564

La Femme nous dit tout sur son nouvel album “Mystère”

 

Numéro a rencontré le groupe français le plus barré de ces dernières années à l'occasion de la sortie le 2 septembre de son très attendu nouvel album, “Mystère”.

La Femme photographié par Éric Nehr.

La Femme - Sphynx

Numéro : Il y a deux ans, après le succès de Psycho Tropical Berlin et une Victoire de la musique, vous promettiez un deuxième album encore plus fou. Êtes-vous satisfaits du résultat ?

 

Marlon Magnée : L’album est surtout encore plus… tout ! Plus abouti. Plus long. Plus profond. Avec plus de genres musicaux. On ne s’est rien interdit, ni en termes de format, ni en termes de structure. Vous y trouverez du trombone, de la guitare laotienne, la voix d’une petite fille de 13 ans, des extraits de film et même des bruits de poulets égorgés.

 

Sacha Got : Notre premier opus se situait au croisement d’influences cold wave et d’un son plus Motown. Les histoires étaient totalement inventées et surréalistes. Mystère tient plus de la collection de morceaux hétéroclites. On y trouve des chansons avec des textes simples et très “parlés” qui s’adressent directement au public, des titres pop avec le classique duo couplet-refrain, des ballades, un ovni comme Al Warda, au texte cryptique, un titre disco comme SSD avec des violons, un morceau techno psychédélique comme Sphynx…

 

Marlon Magnée : Une chanson qui s’est imposée immédiatement comme premier single. C’est un excellent morceau de come-back. “Come-back”… l’expression même est tellement emphatique… Il nous fallait évidemment un morceau épique.

La Femme - Où va le monde​

Le titre Vagues qui clôture l’album incarne parfaitement votre ambition de vous affranchir de toutes contraintes. Un trip musical de treize minutes…

 

Sacha Got : Le morceau fonctionne en effet comme une boucle qui n’en finirait jamais. Le solo de guitare dure quatre minutes. La batterie entre au bout de sept minutes. Puis tous les aigus sont coupés pour que l’on ait le sentiment d’écouter le morceau immergé dans l’eau.

 

Marlon Magnée : C’est une odyssée qui t’oblige à perdre pied et à t’oublier. Comme dans Alice au pays des merveilles, tu passes par différents mondes : le monde des huîtres succède au monde des chats…

 

 

La Femme - Septembre

Pourquoi ce titre d’album, Mystère ?

 

Marlon Magnée : “Mystère”, c’est un mot fourre-tout que l’on utilise à tout-va. C’est le titre de l’un de nos morceaux. C’est également le nom du groupe lorsque nous voulons jouer sans annoncer qu’il s’agit de La Femme. Nous l’avions aussi utilisé comme pseudo pour réaliser la bande-son d’un défilé Saint Laurent par Hedi Slimane. Et puis La Femme est mystérieuse, non ?

 

Mystère de La Femme (Disque Pointu/Barclay), disponible le 2 septembre.

lafemmemusic.com

 

Retrouvez l'interview de Marlon Magnée photographié par Hedi Slimane.

Propos recueillis par Thibaut Wychowanok

842

Rencontre avec Lasseindra Ninja, pionnière du voguing en France : “Les Blancs s'emparent d'un phénomène qu’ils ne connaissent pas.”

Culture Figure de proue de la culture ballroom en France, Lasseindra Ninja a contribué en quelques années, à faire de Paris la capitale européenne du voguing, cette danse très codifiée née de l'oppression de la communauté noire LGBT aux Etats-Unis dans les années 1970. Le 24 février, elle sera au Carreau du Temple pour un ball exceptionnel – événement où les danseurs s'affrontent en équipes – qui se prolongera jusqu'à minuit. Portrait.  Figure de proue de la culture ballroom en France, Lasseindra Ninja a contribué en quelques années, à faire de Paris la capitale européenne du voguing, cette danse très codifiée née de l'oppression de la communauté noire LGBT aux Etats-Unis dans les années 1970. Le 24 février, elle sera au Carreau du Temple pour un ball exceptionnel – événement où les danseurs s'affrontent en équipes – qui se prolongera jusqu'à minuit. Portrait. 

