235


Commandez-le
Numéro
17 Sharon Stone dans Our Flag d'Ibrahim Maalouf

Quel artiste français nommé aux Grammy Awards fait chanter Sharon Stone ?

Musique

Jazzman et trompettiste français nommé aux Grammy Awards 2023, Ibrahim Maalouf défend son 17e album studio, Capacity to Love, disponible depuis le 4 novembre. Sur la liste des invités : le crooner Gregory Porter, la chanteuse brésilienne Flavia Coelho… et la star hollywoodienne Sharon Stone.

Le clip “Our Flag” d’Ibrahim Maalouf en collaboration avec Sharon Stone.

Sharon Stone, émue aux larmes par Ibrahim Maalouf

 

À l’abri des regards, dans un studio d’enregistrement confortable, Sharon Stone découvre en avant-première le nouveau morceau d’Ibrahim Maalouf. À la surprise générale, l’actrice américaine fond en larmes à l’écoute d’Our Flag, titre aussi épique que glaçant pensé comme la bande originale d’un monde désabusé. Face à elle, le trompettiste reste interdit. Quelques mois auparavant, il a enfin pris son courage à deux mains et contacté la star de Basic Instinct (1992) qui lui laissait régulièrement des commentaires bienveillants sur les réseaux sociaux. Mais il ne s’attendait pas à ce qu’elle accepte de le rencontrer, et encore moins que l’émotion la terrasse. À la fin de l’ultime note du morceau, Sharon Stone s’empare d’une feuille sur laquelle elle a griffonné un texte. C’est celui qu’elle enregistrera dans la foulée pour intégrer son récit à la version instrumentale d’Our Flag. L’actrice hollywoodienne signe l’un des quinze morceaux de Capacity to Love, 17e album studio d’Ibrahim Maalouf, disponible depuis le 4 novembre.

Le titre “Capacity to Love” d'Ibrahim Maalouf en collaboration avec Gregory Porter.

Un nouvel album d'Ibrahim Maalouf comme un hymne à l'inclusivité

 

“En fait tu parles de notre capacité à aimer ?” Le crooner américain Gregory Porter vient de résumer en une seule phrase tout ce qu’Ibrahim Maalouf souhaitait exprimer dans son nouvel album. Le chanteur a traversé la Californie en voiture pour balayer un interminable laïus du revers de la main : il a trouvé le titre de l’album : Capacity to Love. Un opus résolument hip-hop mais surtout un hymne à l'inclusivité. Gregory Porter se glisse aussitôt dans la cabine d’enregistrement et achève le morceau du même nom… en une seule prise. Né à Beyrouth (Liban) sous le vrombissement des bombes de la guerre civile, Ibrahim Maalouf a grandi en France dans une société de plus en plus divisée par les tensions identitaires. Et il ne sera jamais épargné par le racisme et l’injustice malgré son parcours sans faute. Comme un pied de nez splendide, son album Queen of Sheba (2022) enregistré aux côtés de la chanteuse franco-béninoise Angélique Kidjo vient d’être nommé aux Grammy Awards dans la catégorie “Meilleur album de musique du monde”.

 

Lauréat des plus grands concours internationaux de trompette classique, Ibrahim Maalouf devient en 2016 le premier jazzman de l’histoire à afficher complet dans l’une des plus grandes salles de concert de France, l’AccorArena de Paris Bercy. Repéré par la légende vivante Quincy Jones et qualifié de “virtuose” par le New York Times, le Français a déjà collaboré avec Marcus Miller, Melody Gardot, Oxmo Puccino. Et pour ce nouvel opus, la liste des invités est également prestigieuse : Matthieu Chedid, la chanteuse brésilienne Flavia Coelho, le rappeur Pos du groupe De la Soul, Erick the Architect, leader du groupe de rap Flatbush Zombies ou encore le rappeur D Smoke jeune pousse repérée par le talent show de Netflix Rhythm + Flow en 2019.

 

Capacity to Love d’Ibrahim Maalouf, disponible.

Le trompettiste Ibrahim Maalouf. Le trompettiste Ibrahim Maalouf.
Le trompettiste Ibrahim Maalouf.