231


Commandez-le
Numéro
14 Avec son nouvel album, FKA twigs s'impose en gourou du R'n'B

Avec son nouvel album, FKA twigs s'impose en gourou du R'n'B

Musique

En 2019, la chanteuse britannique FKA twigs sortait Magdalene, un chef-d'œuvre qui confirmait définitivement son statut d’icône de notre génération. Ce vendredi 14 janvier, elle dévoile Caprisongs, une mixtape sous forme d'œuvre collective qui l’élève carrément au rang de gourou.

La chanteuse britannique FKA twigs La chanteuse britannique FKA twigs
La chanteuse britannique FKA twigs

Depuis que la pandémie a débuté, on est bien obligé de le reconnaître : le confinement a parfois stimulé la créativité et produit des choses exceptionnelles. On a découvert des albums exubérants et écouté des pépites décoiffantes, à l’instar du dernier disque du musicien américain Porches ou du prochain de l’ex-Spacemen 3, Jason Pierce. Sans oublier Caprisongs, le cadeau de dix-sept pistes concocté par FKA twigs, sorti ce vendredi 14 janvier, chez Atlantic Records. 

 

Cette mixtape de quarante-huit minutes, baptisée d’après le signe astrologique de l’artiste (elle fête d’ailleurs ses 33 ans deux jours après cette sortie) a été annoncée, plus tôt ce mois-ci, comme une réunion au sommet entre les musiciens les plus populaires du moment, dont Jorja Smith, The Weeknd, Rema et Daniel Caesar. Il n'est pas question pour autant d'une démonstration de force entre superstars aux egos aussi forts que leur voix. Dans Caprisong, l’artiste désormais connue pour ses albums cathartiques sous forme d’odyssées émotionnelles narrant les tourments de sa vie personnelle, réunit, certes, des musiciens ultra suivis et médiatisés, mais autour d’une volonté commune : raconter FKA twigs. Qui est-elle ? Qui aime-t-elle ? Quelles sont les voix qui résonnent dans sa tête ? Quelles sont celles qui l’entourent ? Des questions posées, paradoxalement, alors qu’elle était, justement, du fait du confinement, plus isolée que jamais. 

Celle qui s'est imposée, avec son deuxième album Magdalene (2019) comme une icône générationnelle, a donc profité du confinement pour s'atteler à la composition de Caprisongs, son disque le plus lumineux à ce jour. Sur la forme, cette sortie qui compile des titres solo, des collaborations et des interludes – sur une bande son évoquant aussi bien une radio qu'une session d'écoute de cassettes avec un magnétophone – colle tout à fait à sa dénomination : une "mixtape" qui, comme le désigne originellement ce terme, est un "support qui relie des pistes sur une cassette audio". Et tandis que tout le gratin du hip-hop mondial utilise à tort ce terme galvaudé, FKA twigs lui rend ici tout son sens. 

 

Ce sens de la précision n’étonne pas le moins du monde chez cette artiste que l'on sait ultra perfectionniste. C’est une travailleuse acharnée, une véritable touche-à-tout qui n’hésite pas à apprendre de fond en comble une nouvelle discipline pour chacun de ses disques. En 2014, pour son premier album LP1, elle découvre la production et se met au voguing. Cinq ans plus tard, en 2019, elle apprend la pole dance et l’art martial chinois wushu pendant la composition de Magdalene. Cette fois, révèle-t-elle dans un long post Instagram, elle a “appris à rire à nouveau et s’est rappelée qui elle est”. Cet apprentissage-là est donc passé par une communion, à distance et via FaceTime, avec ses amis. L’Anglaise, isolée à Londres, a décidé d’extraire de ces conversations entre potes, d’apparence banale, les moments les plus intimes, les plus démonstratifs de l’amour et du soutien dont peuvent faire preuve des proches. Elle les a compilés et ajoutés sous formes d’interludes…ainsi est né Caprisongs.

Les voix rassurantes de ses amis y font état de son processus de guérison multiple : post-rupture avec Robert Pattinson, post-injures racistes sur les réseaux sociaux, post-opération lourde d’extraction de tumeurs utérines, post-violences conjugales exercées par l’acteur Shia LaBeouf révélées dans une interview fleuve au magazine Elle (dans son édition américaine) en février 2021 et titrée “It’s A Miracle I Came Out Alive” (“C’est un miracle que j’en sois sortie en vie”)… Bref, FKA twigs a surmonté des épreuves, des vraies. Les mantras “Fuck crying over the stupid boys that don’t even recognize the worth of themselves” (“Arrêtons de pleurer pour des garçons stupides qui ne reconnaissent même pas eux-mêmes leur propre valeur”) et “I wish you could see in you what I see in you” (“J’aimerais que tu vois en toi ce que j’y vois”) ou la lecture du thème astral de la chanteuse (“Born on a new moon, optimistic energy and believe anything can happen” – “Née dans une nouvelle lune, énergie optimiste et croit que n’importe quoi peut arriver”) constituent donc les paroles de ce disque sur l’empowerment, la puissance invaincue des femmes et les déclarations poignantes d’amitié. 

 

S’il est le premier à paraître aussi lumineux, optimiste, et fédérateur, Caprisongs scelle aussi la première sortie de FKA twigs sur Atlantic Records depuis qu’elle a quitté Young – associé à la société indépendante XL Recordings. Sur ce label historique du R’n’B américain, la chanteuse qui avait flirté avec le genre sur Magdalene en 2019 (sur le titre holy terrain en duo avec Future), y adhère plus que jamais. En plus de produire de nombreux titres elle-même, elle s’allie avec des maîtres en la matière, des as adorés par la planète hip-hop. D’Arca, avec qui elle avait d’ailleurs déjà travaillé sur son album précédent, à El Guincho (qui produit pour Rosalia, Travis Scott et Billie Eilish) en passant par le Britannique Fred Again (auteur pour Stormzy et Eminem), ils signent ensemble un classique du R’n’B digne des meilleures sorties de Doja Cat – Oh my love, qui est incontestablement le meilleur titre de Caprisongs, évoque d’ailleurs l’excellent premier EP de l’Américaine, Purrr!. Plus qu’une mixtape de FKA twigs, ils dévoilent une œuvre collective dédiée aux “hard dreamers” (“ceux qui rêvent fort”) qui, comme chacun des albums de l’artiste devenue gourou, trouve un écho en nous bien au-delà de nos espérances. 

 

Caprisongs (2022), de FKA twigs [Atlantic], disponible.