Advertising
839

Cinq bonnes raisons d’aller voir l’exposition “The Velvet Underground, New York Extravaganza” à la Philharmonie

 

Après David Bowie, la Philharmonie de Paris s’attaque à un autre mythe du rock en consacrant une exposition aux New-Yorkais du Velvet Underground, protégés d’Andy Warhol et avant-gardistes pluridisciplinaires. Une réussite.

Par Violaine Schütz

Gerard Malanga, le Velvet Underground et Nico avec Andy Warhol, Hollywood Hills, 1966. Courtesy Galerie Caroline Smulders, Paris.

 

1. Elle fait sortir le Velvet de son statut underground

Si l’influence du groupe formé par ­­­ Reed et John Cale au milieu des années 60 reste immense sur de nombreux courants comme le punk, la pop indé, le glam-rock et la new wave, leur nom reste moins culte que celui des Beatles ou des Stones. À l’époque, ils ont essuyé plusieurs échecs commerciaux, et n’ont connu le succès qu’après leur séparation. À l’occasion du 50e anniversaire de l’“album à la banane” (enregistré en 1966 et sorti en 1967), cette exposition rappelle combien les chansons art rock-protopunk-expérimentales-psychédéliques du groupe étaient puissantes et majeures, grâce aux vidéos et au son intemporel diffusé tout au long du parcours. 

 

 

2. Elle nous replonge dans le New York excitant de l’époque

Bouillonnant, fou et créatif, le New York des années 60 a vu naître de nombreux artistes, comme en témoignent les plus belles pages du Just Kids de Patti Smith. En pénétrant dans l’exposition, on est accueilli par un corpus photographique dantesque issu des archives de Fred McDarrah, photographe du Village Voice, qui shoota la vibration de la faune bigarrée du Lower East Side. 

Gerard Malanga et le Velvet Underground au Castle de Los Angeles,1966.

 

3. Elle nous inspire par son aspect graphique

Affiches de concert illustrées, pages de magazine subversives (il est beaucoup question de filles nues et de dope), pochettes de disque, l’esthétique du Velvet Underground fut aussi importante que sa musique. La faute à son producteur-pygmalion, Andy Warhol, qui fut son véritable gourou et lia son histoire à celle de la sémillante Factory. Les murs noirs et la scénographie signée Matali Crasset, ainsi que les néons et les figurines en carton des membres du groupe, mettent bien en valeur l’aura de l’imagerie de la contre-culture propre à ces héros souterrains.

Vue de l’installation de Jonas Mekas à la Philharmonie.

 

4. Elle dévoile des photos rares

Formation éclair (1965-1970), le Velvet a laissé peu de documents concernant son histoire. Pourtant, New York Extravaganza propose une belle sélection de clichés de Nat Finkelstein, de Billy Name ou de Stephen Shore montrant le groupe en live, dans les coulisses et même dans un van. On admire particulièrement celles des muses de Warhol (Edie Sedgwick, Nico, Candy Darling), qui ressemblent aux mannequins des défilés Saint Laurent par Hedi Slimane

Artwork d’Andy Warhol, du Velvet Underground & Nico, album cover, Universal Music Group.

 

5. Elle permet de comprendre le rayonnement du Velvet

L’héritage du Velvet a pénétré tous les arts. Dans la dernière salle, inégale dans ses choix, on trouve ainsi l’installation lumineuse brillante de Joao Louro, I’ll Be Your Mirror, une peinture de Léo Dorfner, des images de Nan Goldin ou d’Antoine d’Agata. Elle nous montre surtout que même si les génies Lou Reed et Nico nous ont quittés, leur univers pop, électrique et noir (qui mettait en lumière les freaks, les travestis et les junkies de New York) n’a jamais été aussi vivant et vivifiant.

 

 

The Velvet Underground, New York Extravaganza,

du 30 mars au 21 août, à la Philharmonie de Paris.

 

 

 

Rejjie Snow tease un nouveau titre avec la légende du rap MF Doom
777

Rejjie Snow tease un nouveau titre avec la légende du rap MF Doom

Musique L’ovni du rap irlandais Rejjie Snow vient d’annoncer une collaboration avec l’une de ses idoles : la légende du rap underground MF Doom. Le titre “Cookie Chips” — qui accueillera également le producteur Cam O’bi — sera dévoilé dès que les internautes auront commenté 10 000 fois le post du rappeur sur Instagram. L’ovni du rap irlandais Rejjie Snow vient d’annoncer une collaboration avec l’une de ses idoles : la légende du rap underground MF Doom. Le titre “Cookie Chips” — qui accueillera également le producteur Cam O’bi — sera dévoilé dès que les internautes auront commenté 10 000 fois le post du rappeur sur Instagram.

