244


Commandez-le
Numéro
18 joanna laylow

Laylow joue les démons pour la chanteuse Joanna

MUSIQUE

Débarquée dans l'industrie musicale en 2018 avec son titre “Séduction”, Joanna propose un son à la rencontre du R'n'B, de la pop et de la trap. Aujourd'hui, la chanteuse originaire de Rennes revient avec “Démons”, un morceau empreint de sensualité réalisé en collaboration avec le rappeur Laylow.

“Démons” de Joanna et Laylow.

Portrait: Éléa Jeanne Schmitter/Émilie Pria.

Lumières tamisées, ambiance électrique et effusions de sang. Voici le cadre que choisit Joanna pour illustrer son nouveau titre intitulé Démons qui révèle les tumultes d'un couple en proie au doute. Dans le clip, la chanteuse rennaise apparait telle une rose, sensuelle et dangereuse, à l'image d'une Uma Thurman dans Kill Bill de Quentin Tarantino tandis que le rappeur toulousain Laylow, prend les traits d'un diable tentateur qui insuffle des idées meurtrières à la protagoniste ainsi qu’à l'actrice Raika Hazanavicius, fille du réalisateur Michel Hazanavicius.

 

Avec Démons, Joanna se fait l'émissaire d'un projet plus sombre. Découverte en 2018 avec son titre Séduction – un premier projet intimiste et sensuel –, la jeune artiste n'a eu de cesse de dépeindre les différentes teintes de son univers à travers ses clips. Avec une esthétique très soignée, l'artiste exprime ses désirs au milieu d'un désert dans Oasis, aborde le sujet du consentement mutuel dans le puissant Pétasse et apparait en déesse stellaire pour décrire sa condition de femme dans Vénus. Influencée par des artistes aventureuses comme Björk et FKA Twigs, la Française Joanna invente une musique hybride oscillant entre pop, électro et trap, qui puise autant dans la poésie et la mode que dans les théories féministes. Se décrivant comme un mélange “de Vénus et de Lucifer”, la chanteuse envoûte les auditeurs par son timbre cristallin de sirène R’n’B à l’aura dangereuse. 

 

Démons (2020), Joanna, disponible.