Advertising
Advertising
10 Mai

“C’est la chanson parfaite pour chialer dans sa bière.” Le top 10 de Larry Clark

 

La réputation de certains artistes empêche de voir leur travail pour ce qu’il est vraiment. Larry Clark est de ceux-là jusqu’à la caricature. Trash, violence et adolescence sont les clignotants habituels de son œuvre. L’ambiguïté est sa marque de fabrique. Découvrez les musiciens les plus importants à ses yeux.

Par Gonzague Dupleix, Portrait Sofia Sanchez & Mauro Mongiello

1. Playaz Circle – Duffle Bag Boy

Pour moi, ça, c’est ce qu’on appelle le jazz.

Playaz Circle – “Duffle Bag Boy”

2. Bob Dylan – Early Morning Rain

L’hommage de Dylan au chanteur canadien folk Gordon Lightfoot.

Bob Dylan – “Early Morning Rain”

3. Insane Clown Posse – F*ck the World

J’aurais aimé écrire cette chanson moi-même. Il me semble qu’à un moment ou à un autre, tout le monde éprouve ce sentiment.

Insane Clown Posse – “F*ck the World”

4. Gary Stewart – An Empty Glass (That’s the Way the Day Ends)

Un des meilleurs chanteurs de country depuis Hank Williams. C’est la chanson parfaite pour chialer dans sa bière.

Gary Stewart – “An Empty Glass (That’s the Way the Day Ends)”

5. Guns N’Roses – Ain’t It Fun

Je connaissais d’abord la reprise de ce titre par Stiv Bators, le chanteur des mythiques Dead Boys. Cette version est une des plus grandes reprises d’une chanson punk. Ici, c’est le glam-punk finnois Michael Monroe qui chante avec ses copains des Guns N’Roses.

Guns N’Roses – “Ain’t It Fun”

6. Luciana Souza – God Only Knows

La chanson est une reprise des Beach Boys et figure sur son premier album en anglais. Elle a une voix fantastique, et l’album est superbe.

Luciana Souza – “God Only Knows”

7. Shaggy (featuring Rayvon) – Angel

Comme le chante si bien Shaggy : “Life is one big party when you’re still young, but who’s gonna have your back when it’s all done?”

Shaggy (featuring Rayvon) – “Angel”

8. Leon Russell – Beware of Darkness

All Things Must Pass (les meilleures choses ont une fin), titre de l’album de George Harrison après la séparation des Beatles en 1970. L’un des musiciens les plus importants de l’histoire du rock, M. Leon Russell prêche sur la chanson de George Harrison.

George Harrison & Leon Russell – “Beware Of Darkness”

9. Langley Schools Music Project – Desperado

 

Je veux qu’on passe ce titre à mes funérailles.

The Langley Schools Music Project – “Desperado”

10. Los Apson – Fue en un Cafe

Quoi qu’on chante dessus, cette mélodie des Drifters (Under the Boardwalk) est éternelle.

Los Apson – “Fue en un Cafe”

NuméroNews


Advertising