Pour la sixième année consécutive, le festival international de films sur la musique (FAME) s'installe à la Gaîté Lyrique du 12 au 16 février. Avec une programmation aussi éclectique qu’excentrique, la rue Papin réunit la musique et le cinéma dans un même évènement. Et cette année, le thème choisi est celui de "l'attention"au sens de “concentration de l'activité mentale”. À l’ère du flux ininterrompu et de l’information en continue, la Gaîté Lyrique, poumon parisien des cultures post-internet (l’exposition Computer Grrrls sur les cyberféministes en témoigne) ralentit la cadence afin de passer du petit au grand écran.

 

Pendant cinq jours, projections, rencontres et performances se succéderont à la Gaîté Lyrique. On y retrouvera des œuvres très françaises, des excentricités de Sébastien Tellier (capturées dans un documentaire) au premier film de Barbara Carlotti en tant que réalisatrice. Parce qu’elle est terriblement en vogue, de Drive à Stranger Things, la synthwave, un courant caractérisé par une profusion de synthétiseurs numériques et des batteries au rythme relâché, sera mise à l’honneur dans le film The Rise of the Synths. On remarque que les musiques électroniques s’imposent dans la sélection, d’abord dans le film réalisé par Sébastien Chenut, moitié du duo Scratch Massive, ensuite dans Fuck Fame, une plongée dans l’électro-rap d’Allemagne. Également annoncé : un concerto pour harpe et machines de la productrice Maud Geffray.  

 

FAME 2020 - Festival International de films sur la musique #6, du 12 au 16 février à la Gaîté Lyrique, Paris, 3ème arrondissement.