225


Commandez-le
Numéro
28

FKA twigs entame une danse des sabres dans son nouveau mini-film

Musique

Après trois clips remarquables extraits de son dernier album "Magdalene”, la chanteuse britannique FKA twigs revient cette fois-ci avec le court-métrage “sad day” réalisé par le cinéaste américain Hiro Murai. Dans ce film de sept minutes, l'artiste entre dans un véritable duel de sabres mettant en œuvre les arts martiaux chinois dits “wushu”. 

FKA twigs - sad day

Cela faisait quelques mois que FKA twigs se faisait plus discrète. Depuis la sortie en novembre dernier de son très acclamé deuxième album studio Magdalene, la chanteuse britannique n’a dévoilé qu’un duo avec le rappeur 645AR et un mini-film composé d’images de sa dernière tournée. Mais ce matin, c’est avec un court-métrage de 7 minutes que l’artiste revient, rythmé par deux titres de son dernier opus, sad day et mirrored heart. Pour l’occasion, FKA twigs fait appel au réalisateur Hiro Murai : connu pour ses nombreux clips, cet Américain d’origine japonaise s’est notamment illustré par ses nombreuses collaborations avec Donald Glover, l’homme derrière Childish Gambino, qu’il a récemment mis en scène avec Rihanna dans son film Guava Island et avec lequel il a travaillé à la réalisation de la série Atlanta. Mais c’est sans doute avec son clip puissant et engagé contre le racisme et les violences policières, This is America, que Hiro Murai a signé pour le chanteur américain un véritable coup de maître, grâce auquel il remporta le Grammy Award du meilleur clip en 2018.

 

Ici, le décor planté par Hiro Murai pour FKA twigs est tout autre. Dans une ville éclairée de nuit, la chanteuse se rend dans un bar presque vide où elle dégaine face à un homme son sabre avant d’entamer avec lui un véritable duel. Si les trois premiers clips extraits de ce même album avaient déjà de quoi surprendre, la Britannique étonne ici une fois de plus en s’illustrant dans l’un de ses nombreux talents : le wushu. Entraînée à ces arts martiaux chinois depuis plusieurs années, elle fait là usage de son sabre avec grâce jusqu’à s’envoler dans les airs à la manière d’une ninja. Une performance de haut vol dont la jeune femme avait récemment fait preuve sur scène lors de ses derniers concerts, profitant des percussions tranchantes de son titre sad day pour se livrer à un ballet solitaire épatant.