22 Octobre

“C'est dur d'être un diamant dans un monde de strass.” Pourquoi Dolly Parton est-elle l'icône ultime ?

 

La diva country âgée de 72 printemps est la muse inattendue de la collection printemps 2019 de Gucci. Chanteuse, actrice et écrivaine, elle continue de séduire avec ses tenues de scènes folles et ses répliques saillantes. Et n'a rien à envier aux pop stars pour millennials.

Par Violaine Schütz

Dolly Parton photographiée par Andy Warhol (Polaroid)

Elle est digne d'un personnage de John Waters

 

Ça coûte beaucoup d'argent pour paraître si bon marché.” La fille spirituelle de Jayne Mansfield et de Mae West dont l'oncle pourrait s'appeler Elton John a cultivé une image de féminité excessive et explosive. Glamour, kitsch, white trash, sexy, la bimbo à choucroute blonde a toujours été à la limite entre le sublime, le vulgaire et le ridicule. Elle n'a jamais caché son recours à la chirurgie esthétique, clamant que si on lui disait qu'elle avait l'air heureuse, c'était seulement grâce au botox. Elle est restée fidèle à sa garde robe scénique de pin-up redneck devenue aussi célèbre que ses chansons. C'est cette panoplie de lumière qui a inspiré Alessandro Michele pour sa collection printemps 2019 tout en denim, rose bonbon et glitter. Ce look légendaire a été imaginé par Dolly après avoir observé une prostituée du village de son enfance qui la fascinait. Fan de drag-queens, elle affirme avoir perdu un jour dans un concours de drag qui l’imitaient. Semblant jouer constamment un rôle et se moquant volontiers d'elle-même, la chanteuse préfigure les folies d'un Kanye West en transformant sa vie en spectacle proche de la performance. Un goût de la mise en scène qui arrive à son climax en 1986, quand elle achète un parc d'attractions dans le Tennessee pour le rebaptiser Dollywood. C'est son Hollywood à elle, à l'instar du Graceland d'Elvis et du Neverland de Michael Jackson. Autre détail ajoutant encore au mythe : la brebis Dolly, premier mammifère cloné de l'histoire, a été appelée ainsi en hommage à l'opulente poitrine de la chanteuse, le clonage ayant été réalisé en Écosse à partir de cellules de glande mammaire. Ça ne s'invente pas.

Andy Warhol et Dolly Parton (1986), Sam Bolton

C'est une slasheuse aux multiples talents

 

La reine de la musique country aux 100 millions d'albums vendus et 3000 morceaux est surtout connue pour sa voix, qui émeut dans des tubes comme Dumb blonde (1967), I Will Always Love You  (hit de 1974 qu'elle avait refusé à Elvis de chanter avant que Whitney Houston ne l'immortalise en 1992) ou le sublime Jolene (1973), hymne d'une femme trompée au sous-texte lesbien qui fut repris par les White Stripes et remixé par Todd Terje. Superstar dans son domaine de prédilection, la marraine de Miley Cyrus s'est même permis de dire non à Peter Gabriel qui lui proposa le duo Don't Give Up et dut la remplacer par Kate Bush. Mais Dolly est aussi auteure-compositeure, multi-instrumentiste, scénariste, productrice, écrivaine (la suite logique de son sens de la repartie) et actrice. Au cinéma on retiendra surtout ses rôles dans Comment se débarrasser de son patron (1980) aux côtés de Jane Fonda et Potins de Femmes (1989) avec Sally Field ainsi que sa participation musicale à Transamerica (2006), nommée aux Oscars. Sa prochaine aventure ? Une mini série pour Netflix prévue pour 2019 dans laquelle Dolly jouera, composera, produira et chantera. Rien que ça !

Dolly Parton célébrée lors du défilé Gucci printemps-été 2019.

Elle revient de loin

 

Si vous n'aimez pas la route sur laquelle vous êtes en train de marcher, commencez à en préparer une autre.” C'est exactement ce que Dolly Rebecca Parton a fait, elle qui n'a pas débuté son chemin dans les strass et les paillettes. Mais, comme elle aime le répéter, “si tu veux l'arc en ciel, tu dois supporter la pluie.” Née le 19 janvier 1946 à Sevierville, un bled paumé du Tennessee, au milieu d'une fratrie de douze enfants et d'un père charpentier, elle a dû faire preuve d'une volonté monstre pour tutoyer les étoiles. Elle grandit dans la pauvreté, dormant dans une petite maison en bois où cinq gosses se partagent un lit. Les seules distractions en dehors de l'amour maternel à toutes épreuves ? Les virées familiales à l'église où elle commence à chanter à 6 ans. À 7 ans, elle se fabrique une guitare avant de pousser la chansonnette à la radio. Ado elle croise la route de l'homme en noir, Johnny Cash, qui l'encourage à suivre son intuition. À18 ans, elle l'écoute en filant à Nashville, la capitale de la country, pour y rencontrer la gloire quelques années plus tard. Mais elle n'oubliera jamais ses racines, évoquant dans ses chansons ses souvenirs à la ferme et dépensant des millions pour recréer la cabane de son enfance. Marquée à vie par le dénuement de son passé rural, elle œuvre pour de nobles causes. Depuis 1990, elle participe à un projet de bibliothèque qui offre des livres aux enfants. Elle a aussi levé des fonds pour AIDS et milité pour la PETA. Son engagement LGBT lui a également valu les foudres du Ku Klux Klan. Derrière le côté faux très travaillé de Barbie country, Dolly cache une authenticité et un cœur aussi gros que les diamants incrustés sur ses combis bling.

“I Will Always Love You” – Dolly Parton

5 citations inoubliables de Dolly Parton 

 

• “Quand j'étais avec Andy Warhol, j'ai pensé : ‘oh mon dieu, sa perruque a l'air moins chère que la mienne.’

 

• “Je ne suis pas offensée par toutes les blagues sur les blondes stupides parce que je sais que je ne suis pas stupide. Et que je sais je ne suis pas blonde.

 

• “J'étais la première femme à brûler mon soutien-gorge. Il a fallu aux pompiers quatre jours pour l'éteindre.

 

• “J'ai toujours eu un faible pour la nourriture et les hommes, dans cet ordre.

 

• “C'est dur d'être un diamant dans un monde de strass.

NuméroNews