Advertising
Advertising
09 Avril

Do Disturb : une nuit érotico-électrique au Palais de Tokyo

 

La soirée Do Disturb by Night, organisée par Boiler Room, aura lieu au Palais de Tokyo le 13 avril prochain. Au programme: une nuit électro, néo-féministe et érotique.

Par La rédaction

“Brooke Candy”, photographie de Hajime Kinoko et Yulia Shur.

Des DJ set, des performances et une audience réduite, c'est la recette gagnante de Boiler Room, qui organise depuis 2010 des soirées électro dans le monde entier et les diffuse en direct sur Internet. Laurent Garnier, Richie Hawtin, Marcel Dettmann ou encore Kerri Chandler, tous les grands noms de l’electro et de la techno se sont prêtés au jeu du DJ set retransmis en live. Et pour la cinquième édition du festival Do Disturb, le Palais de Tokyo convie ainsi Boiler Room pour une soirée exceptionnelle, placée sous le signe de l'érotisme et de la tolérance avec les quatre artistes Brooke Candy, Dustin Muchuvitz, Violeta West et December.

 

L’artiste et chanteuse californienne Brooke Candy, connue pour ses performances subversives où elle mêle concert rap, punk et strip-tease, offrira une performance de shibari, le bondage japonais, accompagnée de l’artiste spécialisé dans le domaine, Hajime Kinoko dans un set qui mélangera musique, SM et art.

Brooke Candy - Happy [OFFICIAL VIDEO]

L’artiste queer Dustin Muchuvitz, aussi connu sous le nom de Dustina, cherche à dépasser les limites de genre. Le DJ parisien mêle la dark électro et la cold wave dans des sets énergiques. Souvent qualifié de muse électro, l’artiste aux cheveux rouges s’est transformé en mannequin pour le label Neith Nyer ou encore Maison Margiela.

 

Le public plongera dans l’univers surréaliste de la Française Violeta West, artiste prolifique qui cumule performances DJ, reprises de chansons et selfies Instagram. En novembre dernier, elle mêlait ambiance musicale étrange, maquillage décalé et monde coloré dans le clip du remix du générique du dessin animé Les Minipouss pour la compilation Meteo Dic Project.

 

Le DJ et producteur parisien December, qui s'est fait connaître à Londres sous le nom de Tomas More, mélangera pour sa part techno et électro avant-gardiste. Avec la sortie de son album Nights of Nights en février dernier, December continue de conquérir les cœurs des fans de techno.

NuméroNews


Advertising