Advertising
Advertising
24 Juin

Les 5 vies de Lenny Kravitz

 

Acteur, musicien, bourreau des cœurs et bête de scène… Lenny Kravitz a vécu sa carrière de rockstar pleinement, en explorant tous ses avantages, et tous ses vices. Alors qu'il incarne la nouvelle collection de Saint Laurent, retour sur les étonnantes plusieurs vies d'un musicien au style impérissable.  

Par Lolita Mang

Lenny Kravitz par David Sims pour Saint Laurent

1. Styliste rebelle dans la franchise Hunger Games

 

Les liens entre musique et cinéma sont souvent très étroits. De nombreuses rockstars sont passées devant la caméra, de Mick Jagger dans le très expérimentale Performance (1970) à David Bowie dans l’iconique Furyo, aux côtés du compositeur japonais Ryuichi Sakamoto. Lenny Kravitz, quand à lui, trouve son rôle le plus marquant dans l’adaptation de la saga au succès mondial, Hunger Games. Dans le monde dystopique de Panem, le Capitole détient tous les pouvoirs, tandis que le reste du pays, divisé en plusieurs districts, croupissent dans différents niveaux de pauvreté, de faim et de terreur. Dans cet univers totalitaire, Lenny Kravitz prête ses traits à Cinna, un styliste discret mais révolté, qui utilise son art comme manière de se rebeller. Une expérience qui, selon le chanteur, inspire son dixième album, Strut.

 

2. Bête de scène

 

À 56 ans, Lenny Kravitz fait encore salle comble dans le monde entier. Et pour cause : il prend son rôle de rockstar très au sérieux. Si à l’approche de la vieillesse, le musicien déclare s’éloigner de l’excès et de ses vices, qui ont tant fait couler d’encre tout au long de sa carrière, il n’abandonne pas pour autant son goût pour la performance. À Paris, c’est plus d’une fois qu’il a fait frémir l’AccorHotels Arena, en reprenant volontiers ses tubes, en multipliant les effets scéniques ainsi qu’en improvisant quelques reprises bien senties. “J’ai la chance que mon public me montre un amour sans faille, depuis toujours. Les gens viennent chercher un sentiment d’unité, de rassemblement. Même s’ils ne se connaissent pas en arrivant, ils se rapprochent le temps de mon concert” déclarait-il dans un entretien accordé à Numéro.

Lenny Kravitz par David Sims pour Saint Laurent

3. Designer de boîte de nuit   

 

En dehors de sa passion pour la musique, le chanteur est également un grand amateur d’art contemporain et de mobilier. En 2003, il lance le studio de création Kravitz Design, spécialisé dans le design d’intérieur et le design industriel. Élégance, calme et naturel sont les mots d’ordre du studio qui depuis sa création, a participé à l’habillement de nombreux lieux prisé par la jet-set. Le musicien est par exemple appelé pour imaginer le décor du club de l’Arc à Paris, sur la place de l’Étoile. Alors que Sarah Lavoine décore le restaurant au premier étage, Lenny Kravitz se charge de la boîte de nuit, pour laquelle il choisit un marbre sombre. Kravitz Design a également oeuvré sur plusieurs projets, privés comme publics aux États-Unis.   

 

4. Amateur de liqueurs

 

Il ne l’aura jamais renié : Lenny Kravitz a vécu pleinement sa vie de rockstar, des aventures avec les plus grandes mannequins (Adriana Lima, Naomi Campbell), aux frasques en tout genre. En 2006, il devient d’ailleurs le visage de la marque suédoise Absolut vodka, le temps d’une campagne. Il va jusqu’à composer une chanson originale, Breathe, pour le label. Après Andy Warhol, le créateur italien Gianni Versace, le Britannique Damien Hirst ou encore le créateur autrichien Helmut Lang, il n’est pas le seul artiste commissionné par la marque pour produire une oeuvre originale. Toutefois, en 2018, le chanteur abandonne la vodka pour le champagne, en devenant, non pas ambassadeur, mais bien directeur de création, designer et photographe de la marque de champagne Dom Pérignon (LVMH). Cette dernière avait également fait appel à de nombreux artistes avant Lenny Kravitz pour dépoussiérer leur image, de la chanteuse Björk au très controversé Jeff Koons.

© 2020 Kravitz Design Inc.

5. Égérie Saint Laurent

 

L’histoire d’amour qui unit les musiciens à la maison Saint Laurent ne date pas d’hier. Depuis plusieurs années déjà, le producteur français SebastiAn signe toutes les bandes originales des défilés d’Anthony Vacarello. Cette année, le créateur a même souhaité rendre hommage à Mick Jagger, dont la sensualité et l'énergie ont été l’inspiration principale pour la collection homme printemps-été 2020. Aujourd’hui, c’est au tour de Lenny Kravitz de se laisser séduire par l’ADN du label. Dans les clichés capturés par David Sims, le musicien fait tomber ses éternelles lunettes noires pour adopter un look raffiné et sobre à la fois, vêtu d’une chemise léopard.

Advertising

NuméroNews