223


Commandez-le
Numéro
12

Dua Lipa, Taylor Swift et Billie Eilish : le palmarès ultra féminin des Brit Awards 2021

Musique

Cette année, les Brit Awards (équivalent britannique des Grammy Awards) ont célébré les femmes. En récompensant Dua Lipa, Taylor Swift, Billie Eilish et Arlo Parks et les girls bands Haim et Little Mix, la grand-messe musicale organisée par la British Phonographic Industry a opéré un tournant ultra féminin dans un contexte de reprise progressive des concerts sous fond de crise sanitaire. 

Dua Lipa aux Brit Awards, le 11 mai 2021 © John Marshall - AFP

Alors qu’en 2020 la compétition avait été largement dominée par des artistes masculins, les femmes sont cette années les grandes gagnantes de la cérémonie récompensant les meilleurs artistes pop britanniques et internationaux. En remportant les prix de la “Meilleure artiste féminine” et du “Meilleur album britannique”, Dua Lipa a encore renforcé sa position d’icône pop incontournable, multi-récompensée et acclamée par la critique au Royaume-Uni comme à l’international. Au moment de recevoir son prix, qu’elle a dédié à l’infirmière et professeure britannique Elizabeth Anionwu, la chanteuse à interpellé Boris Johnson pour demander une augmentation de salaire significative au personnel du NHS, en première ligne pendant la crise sanitaire. Avec un public de 4000 personnes sans masque et sans distanciation sociale, les Brit Awards ont été le premier évènement de taille organisé par le gouvernement britannique dans le cadre d’un programme de recherche étudiant les meilleures manières d’assurer la sécurité du public dans les salles de spectacle, alors que le virus court toujours. 

Alors qu’elle était en concurrence avec Cardi B et Taylor Swift, Billie Eilish a remporté le prix de la “Meilleure artiste féminine internationale”. Taylor Swift est, quant à elle, entrée dans la légende en devenant la première femme à recevoir le prix de l’“Icône mondiale” (“Global icon”), précédemment remporté par David Bowie, Elton John ou encore Robbie Williams. C’est ensuite la chanteuse néo-soul et poétesse Arlo Parks, favorite dans plusieurs catégories, qui a reçu le prix de la “Révélation de l’année”, suite au succès de son premier album Collapsed in Sunbeams.

Cette année signe aussi le grand retour des girls bands, avec deux victoires significatives. La formation de dance-pop Little Mix a remporté le prix du “Meilleur groupe britannique”, devenant ainsi le premier groupe entièrement constitué de femmes à recevoir ce prix, qui couronne une carrière de plus de 10 ans avec six albums rentrés au top 5 britanniques. A l’international, c’est le trio de Los Angeles Haim qui a été salué, alors qu’aucun girls band n’avait remporté le prix du “Meilleur groupe international” depuis les Destiny’s Child en 2002. Les artistes masculins à s’être illustrés pendant la cérémonie sont Harry Styles, pour le “Titre de l’année” avec Watermelon Sugar, The Weeknd en tant que “Meilleur artiste international masculin”, et le rappeur J Hus en tant que “Meilleur artiste britannique masculin.”