Advertising
639

Qui est Desiigner, l’enfant du rap à l'ascension fulgurante ?

 

Tout juste âgé de 19 ans,
le rappeur Desiigner a connu en l’espace de quelques
mois une ascension fulgurante. Sous
la houlette de Kanye West, qui l’a signé sur son label G.O.O.D. Music, le jeune prodige prépare actuellement un premier album très attendu.

Desiigner photographié par Danielle Levitt.

Desiigner photographié par Danielle Levitt.

Dans la moiteur d’un après-midi de fin d’été, Desiigner se prête au jeu d’une séance photos.
Le prodige âgé de 19 ans est le plus jeune artiste, depuis l’Anglaise Lorde, à avoir atteint la plus haute marche
des charts avec son single Panda, hit planétaire qui l’a soudain révélé à la face du monde. Depuis, ses grimaces sont déjà devenues une signature reconnue par ses
fans. Devant le studio du Lower East Side, où se déroule le shoot, une nuée de gamins du quartier attendent patiemment, espérant entrevoir le jeune rappeur et, peut-être, faire un selfie avec cette star sortie de leurs rangs. Son histoire aux allures de success story est saisissante : il y a seulement huit mois, Desiigner (Sidney Royel Selby III, de son vrai nom) était comme eux, un jeune citadin plein de rêves ayant grandi à Bedford-Stuyvesant, le quartier de Brooklyn qui a vu naître des pointures du hip-hop comme Biggie Smalls et Jay-Z. Son rêve s’est concrétisé grâce à l’intervention d’un pygmalion des temps modernes : la mégastar Kanye West, qui l’a signé sur son label G.O.O.D. Music. Avec le coaching gagnant de Kanye West, véritable expert en ciselage de sons, Desiigner
a concocté le tube de l’été, puis confirmé l’essai avec un deuxième hit, Tiimmy Turner, histoire de prouver qu’il
n’est pas l’homme d’un unique succès. Telles de bonnes fées, les producteurs parmi les plus éminents de notre époque se sont déjà penchés sur ses morceaux : Menace a concocté le son “trap” lourd et saccadé de Panda,
Mike Dean s’est consacré aux ambiances gothiques de Timmy Turner. Pour entériner une fois pour toutes son sta- tut de musicien avec lequel il faudra désormais compter, Desiigner est en train d’achever son premier album studio, intitulé The Life of Desiigner, mais il refuse de livrer le moindre commentaire à son sujet.

Tout bouge si vite pour moi, c’est dingue!”, nous confie Desiigner. À bien des égards, on pourrait en dire autant de son flow trépidant, indéchiffrable par moments et néanmoins impressionnant. Pendant notre entretien,
il passe sans transition d’un parler standard à une scansion plus proche du rap que d’une conversation courante. Clairement, le jeune homme possède un talent inné pour cette forme musicale et une oreille très sûre pour le
tempo et la structure. “J’ai fait ça toute ma vie, poursuit-il. Quand j’étais petit, mon père m’a donné un dictionnaire de rimes. Je passais mon temps à le feuilleter et à rapper à toute vitesse en enchaînant les rimes.” Et il ajoute : “C’est ça, mon talent.” Écouter ce talent à l’état brut en action, sans vernis, suffit à vous convaincre de la futilité de certaines critiques qui prétendent que son flow traînant et sa chaude voix de basse sont trop semblables à
ceux de Future et d’autres rappeurs d’Atlanta – consciem- ment ou non, chaque jeune artiste tire son inspiration d’illustres prédécesseurs.

Desiigner photographié par Danielle Levitt.

Évoquant sa première rencontre avec Kanye West, dans une voiture garée devant l’aéroport de
Los Angeles, Desiigner explique comment ses propres ambitions se sont tout naturellement rapprochées de celles de son célèbre mentor : “[Kanye] me disait alors que nous ne sommes pas des rappeurs, mais des artistes, rapporte-t-il. Et cette description correspond à ce que j’ai toujours rêvé d’être. C’est comme ça que je me suis toujours vu.” Plus spécifiquement – et plus concrètement – Desiigner avoue qu’il rêve de jouer “devant des millions de fans” et d’enregistrer un album qui “fasse ressentir toutes les émotions possibles”. Il maîtrise déjà l’art de déclen- cher la joie et la frénésie chez ses admirateurs. Son éner- gie et son enthousiasme inépuisables sont contagieux. Même les critiques y succombent. Sa tactique vis-à-vis de ceux qui l’agressent ? “Les inonder de douceur. Si je danse et que je m’éclate à côté de toi, tu te dis : ‘Je ne peux pas haïr ce mec ! Il est là pour son plaisir, c’est tout’.” À l’écouter, nous non plus.

 

The Life Of Desiigner de Desiigner (G.O.O.D. Music), disponible début 2017.

