224


Commandez-le
Numéro
30

Plagiat, blasphème et sang humain : pourquoi Lil Nas X fait-il polémique ?

Musique

Il semblerait que Lil Nas X prenne un malin plaisir à faire de tous ses clips des phénomènes. Mais à jouer avec l'imagerie biblique, le chanteur de 21 ans s'est attiré les foudres des conservateurs... Mais pas que, puisqu'il est aussi accusé de plagiat par Andrew Thomas Huang, le réalisateur de clips futuristes et extravagants, et lâché par Nike, qui dément toute implication dans son projet de sneakers diaboliques. Lil Nas X dans la tourmente, Numéro décrypte.

Lil Nas X – "Montero (Call me by your name)", 2021

1. Mis à l’index par le clan conservateur

 

 

Dans le dernier clip de Lil Nas X, le sulfureux Montero (Call me by your name), réalisé par Tanu Muino, l’imaginaire queer sensuel juxtaposé à l’univers biblique n’a pas plu à tout le monde… Et surtout pas aux conservateurs. Choqué par l’attitude explicite du chanteur de 21 ans, qui a décidé d’incarner une Eve embrassant le Serpent tentateur, puis de twerker sur le diable en personne, le clan conservateur américain l’a taxé d’irresponsabilité. La raison ? Le public de Lil Nas X est trop jeune pour un tel niveau d’indécence… Le chanteur a répondu sur twitter, délicieusement insolent : "J'ai pris la décision de créer ce clip. Je suis un adulte. Je ne vais pas passer ma carrière à essayer de plaire aux enfants." Assailli de critiques, tandis que son clip hypnotique connait un succès grandissant, Lil Nas X a notamment rétorqué à ses détracteurs : "Il y a une tuerie de masse chaque semaine, et notre gouvernement ne fait rien pour les arrêter. Faire de la pole dance en 3D ne détruit pas la société.”

Lil Nas X – "Montero (Call me by your name)", 2021, réalisé par Tanu Muino

FKA twigs – "cellophane" (2019), réalisé par Andrew Thomas Huang

2. Epinglé pour plagiat par Andrew Thomas Huang

 

 

“Retire-moi de ton moodboard ou engage-moi” a déclaré le directeur artistique et réalisateur Andrew Thomas Huang sur son compte TikTok, en légende d’une vidéo mettant en parallèle des plans très similaires entre le clip de Montero et son clip Cellophane réalisé pour la chanteuse britannique FKA twigs. Alors que les nues se déchirent au dessus d’une FKA twigs en talons à plateformes performant sur une barre de pole dance, Lil Nas X y glisse lui aussi, descendant du paradis nuageux aux enfers embrasés… Le clip de Cellophane, tourné en 2019, avait notamment été en compétition pour le Grammy du “Meilleur clip”  la même année face à Calmatic, réalisateur d’Old Town Road de Lil Nas X… Une rivalité ancienne, motivée cette fois-ci par un sentiment de plagiat. Via un long post sur son compte Facebook, Andrew Thomas Huang détaille les raisons qui le poussent à accuser le chanteur de 21 ans d’un tel affront dans le milieu artistique : “Quand un artiste en position de pouvoir (avec l’aide d’un major, des réseaux sociaux, etc), redirige le travail et les idées de quelqu’un d’autre pour servir son image de marque, cause du mal et ruine les efforts d’artistes qui ont travaillé avant lui. Intentionnel ou non, capitaliser sur le travail d’autres arrive et nous devons en parler.”

La "Satan Shoes" de Lil Nas X et du collectif new-yorkais MSCHF. Courtesy Mschf

3. L’affaire des Nike ensanglantées

 

 

A peine quelques heures se sont écoulées après la sortie de Montero, qu’une photo de Lil Nas X lentilles de contact rouges luisant au fond des yeux et brandissant une basket Nike aux couleurs de l’enfer, avait déjà enflammé la toile. Le principe était simple : offrez-vous les baskets “sataniques” de Lil Nas X, contenant des vraies gouttes de sang humain… Seul problème, le modèle est bien connu des amateurs de sneakers, puisqu’il s’agit d’une paire de Nike Air Max 97. Mais là aussi, la marque de semble pas avoir eu vent de ce projet commercial concocté par le chanteur et le collectif MSCHF, lancé en édition limitée à 666 exemplaires. Dans un communiqué, Nike a déclaré n’avoir “Aucune relation avec Little Nas X ou MSCHF. Nike n’a pas dessiné ni sorti ces chaussures et nous ne les approuvons pas.” Le chanteur n’a pas fini de faire parler de lui…