Rendez-vous incontournable de la scène musicale américaine, la cérémonie des Grammy Awards réunit chaque année, outre-Atlantique, plus de 25 millions de curieux devant leur poste de télévision. Cette année, le Staples Center de Los Angeles accueillait une flopée d’artistes – femmes et rappeurs en tête – et surtout Alicia Keys en maîtresse de cérémonie. Si Lady Gaga remporte deux statuettes, Childish Gambino fait un carton avec son hymne politiquement incorrect This Is America : meilleur enregistrement, meilleure chanson, meilleure performance rap et meilleur clip de l’année. Absent, le rappeur de 35 ans n’est pas venu récupérer ses quatre trophées. Curieusement snobées l’an dernier lors d’une cérémonie pourtant marquée par la révolte #MeToo, les femmes ont opéré un retour en force durant cette 61e édition, notamment Cardi B, Dua Lipa, Janelle Monae et Brandi Carlile.

 

Mais la véritable surprise demeure le sacre de la guitariste et chanteuse de country Kacey Musgraves. Qualifiée de “symbole des jeunes musiciens country progressistes” par la bible du rock Rolling Stone, la native du Texas a remporté le prestigieux prix de l’Album de l’année pour Golden Hour, dont elle reconnaît avoir composé plusieurs des chansons sous LSD. Armée de sa seule guitare folk, la jolie brune coiffe ainsi au poteau deux mastodontes du rap, Kendrick Lamar et Drake, en compétition avec son troisième album Scorpion. Autres artistes salués, la chanteuse britannique Dua Lipa, sacrée révélation de l’année et le duo électro français Justice, récompensé pour l'album Woman Worldwide.

 

Découvrez le palmarès : 

 

Album de l'année : Golden Hour, de Kacey Musgraves

Chanson de l’année : This Is America, de Childish Gambino 

Meilleur single de l'année This Is America, Childish Gambino

Révélation de l’année : Dua Lipa

Meilleure performance pop : Joanne (Where Do You Think You're Goin'?) de Lady Gaga

Meilleur duo pop : Shallow, Lady Gaga & Bradley Cooper

Meilleur album de rap : Invasion of Privacy, Cardi B

Meilleur rapGod's Plan, Drake

Meilleur album rock : From the Fires, Greta Van Fleet

Meilleur album vocal pop : Sweetner, Ariana Grande

Meilleur album de musique alternative : Colors, Beck

Meilleur album de musique du monde : Freedom, Soweto Gospel Choir

Meilleure vidéo musicale : This Is America, Childish Gambino

Meilleure performance rock : When Bad Does Good, Chris Cornell

Meilleure chanson de film Shallow, Lady Gaga & Bradley Cooper

Producteur de l'année : Pharrell Williams