Le groupe Great Mountain Fire rend hommage à Bruxelles
856

Le groupe Great Mountain Fire rend hommage à Bruxelles

Musique Le groupe belge Great Mountain Fire a dévoilé vendredi le clip du single “Caroline“, extrait de l’album « MOVEMENTS », attendu en novembre prochain. Pilier de la scène indie rock bruxelloise depuis quelques années, les cinq musiciens trentenaires qui constituent le collectif rendent un hommage nostalgique à la capitale belge des années 2000. Le groupe avait déjà fait parler de lui en 2011 avec la sortie de l’album “Canopy”, puis en 2015 avec l’opus “Sundogs”.  Les membres de Great Mountain Fire laissent maintenant place à de nouvelles influences à la fois soul, funk et disco. L’occasion de découvrir un groupe en plein essor, qui a su multiplier les apparitions en Belgique et en France, en festival et en concert. Le groupe belge Great Mountain Fire a dévoilé vendredi le clip du single “Caroline“, extrait de l’album « MOVEMENTS », attendu en novembre prochain. Pilier de la scène indie rock bruxelloise depuis quelques années, les cinq musiciens trentenaires qui constituent le collectif rendent un hommage nostalgique à la capitale belge des années 2000. Le groupe avait déjà fait parler de lui en 2011 avec la sortie de l’album “Canopy”, puis en 2015 avec l’opus “Sundogs”.  Les membres de Great Mountain Fire laissent maintenant place à de nouvelles influences à la fois soul, funk et disco. L’occasion de découvrir un groupe en plein essor, qui a su multiplier les apparitions en Belgique et en France, en festival et en concert.

Advertising
Summer Walker revient avec un nouvel EP
239

Summer Walker revient avec un nouvel EP

Musique La nouvelle icône du R’n’B, Summer Walker, revient avec “Life On Earth”, un EP composé de 5 morceaux. La nouvelle icône du R’n’B, Summer Walker, revient avec “Life On Earth”, un EP composé de 5 morceaux.

JoeyStarr et Kool Shen posent avec les acteurs du biopic sur NTM
996

JoeyStarr et Kool Shen posent avec les acteurs du biopic sur NTM

Cinéma & Séries À l’approche du début du tournage de “Suprêmes”, le biopic sur le groupe de rap mythique NTM, de premiers clichés réunissant JoeyStarr, Kool Shen et leurs alter-egos ont été dévoilés. À l’approche du début du tournage de “Suprêmes”, le biopic sur le groupe de rap mythique NTM, de premiers clichés réunissant JoeyStarr, Kool Shen et leurs alter-egos ont été dévoilés.

Kid Cudi et Eminem réunis sur un titre engagé
830

Kid Cudi et Eminem réunis sur un titre engagé

Musique Les légendes du rap US Kid Cudi et Eminem révèlent aujourd’hui un nouveau titre intitulé “The Adventures of Moon Man and Slim Shady” dans lequel les deux artistes reviennent sur les récents évènements de l’actualité, de l'épidémie du Covid-19 à la mort de George Floyd et d’Ahmaud Arbery aux États-Unis. Alors qu'Eminem a présenté son onzième album en janvier dernier, “Music to be Murdered By”,  Kid Cudi, de son côté, est attendu cet été avec son septième opus, “Entergalactic”. Découvrez un clip ultra efficace où les deux rappeurs emblématiques se mettent en scène en personnages animés. Les légendes du rap US Kid Cudi et Eminem révèlent aujourd’hui un nouveau titre intitulé “The Adventures of Moon Man and Slim Shady” dans lequel les deux artistes reviennent sur les récents évènements de l’actualité, de l'épidémie du Covid-19 à la mort de George Floyd et d’Ahmaud Arbery aux États-Unis. Alors qu'Eminem a présenté son onzième album en janvier dernier, “Music to be Murdered By”,  Kid Cudi, de son côté, est attendu cet été avec son septième opus, “Entergalactic”. Découvrez un clip ultra efficace où les deux rappeurs emblématiques se mettent en scène en personnages animés.

La rock star japonaise Yoshiki expose ses kimonos au V&A
489

La rock star japonaise Yoshiki expose ses kimonos au V&A

Mode Le Victoria & Albert Museum de Londres annonce sa collaboration avec Yoshiki, le leader légendaire du groupe X Japan, pour l'exposition “Kimono: from Kyoto to Catwalk”. Fermé quelques semaines seulement après le début de l'exposition, le musée réouvrira ses portes en août prochain et accueillera des pièces signées Yoshikimono, le label du musicien.   Le Victoria & Albert Museum de Londres annonce sa collaboration avec Yoshiki, le leader légendaire du groupe X Japan, pour l'exposition “Kimono: from Kyoto to Catwalk”. Fermé quelques semaines seulement après le début de l'exposition, le musée réouvrira ses portes en août prochain et accueillera des pièces signées Yoshikimono, le label du musicien.