1152

L’album de l’été : on a rencontré Metronomy (sous les palmiers)

 

Le groupe de Joseph Mount signe son grand retour electro-pop avec Summer 08. Connaîtra-t-il le même succès que The English Riviera vendu à 150 000 exemplaires rien qu'en France ?

Propos recueillis par Thibaut Wychowanok

© Andrew Whitton

 

Numéro : L’album The English Riviera vous a apporté la reconnaissance internationale en 2011 avec sa pléiade de tubes électro pop. Pourquoi avoir pris le contrepied avec Love Letters en 2014?

Joseph Mount : J’aurais effectivement pu surfer sur la vague, mais il y avait une chance sur deux pour que je me plante complètement en proposant la même formule. Et puis, une fois The English Riviera terminé, j’avais envie de retourner en studio et d’enregistrer de manière plus old school, plus bricolée, avec de vrais instruments… quitte à décevoir… Mais qu’on se rassure, toutes les personnes qui ont été frustrées par Love Letters devraient apprécier Summer 08!

 

Pourquoi ce titre, Summer 08 ?

2008 est l’année de sortie de notre deuxième album, Nights Out. Celui qui nous a révélés. Je voulais ranimer l’esprit et la fougue qui m’habitaient à cette époque. Me rappeler la personne que j’ai été dans le passé me plonge dans une nostalgie douce et joyeuse, que j’espère communicative.

 

Cette nostalgie est-elle aussi musicale ? L’album est traversé par des sonorités 70 et 80, disco notamment…

La pire chose qui pourrait arriver à ma musique serait de sonner “actuel”. Je réserve ça aux faiseurs de hits professionnels. Leurs morceaux sont tellement dans l’air du temps… qu’ils se ressemblent tous !

 

À la place, vous avez préféré demander à une icône des années 80, Bob Clearmountain, de mixer certains morceaux.

Si Summer 08 vous rappelle les années 70 et 80, c’est entièrement de la faute de Bob ! [Rires.] Vous savez, Bob Clearmountain est une légende. Il a tout de même travaillé sur Let’s Dance de David Bowie, avec Tears For Fears et Simple Minds… Et puis j’ai aussi fait appel 106 à Neal Pogue [producteur du groupe de hip-hop Outkast] pour les titres plus dance et R’n’B. 

© Andrew Whitton

 

Sur un morceau, vous avez également collaboré avec la chanteuse Robyn, dont les plus grands succès dance datent des années 90 et 2000. Pourquoi ce choix ?

Beyoncé, Katy Perry, Charli XCX et même Taylor Swift lui doivent beaucoup. Si le monde est peuplé aujourd’hui d’artistes femmes extrê- mement talentueuses et sûres d’elles, c’est parce qu’elle leur a ouvert la voie dans les années 90.

 

Quel songwriter êtes-vous?

Savez-vous ce que sir Paul McCartney disait de Stevie Wonder ? Qu’il était un excellent compositeur de chansons à message. Je suis pleinement d’accord ! En effet, ses couplets énoncent un problème et ses refrains apportent une solution. Et cette solution, je vous le donne en mille, est toujours l’amour! Moi, je me contente d’écrire des histoires avec un début et une fin, et de suivre le fil.

 

L’énergie de Summer 08 rappelle un peu celle de Random Access Memories des Daft Punk. Était-ce une de vos inspirations ?

Leur album avait pour ambition de “redonner vie à la musique” [Give Life Back to Music est l’un des titres phares de l’album]. Sur le papier, l’album des Daft m’enthousiasmait réellement. Quant au résultat, je suis plus mesuré. Mais effectivement, avec Summer 08, j’en partage totalement l’esprit originel. 

 

SUMMER 08 DE METRONOMY (BECAUSE MUSIC), DISPONIBLE.

 

 

The Chemical Brothers fait son grand retour avec le clip de “Free Yourself”
869

The Chemical Brothers fait son grand retour avec le clip de “Free Yourself”

Musique Absent des ondes depuis 2016, The Chemical Brothers, duo électronique emblématique des années 1990, revient avec le clip énervé “Free Yourself”. Les robots n'ont jamais été aussi humains. Absent des ondes depuis 2016, The Chemical Brothers, duo électronique emblématique des années 1990, revient avec le clip énervé “Free Yourself”. Les robots n'ont jamais été aussi humains.

Björk annonce “Cornupcia”, son nouveau concert performance
874

Björk annonce “Cornupcia”, son nouveau concert performance

Musique La chanteuse islandaise revient en 2019 avec “Cornupcia”, un show ultra élaboré à mi-chemin entre le concert et la performance, prévu pour le printemps 2019.   La chanteuse islandaise revient en 2019 avec “Cornupcia”, un show ultra élaboré à mi-chemin entre le concert et la performance, prévu pour le printemps 2019.  

Ennio Morricone, le génie des musiques de films, fait ses adieux avec une rétrospective à la Cinémathèque
850

Ennio Morricone, le génie des musiques de films, fait ses adieux avec une rétrospective à la Cinémathèque

Musique Une rétrospective à la Cinémathèque française et une ultime date de tournée à Paris le 23 novembre célèbreront la fin de la carrière du compositeur des films de Sergio Leone comme Le Bon, la Brute et le Truand. Portrait d’un maestro populaire et avant-gardiste. Une rétrospective à la Cinémathèque française et une ultime date de tournée à Paris le 23 novembre célèbreront la fin de la carrière du compositeur des films de Sergio Leone comme Le Bon, la Brute et le Truand. Portrait d’un maestro populaire et avant-gardiste.

"Grave" : le nouveau clip voyeuriste d’Eddy de Pretto
850

"Grave" : le nouveau clip voyeuriste d’Eddy de Pretto

Musique Dans son nouveau clip Grave, Eddy de Pretto se met en scène dans son appartement, filmé à son insu par un voisin très curieux. Une scénarisation voyeuriste pour une nouvelle sensation française. Dans son nouveau clip Grave, Eddy de Pretto se met en scène dans son appartement, filmé à son insu par un voisin très curieux. Une scénarisation voyeuriste pour une nouvelle sensation française.

867

Rosalía, la tornade flamenco-R’n’B adoubée par Pedro Almodóvar

Musique Ce n'est pas avec Rosalía que le réchauffement climatique va se calmer. Que ce soit dans ses clips, où elle danse avec passion, ou dans un album sidérant mariant R'n'B dans l'air du temps et tradition flamenco, elle incendie tout sur son passage. Pedro Almodóvar et Pharrell Williams ont déjà succombé. Le reste de la planète ne devrait pas tarder. Ce n'est pas avec Rosalía que le réchauffement climatique va se calmer. Que ce soit dans ses clips, où elle danse avec passion, ou dans un album sidérant mariant R'n'B dans l'air du temps et tradition flamenco, elle incendie tout sur son passage. Pedro Almodóvar et Pharrell Williams ont déjà succombé. Le reste de la planète ne devrait pas tarder.