Entre voix fluettes et rythmes langoureux, les collaborations entre les producteurs Duñe et Crayon ont tout pour séduire. L’aventure débute en juin 2016 avec la sortie de Duñe x Crayon, un premier EP élégant composé de trois titres aux accents groovy. Duñe, alias Vincent, a déjà été aperçu au sein du duo Sage, révélé en 2014 avec le morceau Lost Tonight. De son côté, Crayon, ou Lauren, n’a pas choisi son surnom au hasard. Illustrateur parisien, il commence à composer sa propre musique à 19 ans. Il faut attendre 2018 pour voir naître Post Blue, premier EP solo truffé de collaborations, de Lossapardo à Gracy Hopkins. Après ces aventures en solitaire, Duñe et Crayon se retrouvent en 2019 avec Hundred Fifty Roses un nouveau titre plein de désillusions, malgré son titre romantique "Hundred fifty roses will note make a man of me / Hundred fifty roses buying some fake company".

 

Les roses, nouvelle obsession de Duñe et Crayon ? Peut-être bien. Aujourd’hui, le duo revient avec Pointless, un titre en collaboration avec Ichon. Une invitation qui n’a rien d’une surprise, quand on connaît le penchant du rappeur pour les collaborations sensuelles. Impossible d’oublier Le Code, produit par Myth Syzer et sublimé par la voix de Bonnie Banane. Dans Pointless, il se transforme en dealer de roses pour les beaux yeux d'une escort cosmique. Pour mettre en images ce nouveau titre, on retrouve Alice Kong derrière la caméra. On avait déjà pu découvrir son esthétique vintage et sucrée dans plusieurs clips de la chanteuse Vendredi sur Mer, de Écoute Chérie à Chewing-Gum. Une introduction édulcorée au second album du duo, prévu pour avril prochain.