232


Commandez-le
Numéro
21 Madonna Erotica Anniversaire Photo Censurée

Madonna fête les 30 ans de son album Erotica avec un vinyle sulfureux

Musique

Pour célébrer les trente ans de son album culte Erotica, sorti en 1992, Madonna rééditera le 20 octobre, en version limitée, le single éponyme de cet opus sulfureux. Sur ce nouveau vinyle, la reine de la pop dévoile un cliché torride censuré à l'époque, où elle apparaît en train de sucer sensuellement un orteil.

“Erotica” de Madonna, édition limitée non censurée, sortie le 20 octobre “Erotica” de Madonna, édition limitée non censurée, sortie le 20 octobre
“Erotica” de Madonna, édition limitée non censurée, sortie le 20 octobre

New York, octobre 1992.  À la sortie de son cinquième album, Erotica, Madonna marque l’histoire de la pop avec un double scandale. La chanteuse américaine, connue pour son goût exacerbé pour la provocation, dévoile en effet un nouvel opus sulfureux. Ambiance feutrée, sonorités jazzy et paroles explicites (“laisse ma bouche aller là où elle veut”) : le premier single Erotica, où sa voix alterne entre parlé et chanté, s'accompagne d'un clip à l'ambiance porno-chic où l'interprète de Like a Virgin joue les dominatrices et s'adonne à de multiples jeux sexuels. Si le clip fait scandale, banni par la chaîne de clips MTV après seulement trois diffusions nocturnes, il en est de même pour la publication inédite qui accompagne la sortie de l'album. Intitulé SEX, le premier livre édité par Madonna mêle photographies érotiques et textes. Immortalisés par les photographes Steven Meisel et Fabien Baron, les fantasmes de la reine de la pop s'y dévoilent au fil des pages et s’accompagnent de récits manuscrits des aventures de l’artiste, entre songes et anecdotes. Pour célébrer les trente ans de cette double sortie scandaleuse, la chanteuse réédite le premier single éponyme de l'album, en vinyle, dans une édition limitée qui sortira le 20 octobre.

 

Pratiques sadomasochistes, BDSM, scènes ultra explicites : aussi bien dans les paroles des 13 titres d'Erotica que dans les clichés et les textes de SEX, odes à l’amour et à la libération sexuelle, Madonna joue avec son image et ses désirs, jusqu'à alterner les partenaires, hommes et femmes. Elle prend pour l'occasion le pseudonyme Dita, prénom qu'elle cite également dans le premier titre de l'album Erotica. En préface de sa nouvelle bible du sexe à la couverture argentée, la reine de la pop écrit en 1992 : “Ce livre parle de sexe. Le sexe n'est pas l'amour. L'amour n'est pas le sexe. Mais le meilleur des deux mondes est créé lorsqu'ils se rencontrent. Vous pouvez aimer Dieu. Vous pouvez aimer la planète. Vous pouvez aimer la race humaine et vous pouvez aimer toutes les choses, mais la meilleure façon pour les êtres humains de montrer leur amour est de s'aimer les uns les autres”. Quelques pages plus tard, la mannequin Naomi Campbell y apparait dénudée et sculpturale, dans une scène sensuelle où la pop star l'enduit de crème solaire, sur une plage. Les clichés mettent aussi en scène les rappeurs Big Daddy Kane et Vanilla Ice, l’actrice italienne Isabella Rossellini, l’acteur allemand Udo Ker ou encore l’acteur pornographique Joey Stefano. Parmi les collages de photographies en noir et blanc, les textes manuscrits et les images suggestives aux effets surréalistes, une image en négatif bleu électrique immortalise la Madone dans une scène torride, en train de sucer un orteil.

À l'époque, Madonna choisit ce dernier cliché pour figurer en couverture de l'album. Pourtant, l’album iconique aux sonorités froides et aux paroles explicites dévoilait sur le jour de sa sortie une toute autre image : le visage de Madonna en gros plan sur fond blanc, laissant seulement émerger en bleu les traits de ses yeux, son nez et sa bouche extatique, qui rappelle le style du maître du pop Andy Warhol. La photographie provocante de Madonna en pleine séance de toe-sucking a finalement été placée au dos de la jaquette à la dernière minute, jugée trop explicite pour apparaître dans les bacs des magasins de disque. Depuis sa sortie, l'album s'est tout de même vendu à plus de six millions d'exemplaires.

 

Pour annoncer la réédition anniversaire du single iconique, la reine de la pop – qui fêtait il y a un mois son 64e anniversaire – dévoilait le 12 septembre dernier une vidéo mystérieuse sur Twitter. Comme un écho aux textes de son livre subversif, un texte signé par Madonna apparaît à l'image : “Cher Johnny, j'espère que le monde est maintenant prêt pour ça... Love Dita”, accompagné d’une courte vidéo dévoilant le nom du morceau Erotica ainsi qu'un extrait de ses paroles : “Il y a une certaine satisfaction à attendre un peu”. Un clin d'œil à la censure de l'image trente ans auparavant, car la nouvelle édition vinyle du single – au nombre limité d'exemplaires – est désormais habillée du fameux cliché bleu qui avait fait scandale à l'époque, tandis que l'opus s’augmente d'une version instrumentale et d'une version radio du titre original. Après la sortie par Madonna en août d'un album de remix de ses titres les plus mythiques intitulé Finally Enough Love : 50 Number Ones, ce nouveau bijou de la pop star devrait ravir ses fans et collectionneurs les plus assidus.

 

 

Erotica, Madonna, édition limitée. Sortie le 20 octobre, disponible en précommande ici.