabuleux Destin d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet, mais aussi pour ses albums solo tels que Les Retrouvailles