224


Commandez-le
Numéro
14

Le festival Solidays crie à l’aide

Musique

Annulé comme la plupart des manifestations culturelles, le festival Solidays devait investir l'hippodrome de Longchamp du 19 au 21 juin prochain et accueillir des artistes tels qu’Anderson .Paak, les Black Eyed Peas, Metronomy ou The Black Madonna… Alors que le record de fréquentation était sur le point d’être battu, la perte s’élève finalement à près de trois millions d'euros.

Depuis 1999, le festival Solidays et l’association Solidarité sida prennent leurs quartiers à l’Hippodrome de Longchamp, profitant du début des vacances scolaires pour réunir un panel d’artistes de tous horizons et soutenir la prévention et la lutte contre le SIDA. Chaque année, l’annonce de la programmation suscite ferveur et impatience. 2020 n’a pas déroge pas à la règle. Du 19 au 21 juin prochain, l’hippodrome de Longchamp devait accueillir les Black Eyed Peas, groupe emblématique du R’n’B du début du siècle. Solidays offrait aussi une place considérable au hip-hop en invitant également le chanteur et batteur ayant récemment remporté deux grammys Anderson .Paak, accompagné du groupe The Free Nationals. Côté français, le festival avait décidé de parier sur les stars du rap, de Niska à Zola, en passant pas Rilès. 

 

Mais face à l’épidémie de Covid-19, Solidays a evidemment été contraint d’annuler son édition 2020 et expose son problème de taille dans un communiqué de presse : “Tout allait si bien. L’affiche était belle et le record de fréquentation sur le point d’être battu. Mais voilà, le rideau s’est baissé, douchant les derniers espoirs de Solidarité sida et des nombreux fans du festival d’interêt public. Sans oublier les trois millions d’euros de résultats attendus qui vont disparaître…

 

Solidays a d’abord pensé à une report au mois de septembre, mais cette solution, trop incertaine a finalement été abandonnée. L’équipe du festival lance donc un appel à la mobilisation : “L’appel est lancé, notamment auprès des fidèles partenaires publics et privés du festival. Dès début mai, bien sûr, les festivaliers qui souhaiteront se faire rembourser pourront en faire la demande. Face à cette situation, peut-être que certains choisiront de ne pas le faire. En parallèle, Solidarité sida est sur le pied de guerre pour accompagner toutes ses associations partenaires et les malades qu’elles suivent […]. Face à l’urgence, le travail de Solidarité sida est essentiel.