Du rap au graff, que nous réserve le premier musée du hip-hop ?
823

Du rap au graff, que nous réserve le premier musée du hip-hop ?

Musique Il faudra attendre encore quelques années avant de découvrir l’Universal Hip-Hop Museum. Ce musée dédié à la culture afro-américaine née dans les années 70 ouvrira ses portes en 2022 dans le Bronx, à New York. Il faudra attendre encore quelques années avant de découvrir l’Universal Hip-Hop Museum. Ce musée dédié à la culture afro-américaine née dans les années 70 ouvrira ses portes en 2022 dans le Bronx, à New York.

The 1975: le groupe qui a enflammé les Brit Awards
836

The 1975: le groupe qui a enflammé les Brit Awards

Musique Grand-messe musicale annuelle, la cérémonie des Brit Awards récompense les meilleurs artistes pop du Royaume-Uni. Ce mercredi 20 février, c’est le groupe The 1975 qui a survolé la cérémonie : il remporte le trophée du meilleur album britannique et celui du meilleur groupe. Retour sur l’ascension de la formation made in Manchester. Grand-messe musicale annuelle, la cérémonie des Brit Awards récompense les meilleurs artistes pop du Royaume-Uni. Ce mercredi 20 février, c’est le groupe The 1975 qui a survolé la cérémonie : il remporte le trophée du meilleur album britannique et celui du meilleur groupe. Retour sur l’ascension de la formation made in Manchester.

“Je calque ma symphonie sur un orgasme féminin.” Le top 10 de Chilly Gonzales
874

“Je calque ma symphonie sur un orgasme féminin.” Le top 10 de Chilly Gonzales

Musique Compositeur, chanteur, producteur et pianiste de haut vol, le truculent iconoclaste, dont les prestations sont qualifiées de “cabaret dada”, a élaboré pour Numéro une “symphonie en dix mouvements”. Retour sur le top 10 de Chilly Gonzales. Compositeur, chanteur, producteur et pianiste de haut vol, le truculent iconoclaste, dont les prestations sont qualifiées de “cabaret dada”, a élaboré pour Numéro une “symphonie en dix mouvements”. Retour sur le top 10 de Chilly Gonzales.

666

Billie Eilish, nouvelle reine de la pop arty

Musique Billie Eilish n’a que 17 ans, mais on la compare déjà à Nirvana. La compositrice américaine ne dévoilera son premier album qu’en mars, pourtant, son clip glauque “Bury a Friend” subjugue Internet depuis sa mise en ligne. Armée d’une esthétique lugubre, cette bonne élève en pleine rébellion donne un nouveau souffle creepy à la pop .   Billie Eilish n’a que 17 ans, mais on la compare déjà à Nirvana. La compositrice américaine ne dévoilera son premier album qu’en mars, pourtant, son clip glauque “Bury a Friend” subjugue Internet depuis sa mise en ligne. Armée d’une esthétique lugubre, cette bonne élève en pleine rébellion donne un nouveau souffle creepy à la pop .  

Une superstar de la soul rejoint le festival We Love Green
874

Une superstar de la soul rejoint le festival We Love Green

Musique Pour sa huitième édition, les 1 et 2 juin 2019, le festival écolo We Love Green s’installe au cœur du bois de Vincennes. Après l’annonce des participations de Tame Impala, Chris, Booba ou encore Future, de nouveaux noms s’ajoutent à la liste des invités. Parmi eux, la superstar de la soul : Erykah Badu. Pour sa huitième édition, les 1 et 2 juin 2019, le festival écolo We Love Green s’installe au cœur du bois de Vincennes. Après l’annonce des participations de Tame Impala, Chris, Booba ou encore Future, de nouveaux noms s’ajoutent à la liste des invités. Parmi eux, la superstar de la soul : Erykah Badu.