 

Par Abby Schreiber.

Chaos épileptique dans le nouveau clip de King Krule
643

Chaos épileptique dans le nouveau clip de King Krule

Musique Le musicien londonien n’en finit plus de nous faire patienter avant la sortie de son nouvel album. Cependant, il dévoile un 3e titre inédit après avoir sorti les morceaux "(Don’t let the Dragon) Draag On" et "Alone Omen 3". Titre inaugural de l’album, "Cellular" surprend par son rythme enlevé et son clip fiévreux. Le musicien londonien n’en finit plus de nous faire patienter avant la sortie de son nouvel album. Cependant, il dévoile un 3e titre inédit après avoir sorti les morceaux "(Don’t let the Dragon) Draag On" et "Alone Omen 3". Titre inaugural de l’album, "Cellular" surprend par son rythme enlevé et son clip fiévreux.

Slowthai: le rap incendiaire d’un enfant turbulent
972

Slowthai: le rap incendiaire d’un enfant turbulent

Musique Un flow enragé et des paroles survoltées : en moins d’un an, le rappeur anglais s’est construit une communauté de fans qui ne cesse de grandir. En 2020, Slowthai est le nouveau visage de la marque de sportswear italienne C.P Company, qui lui dédie une collection capsule.  Un flow enragé et des paroles survoltées : en moins d’un an, le rappeur anglais s’est construit une communauté de fans qui ne cesse de grandir. En 2020, Slowthai est le nouveau visage de la marque de sportswear italienne C.P Company, qui lui dédie une collection capsule. 

Advertising
Le nouveau Thundercat promet un album haut de gamme
978

Le nouveau Thundercat promet un album haut de gamme

Musique Le bassiste et producteur américain Thundercat présente “Dragonball Durag”, nouveau titre extrait de son prochain album, “It Is What It Is”, co-produit par Flying Lotus et avec les participations de Ty Dolla $ign, Childish Gambino, Kamasi Washington ou encore Steve Lacy. Le bassiste et producteur américain Thundercat présente “Dragonball Durag”, nouveau titre extrait de son prochain album, “It Is What It Is”, co-produit par Flying Lotus et avec les participations de Ty Dolla $ign, Childish Gambino, Kamasi Washington ou encore Steve Lacy.

Combien pèse l’ego de Sébastien Tellier?
762

Combien pèse l’ego de Sébastien Tellier?

Cinéma Jeudi 13 février, se tenait la première mondiale du documentaire "Sébastien Tellier : Many Lives" au festival F.A.M.E de la Gaîté Lyrique à Paris. De ses premiers succès à la sortie de son tout dernier titre, le film retrace l’évolution musicale de l’artiste. Entre scènes enfumées, délires musicaux et moments d’errances, le film de François Valenza rend hommage à la folie créatrice d’un homme, tout aussi "sublime que minable". Jeudi 13 février, se tenait la première mondiale du documentaire "Sébastien Tellier : Many Lives" au festival F.A.M.E de la Gaîté Lyrique à Paris. De ses premiers succès à la sortie de son tout dernier titre, le film retrace l’évolution musicale de l’artiste. Entre scènes enfumées, délires musicaux et moments d’errances, le film de François Valenza rend hommage à la folie créatrice d’un homme, tout aussi "sublime que minable".

673

La face sombre de Fela Kuti dans un documentaire choc

Cinéma Projeté à la Gaîté Lyrique dans le cadre du festival international des films sur la musique, “My Friend Fela” apporte un regard original sur la vie du créateur de l’afrobeat, illustre courant musical nigérian. À la fois féroce activiste et musicien de génie, Fela Kuti n’est pas exempt d’une part plus sombre et méconnue du grand public. Projeté à la Gaîté Lyrique dans le cadre du festival international des films sur la musique, “My Friend Fela” apporte un regard original sur la vie du créateur de l’afrobeat, illustre courant musical nigérian. À la fois féroce activiste et musicien de génie, Fela Kuti n’est pas exempt d’une part plus sombre et méconnue du grand public.

Bagarre organise une soirée de soutien aux migrants
983

Bagarre organise une soirée de soutien aux migrants

Musique Après un Olympia complet en novembre 2019, marqué par l’intervention de pléthore d’associations, le groupe parisien Bagarre remet le couvert. Ce samedi 22 février, Emmaï Dee, Maître Clap, Mus, Majnoun et La Bête organisent une soirée de soutien aux migrants à la Folie, dans le XIXe arrondissement.  Après un Olympia complet en novembre 2019, marqué par l’intervention de pléthore d’associations, le groupe parisien Bagarre remet le couvert. Ce samedi 22 février, Emmaï Dee, Maître Clap, Mus, Majnoun et La Bête organisent une soirée de soutien aux migrants à la Folie, dans le XIXe arrondissement. 



Advertising