236


Commandez-le
Numéro
02 Isamaya Ffrench, Kalika, Yelle, Diziz

Yelle, Sébastien Tellier, Metronomy... La sélection musicale de la semaine

MUSIQUE

Quels sont les meilleurs morceaux, clips et albums de la semaine ? Numéro dévoile sa playlist hebdomadaire, de la collaboration réussie entre Sébastien Tellier et Metronomy à l'échappée musicale de la makeup artist Isamaya Ffrench.

La vidéo de "Mantle" (2022) d'Isamaya Ffrench et de Sam Thomas

1. "Mantle" (2022) d'Isamaya Ffrench et de Sam Thomas

 

Jusqu’ici, on connaissait surtout l’Anglaise Isamaya Ffrench, 33 ans, en tant que makeup artist. Mais celle qui a maquillé Björk, Rihanna et les sœurs Jenner veut désormais s’imposer dans un tout autre domaine : la musique. L’artiste, qui s’évertue à briser les conventions autour des normes de la beauté à travers son premier métier, avait déjà collaboré avec Sega Bodega en 2020 et participé au groupe expérimental (industriel, électronique et metal) Alto Arc, avec Danny L Harle (proche collaborateur de Caroline Polachek) qui avait sorti un EP en début d’année. Mais elle passera à la vitesse supérieure en sortant en mars 2023 un album avec le producteur anglais Sam Thomas. Mixé par David Wrench (FKA twigs, The xx, Frank Ocean) et masterisé par Heba Kadry (Björk, Slowdive, Ryūichi Sakamoto), le premier extrait, Mantle, accompagné d’un clip inquiétant - réalisé par Isamaya Ffrench - laisse entendre une musique électronique étrange et habitée aux accents gothiques très prometteuse. 

 

"Mantle" (2022) d'Isamaya Ffrench et de Sam Thomas, disponible sur toutes les plateformes.

Le clip de "J'en Ai Assez Vu" (2022) de Metronomy featuring Sébastien Tellier

2. "J'en Ai Assez Vu" (2022) de Metronomy x Sébastien Tellier

 

Pour fêter la réédition de son dernier album sorti en février dernier, Small World (Special Edition), le groupe britannique Metronomy invite l’auteur-compositeur français Sébastien Tellier à reprendre le morceau I Have Seen Enough qui se nomme dorénavant J'en Ai Assez Vu. Cette jolie ballade mélancolique est accompagnée d’un clip en noir et blanc, au coin du feu, tourné dans un chalet et réalisé par la Française Diane Sagnier. “Ce n'est qu'une quinzaine d'années plus tard, l'année dernière en fait, confie Joseph Mount, le leader de Metronomy dans un communiqué, que j'ai rencontré Sébastien pour la première fois à Paris. Je ne sais pas quelle comparaison Sébastien détesterait le plus, mais j’imagine que dans cette chanson il pourrait être le Serge Gainsbourg de cette génération et moi le Claude François." Cet opus ré-imaginé comprend aussi des featurings avec Porij, Bolis Pupul et bien d'autres.

 

"J'en Ai Assez Vu" (2022) de Metronomy x Sébastien Tellier, disponible sur toutes les plateformes. 

La vidéo de “Les glaçons” de Kalika en featuring avec Yelle

3. “Les glaçons” de Kalika featuring Yelle

 

En juillet 2022, Kalika citait, comme inspiration, dans les pages de Numéro le duo français Yelle dont elle assurait, en 2021, les premières parties. Après un single sensuel nommé Touche-moi (2021), en duo avec la chanteuse française Joanna, c’est dorénavant avec Julie Budet, la leadeuse de Yelle - et du producteur GrandMarnier - que la jeune révélation de la pop française signe son nouveau morceau intitulé Les glaçons. Porté par un refrain entêtant dans lequel on peut entendre le leitmotiv : “Je ne sais plus où donner de la langue, oui j’ai sucé tous les glaçons…”, ce nouveau titre décalé aux sonorités électro-pop mêle à merveille les voix ludiques des deux artistes autour du thème de l’amour. 

 

“Les glaçons” de Kalika featuring Yelle, disponible sur toutes les plateformes. 

La vidéo de “A Tribute to Ryuichi Sakamoto – To the Moon and Back” de Thundercat

4. “A Tribute to Ryūichi Sakamoto - To the Moon and Back” (2022) de Various Artists

 

Bernardo Bertolucci (Le Dernier Empereur, Un thé au Sahara), Brian De Palma (Snake Eyes, Femme fatale), Pedro Almodóvar (Talons aiguilles), Alejandro González Iñárritu (The Revenant)… Voici un échantillon des réalisateurs qui ont fait appel à Ryūichi Sakamoto, compositeur japonais surnommé “Le Professeur” fortement influencé aussi bien par Kraftwerk que Claude Debussy et Erik Satie. Il débute sa carrière en 1978 avec Yellow Magic Orchestra, album de son groupe de synthpop éponyme, qui participera à transformer la pop japonaise. En cette fin d'année, le label de musique américain Milan Records célèbre le 70e anniversaire du musicien avec le disque A Tribute to Ryuichi Sakamoto – To the Moon and Back,    disponible dès aujourd’hui, un recueil de morceaux extraits de l’incroyable catalogue du Japonais. Treize titres intégralement repensés par les propres collaborateurs de Sakamoto mais aussi par ses principaux adorateurs tels que Devonté Hynes, le bassiste Thundercat, la violoncelliste islandaise Hildur Guðnadóttir – oscarisée en 2020 pour la bande originale de Joker – ou encore le groupe britannique de nu jazz The Cinematic Orchestra.

 

“A Tribute to Ryūichi Sakamoto – To the Moon and Back” (2022) de Various Artists, disponible sur toutes les plateformes.

La vidéo de “Rencontre” de Disiz en featuring avec Damso

5. “Sublime radio (épisode 1)” de Disiz

 

“Mes succès commerciaux comme J'pète les plombs (2000) sont arrivés par hasard. Je n’avais pas fait exprès. Il était donc très difficile pour moi d’atteindre le même niveau de réussite par la suite…” Voici le genre d’anecdotes que propose le premier épisode de Sublime radio, nouveau podcast du rappeur français Disiz qui survient quelques mois après la sortie de son 13e album studio: L’Amour. Une émission d’une heure et demie pensée comme “une plateforme d’expression autour de la création musicale, la production indépendante et la liberté que celle-ci permet.” Un prolongement radiophonique au label Sublime créé justement pour la sortie du disque L’Amour cette année. Dans ce podcast, on retrouve notamment Luther, Rounhaa, Whisper et LucasV, premiers artistes signés sur le label de Disiz, qui évoquent tour à tour leurs déboires au sein d’une industrie musicale impitoyable. Disponible en exclusivité sur Apple Music, le premier épisode de Sublime radio révèle également Baume titre inédit de Luther, Rounhaa et LucasV.

 

“Sublime radio (épisode 1)” de Disiz, disponible sur Apple Music.