Virée rock avec Julian Casablancas en attendant un nouvel album

Le musicien du groupe culte The Strokes Julian Casablancas offre un aperçu de son deuxième album avec son autre groupe, The Voidz.  “Leave it in my dreams” : entre rock'n’roll et sonorités asiatiques.

Par Marthe Rousseau

Julian Casablancas. Photo : Jason Williamson

Après leur premier album Tyranny sorti en 2014, le chanteur new-yorkais Julian Casablancas et le groupe The Voidz sont de retour avec un nouveau morceau très rock “Leave it in my dreams”. Mélodies japonisantes et riffs de guitare nous emmènent des cerisiers d'Asie aux plages de Californie. L'émotion va crescendo (jusqu'à la catharsis!) dans ce morceau qui commence par Julian Casablancas fredonnant timidement par-dessus les accords des guitares. A mesure qu'il dévoile ses sentiments, sa voix se transforme jusqu’au cri final, libérateur : “I just want to waste my time with you / I’ll believe it, oh, in my dreams.” 

 

Julian Casablancas forme le groupe de rock culte The Strokes en 1998 avant de se lancer dix ans plus tard dans une carrière solo avec son album Phrazes For The Young (2009) dont le tube “11th Dimension” qui passe alors en boucle sur toutes les stations, est extrait. En 2013, le chanteur s'essaye même à la French Touch en prêtant sa voix sur le morceau “Instant Crush” des Daft Punk, voix qu'on reconnaît à peine tant elle est trafiquée. En 2014, il revient avec un nouvel album Tyranny, cosigné cette fois-ci avec le groupe the Voidz. Pépite de cet opus : un morceau de 13 minutes intitulé “Human Sadness”. Le titre commence par des envolées lyriques. Violons et flûtes distillant une pure harmonie... avant que les guitares rock saturées ne s'y attaquent avec véhémence, telles les forces du mal triomphantes emportant la plainte de Julian Casablancas dans un chaos général.

 

Adepte de l'expérimentation aussi bien dans sa musique que dans son marketing, Julian Casablancas vendait l'album Tyranny pour la modique somme de 4 dollars, en pré-commande sur le site de son label Cult. Du rock garage à l'électro, toujours là où on ne l'attend pas, Julian Casablancas a prévu de dévoiler son prochain album avec The Voidz en 2018, sans toutefois en annoncer la date.