244


Commandez-le
Numéro
09

Qui est Declan McKenna, jeune prodige de la pop adoubé par Elton John ?

MUSIQUE

Depuis la parution de son premier disque en 2017, Declan McKenna ne cesse de marquer le paysage de la pop avec de titres engagés sur fond de guitares saturées. Ce vendredi 9 février 2024, le chanteur britannique partage What Happened to the Beach?, un troisième album vivifiant composé entre Londres et Los Angeles. Entre deux concerts, Numéro a rencontré à Paris le jeune artiste adoubé par Elton John.

Declan McKenna - Mulholland's Dinner and Wine (2024).

Il est bientôt 15 heures lorsque l'auteur-compositeur-interprète britannique Declan McKenna se présente dans le salon d’une salle de concert de Pigalle, à Paris. Nous sommes en novembre 2023, et la veille, le jeune homme âgé de 25 ans y conviait une poignée de ses fans francophones pour un spectacle intimiste, révélant au passage quelques titres issus de son troisième album intitulé What Happened to the Beach? (2024). Il faut dire que le public hexagonal a toujours été l’un de ses fervents soutiens, comme lorsqu’il partageait l’hymne Brazil abordant le thème de la corruption au sein de la FIFA, en 2015. Celui qui a été adoubé par Elton John nous confie d’ailleurs à ce sujet : “J'ai vraiment l'impression que Paris et la France en général sont les premiers endroits où l'on découvre ma musique.

 

Declan McKenna, jeune prodige de la pop adoubé par Elton John


Le très gender fluid Londonien Declan McKenna dévoile, ce vendredi 9 février 2024, un troisième disque de pop extravagante (aussi colorée que son look) et mélodique mâtinée de rock (quelque part entre la verve des Beatles et l'exubérance de Mika) qu’il a composé entre Los Angeles et Londres et pour lequel il s’est entouré du producteur Gianluca Buccellati, connu pour avoir collaboré avec Lana Del Rey ou encore Arlo Parks. En résultent douze titres infusés d’une énergie débordante, oscillant entre riffs de guitares saturées (The Phantom Buzz) et partitions plus enveloppantes (Honest Test). Interview d'un jeune prodige qui cumule 1 milliard d'écoutes en streaming et qui cartonne sur TikTok. 

  • Declan McKenna © Henry Pearce.

  • Declan McKenna © Henry Pearce.

  • Declan McKenna © Henry Pearce.

1/3

L'interview de Declan McKenna, musicien extravagant qui sort l'album What Happened to the Beach?

 

Numéro : Vous sortez un nouvel album intitulé What Happened to the Beach? (2024). Quels sont pour vous les thèmes principaux de ce disque ?

Declan McKenna : Les paroles sont un peu plus simples que sur mes précédents disques. J’aime cela parce qu'elles sont universelles et offrent une sensation de bien-être, donnant à voir une expérience un peu différente. Un morceau comme Sympathy parle d'amour, de compassion et invite à nous libérer de nos inhibitions pour mieux se connecter aux autres. Et le côté nostalgique et fun d'Elevator Hum évoque l'amitié et l'enfance. Peut-être qu’auparavant j’essayais de vivre selon trop de règles alors que maintenant je me sens plus libre.


Vous passez d’un titre doux comme Honest Test à un titre plus énergique comme Phantom Buzz. Quelle est selon-vous la ligne directrice de cet album ?

J'ai écrit tellement de musique pour cet album et il y a beaucoup de chansons sur lesquelles je suis encore en train de travailler. Ce qui était important, c'était de trouver le bon équilibre pour l'ensemble du disque, afin qu’il paraisse cohérent. Il s'agissait avant tout de pouvoir faire voyager mon public sans être ennuyeux. Il y a certains titres qui vous aspirent et d’autres qui vous élèvent. Je pense que cet album est marqué par une recherche d’équilibre.

 

Quels messages essayez-vous de transmettre avec votre musique ?

J’essaie d’être le plus direct possible. Je compose souvent différents types de musique en fonction de ce que je ressens. Mais pour ce projet, il s'agissait d'être dans l'instant présent. Même si cela me semblait un peu fou, de me lancer dans les premières choses qui me venaient à l’esprit. Je pense que les paroles ne sont pas surchargées car j’essaie en quelque sorte de faire valoir mon point de vue sur diverses questions.

