Les gangs envoûtent et terrorisent, et leurs leaders sont les papes modernes d’un monde menaçant. Gang Stories, le nouveau podcast produit par la plateforme de streaming Deezer, dépeint les destinées tragiques des plus grands parrains des mafias modernes, de la Californie au Brésil. Trois saisons de quatre épisodes suffiront à faire revivre les crimes commis par trois enfants terribles : Christopher Coke (Jamaïque), Stanley Williams (Californie) et William Da Silva Lima (Brésil). Pour incarner les histoires de ces chefs de gangs, qui de mieux que Joeystarr, personnage controversé au regard torve? Comme un grognement susurré à nos oreilles, la voix du rappeur nous replonge dans le décor de véritables scènes de guerre.

 

Sincère dans le documentaire Je ne suis pas votre nègre de Raoul Peck, ou plus loufoque dans le film Ted, la voix de la moitié de NTM n’a jamais été aussi menaçante. La première saison nous enfonce au cœur de Tivoli Gardens à Kingston, en Jamaïque, où les gangs font la loi dans de réelles no go zone. Baron de la drogue à la tête de ce quartier, on apprend que Christopher “Dudus” Coke étend progressivement son contrôle sur l’île entière… Renforcé par des interventions d’experts, ce récit glaçant dresse notamment la complexité du “président” du Shower Posse, blanchissant l’argent de la drogue dans des services sociaux. Joeystarr s'impose donc comme le narrateur idéal, lui qui est tant controversé, se plaçant entre génie musical et homme brutal, condamné à quatre reprises pour violences.