227


Commandez-le
Numéro
03

Jazmine Sullivan, la protégée de Missy Elliott et Stevie Wonder devenue star du R’n’B

Musique

Autrice, compositrice et interprète, l'Américaine Jazmine Sullivan a été un talent précoce du R’n’B et l'une de ses brillantes femmes de l'ombre avant d'exploser sur son sexuel et puissant quatrième album, “Heaux Tales”. Récit d'un conte aux airs de vengeance pour l'ancienne protégée de Stevie Wonder et Missy Elliott.

A l'âge du Christ, Jazmine Sullivan est déjà une ressuscitée dans l'industrie de la musique. L'artiste née à Philadelphie a commencé à 5 ans, dans un chœur d'église. Six ans plus tard, elle se produisait à la télévision, dans une émission et alors qu'elle n'était qu'une ado, Stevie Wonder l'invitait pour un duo scénique. Dans la foulée, à tout juste 16 ans, Jazmine enregistrait un album avec Jive Records sauf que celui-ci ne sortira jamais puisqu'elle sera virée après quelques années de travail. La maison de disques ne savait  pas quoi faire d'elle. Comment la “marketer” ? “J’ai été abandonnée et j'étais complètement abattue. Mais je me suis montrée  intrépide pour en sortir et enfin dire : ‘Ce n'est pas la fin. Je décide de mon avenir’”. » confiera-t-elle plus tard. Jazmine a ensuite enchaîné trois albums de R’n’B émouvant et remuant, Fearless (2008), Love Me Back (2010) et Reality Show (2015) qui n'ont pas tous rencontré le succès escompté en vue de leur qualité et de sa voix rauque spectaculaire. La chanteuse et autrice a travaillé avec Missy Elliott, dont elle était la protégée, Eminem, Sandra "Pepa" Denton de Salt-n-Pepa, Monica ou encore Snoop Dogg mais son nom n'a jamais été aussi célèbre que ces derniers. Malgré ses nombreuses nominations aux Grammy Awards, elle était souvent la fille de l'ombre. En 2016, elle apparaissait ainsi sur plusieurs morceaux de l'album visuel Endless de Frank Ocean. Elle a aussi écrit et joué les choristes pour Mary J. Blige. Tout au long de ces années en dents de scie, Jazmine a affiné son style. Elle a fait preuve d'audace et d'éclectisme, en samplant les Daft Punk sur son premier album ou en apparaissant sur un morceau de Kindness. Ses paroles dénotent également un art sensible du storytelling hérité de sa mère qui a été dramaturge (en plus de choriste) privilégiant l'intime, en abordant sans fard des thèmes comme les relations toxiques, l'infidélité, la violence et l'image de soi.

Jazmine Sullivan – “Pick Up Your Feelings”

Contes sexuels

Il va pourtant falloir presque six ans, entre son troisième album et le nouveau, Heaux Tales (“contes de putes”) pour permettre à la chanteuse d'affirmer pleinement sa personnalité. Sa voix puissante impressionne sur des mélodies au groove suave, vintage et sans fioriture. Mais surtout, ce quatrième disque, succès à la fois public et critique est un album concept dans la lignée du Miseducation of Lauryn Hill de Lauryn Hill. L'artiste met en lumière la vie sexuelle de femmes, des coups d'un soir aux regrets en passant par le désir, la jouissance et la honte. On n'est pas loin du WAP de Cardi B et Megan Thee Stallion dans la crudité de certains passages. Ou des réflexions de Lizzo sur le body-positivisme. Avec des interludes racontés comme si on assistait à un dîner debriefing de millennials et des invités 5 étoiles (Anderson .Paak, Dev Hynes à la production, Ari Lennox et H.E.R.), Jazmine place l'empowerment au cœur de son propos. Dans un statement accompagnant le disque, elle explique : “Le patriarcat ne dicte plus ce que signifie être une “fille bien’. La vérité c’est que les femmes de tous âges ont été qualifiées de heaux [“hoes” soit “putes”] à un moment de leur vie, (...) par un homme essayant de les remettre à leur place, dans un endroit conçu pour nous garder sous contrôle, à l'écart et généralement en dessous d'eux. Les femmes ont trop honte de la décision que nous avons prise, ou choisi de prendre, concernant notre corps. Nous avons de multiples facettes et ne devons pas être définies par une seule chose.” À la sortie de l'album, au mois de janvier, de nombreuses filles ont raconté leurs histoires sexuelles plus ou moins catastrophiques sur Twitter en utilisant le hashtag #HeauxTales créant une discussion géante digne d'un épisode de Sex And The City. Depuis, Jazmine a été invitée à chanter l'hymne américain à la cérémonie du Super Bowl. La preuve que désormais, elle est officiellement considérée comme l'une des étoiles de son pays.

 

Jazmine Sullivan - Heaux Tales (RCA Records), disponible.

Jazmine Sullivan – “Our Story to Tell”