  • Declan McKenna © Nathan Merchadier.

  • Declan McKenna © Nathan Merchadier.

  • Declan McKenna © Nathan Merchadier.

1/3

“Mon premier album traite des grands problèmes de notre monde alors que le second opère selon moi une plongée dans un univers dystopique.” Declan McKenna

 

Vous avez reçu le soutien d’immenses artistes comme Elton John, comment avez-vous vécu cela ?

C’était génial, j’ai eu la chance de le rencontrer une fois. C'est surréaliste mais aujourd’hui, j'ai l'impression d'avoir rencontré quelques-uns de mes héros. C'est agréable de briser le quatrième mur et de ne plus envisager une personne uniquement comme une célébrité. Non pas que je sois tout le temps au téléphone avec Elton John [rires], mais j’ai beaucoup aimé son message de soutien.

 

Quel effet cela fait de performer sur d'immenses scènes comme celle du festival de Coachella ?

C’est évidemment génial de jouer sur des scènes énormes comme celles de Glastonbury ou de Coachella, même si c'est parfois intimidant. Mais je pense aussi que les concerts intimistes sont géniaux car les erreurs y sont autorisées. Tout au long de ma vie, j’ai écouté de la musique irlandaise dans laquelle il y a un esprit traditionnel. De la même manière, durant ce genre de concerts qui ont lieu dans de petites salles, on a l’impression que les murs sont en sueur et que le public est complètement absorbé par la musique. 

 

Vous considérez-vous comme un artiste engagé ?

Je pense que toute ma musique a en quelque sorte servi cet objectif d’une manière différente. Mon premier album traite vraiment des grands problèmes de notre monde alors que le second opère selon moi une plongée dans un univers dystopique. Je crois aux vertus de la musique. J’essaie de composer mes titres d'une manière qui peut vous aider à lâcher prise et vous donner le sentiment que vous pouvez être vous-même. Tout le monde cherche sa place et c’est justement important d’en être conscient.

Declan McKenna - Elevator Hum (2023).

“J’ai été inspiré par Prince ou Kate Bush, même si mes influences changent souvent.” Declan McKenna

 

Quelles sont vos influences majeures ?

Cela change toujours parce qu'il y a certains artistes que j’aime comme David Bowie, auxquels je ne vais pas vraiment essayer de ressembler. J’ai aussi été inspiré par Prince ou Kate Bush, même si mes influences changent souvent. Je pense qu’il est important de pouvoir puiser des influences venant de différents univers. Il y a des moments où je suis à la recherche d’une esthétique un peu vintage et d’autres où je m'inspire de l'esthétique des années 70. Mais je pense qu'il est important que vos influences puissent voyager avec vous avant de vous conduire à définir votre propre esthétique. Sinon, j'ai remarqué que mes albums préférés étaient portés par des énergies différentes comme c'est le cas de ceux du duo Simon and Garfunkel.


Y a-t-il des artistes avec qui vous rêvez de collaborer ?

Je pense que ma musique est de plus en plus collaborative, il y a beaucoup d'artistes avec qui j'aimerais collaborer. Travailler avec le groupe Unknown Mortal Orchestra ou encore David Byrne, ça pourrait être génial.

 

En mai 2024, vous vous produirez sur la scène de la Cigale à Paris. Quelle est votre relation avec votre public français ?

Elle se passe plutôt bien à ce stade [rires]. Je suis venu ici tellement de fois. J'ai vraiment l'impression que Paris et la France sont les premiers endroits où l'on découvre ma musique. Quand le titre Brazil est sorti, j’avais l’impression que nous avions déjà un public ici. Je pense qu'il y a dans ce pays une certaine passion pour la musique. J'aime la façon dont les gens s’intéressent à cet art.


Si vous n’aviez pas fait de la musique, qu’auriez-vous fait ?

Je serais probablement allé à l’université [il a arrêté l'école à 17 ans pour se consacrer à la musique, après avoir connu le succès adolescent, ndlr]. Je suppose que je pourrais finir par écrire ou travailler dans un milieu assez créatif. Ou alors quelque chose de totalement différent : sauver des tortues ou quelque chose du genre.


L’album What Happened to the Beach? (2024) de Declan McKenna, disponible le 9 février 2024. En concert à la Cigale à Paris le 3 mai 2024.