8


Commandez-le
Numéro
10

Jarvis Cocker : retour en majesté d’un dandy anglais

Musique

Trois ans après “Room 29”, album signé à quatre mains avec le pianiste Chilly Gonzales, Jarvis Cocker est bientôt de retour avec “Beyond The Pale”, un nouvel opus solo prévu pour septembre. Sur celui-ci, l’ex-leader de Pulp à la nonchalance élégante se confie déjà: il écoute de la house durant des nuits entières et trahit la britpop.

C’est lors d’un concert estival sous la pluie que le journaliste John Robb a inventé le terme britpop. En cette journée de 1987, les Stone Roses partagent la scène avec les LA’s, la formation de Liverpool qui scotchera tout le monde avec There she goes un an plus tard. À l’époque, les types grattent leur guitare comme si on était encore dans les sixties et cherchent inlassablement à rendre leurs partitions plus… foudroyantes. Mais le hip-hop n’est pas assez mélodique pour eux et le rock psychédélique, bien que sympathique, nécessite pour l’assumer en live du début à la fin d’être un véritable surhomme. Finalement, les rockeurs anglais jettent leur dévolu sur le grunge, cette nouvelle scène saturée, pétaradante et tourmentée venue tout droit des États-Unis. Ils s’en inspirent et lui empruntent juste ce qu’il faut pour que leur style fasse un carton. Le britpop est né, et les groupes se multiplient. The Verve, Supergrass, The Divine Comedy et un certain Pulp en font de ce sous-genre du rock alternatif leur nouvel étendard.

 

Parmi ces groupes, Arabicus Pulp – devenu Pulp – se fait très vite une place dans les cœurs anglais grâce à ses textes satiriques. Assimilé à la new wave dès ses débuts, le groupe vénère David Bowie, The Cure, Scott Walker et peut compter sur son leader charismatique : Jarvis Cocker, sorte de dandy de la middle-class pour la dégaine, mélange de Frédéric Beigbeder et de Christophe Willem pour la gueule.

JARV IS... – "House Music All Night Long"

Collaborateur de Feist, Charlotte Gainsbourg, Nancy Sinatra, Marianne Faithfull ou encore Chilly Gonzales, Jarvis Cocker porte dans son récent album Room 29 (2017) la veste en tweed comme une armure de crooner désabusé. Depuis 2005 déjà, cet ami d’Iggy Pop en a fini avec Pulp. Capable de reprendre du Christophe comme du Gainsbourg, l’Anglais a – comme les autres membres de Pulp – sa propre plaque commémorative à Sheffield, sa ville natale du Yorkshire du Sud. Une cité résolument sexe, drogue et rock’n’roll ? Jarvis Cocker ne confirme malheureusement pas l’hypothèse et la décrit même comme loin d’être sexy. Là bas, les gens préfèrent la bière au LSD. Pour lui, le complexe et l’embarras sont les principaux ennemis de la créativité. D’ailleurs, cet amoureux de Paris qui peaufine ses titres en plein live n’a jamais eu de problème à parler d’amour et de sexe, puisque ce sont les chansons de sa jeunesse qui l’ont dépucelées. Fantasmant une nuit fantastique, ses premières expériences ne dureront pas plus de trois minutes… comme une chanson populaire.

 

Après Jarvis en 2006 et Further Complications en 2009, le musicien – et animateur radio – sortira un nouvel album solo cet année, Beyond The Pale, initialement prévu pour le 1er mai mais qui ne paraîtra finalement que le 4 septembre. Le premier extrait de ce nouvel opus, House Music All Night Long, s’offre un clip digne d’un générique de James Bond et n'est pas sans rappeler un certain David Bowie…

 

 Beyond The Pale de Jarvis Cocker, disponible le 4 septembre.

Pulp – “Common People”